31

Dans la catégorie: Misc — kwyxz le 27/06/11 à 8:15

A 31 ans, on a parfois envie de s’envoyer en l’air.

The Big Jump from Benjamin FRANCOIS on Vimeo.

Pour récupérer la version haute qualité, clic-droit puis “enregistrer le lien sous…”

Étape 2

Dans la catégorie: Misc — kwyxz le 14/03/11 à 19:18

“Votre FreeBox v6 est disponible au point-relais” je débranche l’ancienne, je l’échange contre la nouvelle que je branche, bloqué à l’étape 2, la hotline me dit “c’est un problème de cable RJ11” et m’en envoie un nouveau, je le branche et toujours bloqué à l’étape 2, maintenant la hotline me dit “c’est bizarre je ne retrouve plus votre ligne c’est comme si vous aviez été déconnecté par un autre opérateur” je dis que me faire déconnecter pile quand j’échange de box la coïncidence est un peu grosse il me répond que oui c’est bizarre, et pour faire reconstruire une ligne c’est six semaines, je demande s’il n’y a pas un moyen plus rapide, il me propose de me faire rouvrir une ligne par FT mais ça c’est payant et plutôt crever que filer du blé à FT. Donc voilà je paye deux mois de Xbox Live dans le vent, je n’ai pas Internet mais une saisissante impression qu’on se fout de ma gueule.

Season 8 is over

Dans la catégorie: Misc — kwyxz le 8/11/10 à 10:31

Huit ans de blog. Malgré un rythme de publication irrégulier, ce journal pas du tout intime est encore vivant. Merci à tous ceux qui me lisent encore, merci à tous ceux qui m’ont lu. J’ai encore deux-trois trucs à raconter je pense, si le coeur vous en dit.

Trois ans de Gaming since 198x, et pas mal de chemin parcouru. Là aussi le rythme de parution est ce qu’il est, pas assez de mises à jour selon certains, c’est vrai que vu le nombre de contributeurs c’est un peu léger parfois, mais on y travaille. Merci aux potes qui y écrivent, merci à tous ceux qui réagissent à nos tests écrits avec amour, bourrés de subjectivité et de parti-pris, mais bon, c’est fait exprès.

Merci.

Ce ne sont que de vieux papiers

Dans la catégorie: Misc — kwyxz le 15/03/10 à 15:19

Bientôt mes parents vont une nouvelle fois déménager. Oh, ce n’est pas la première fois puisque durant mon enfance j’ai pas mal bourlingué ce qui m’a fait visiter plusieurs patelins. Mais pour une fois j’étais vraiment partie prenante de la chose: pour des raisons de place dans leur futur logement il m’a fallu faire un tri parmi mes vieilles affaires, celles qui ne sont jamais arrivées dans mon appartement parisien pour diverses raisons.

J’ai commencé par trier mes bouquins, bédés, mangas, ceux que je garde et que je ramène à Paris (pas des masses, mes bibliothèques meurent de surpoids), ceux que je garde mais qui resteront chez mes parents (le temps d’avoir plus de place pour les ranger chez moi, bien sûr), et ceux dont il a fallu me séparer. C’est là que s’est situé le premier choix un brin douloureux, le moment où la raison doit primer sur l’affect. Mon coeur bien sûr me dictait de tout garder, chacun de ces ouvrages avait une histoire, s’inscrivait au sein de souvenirs bien précis, parmi ceux-ci il y avait en particulier la série 3×3 Eyes, démarrée en 1996 en prépublication dans Manga Player, et dont j’ai ensuite acheté les volumes jusqu’en 2005. En les revendant, je ne me débarrassais pas juste d’une série qu’au final j’achetais plus par habitude qu’autre chose: quand on en est au volume 34 et qu’on sait qu’il n’en reste que 6, on va au bout même quand on n’accroche plus des masses à l’histoire (ce qui, considérant qu’on a pris sept ans dans la tronche, semble légitime). Ce faisant je tirais aussi un trait sur pas mal d’évolutions que l’achat de cette série avait accompagnées. J’ai acheté les premiers volumes de cette série au lycée, entre temps j’ai été étudiant en prépa, en fac, en école d’ingé, puis finalement lorsque je suis arrivé au 40ème volume j’étais salarié. Toute une période de ma vie couverte par cet acte machinal, acheter puis lire vite fait une histoire dont je me balançais un peu sur la fin.

Curieusement j’ai eu beaucoup moins de mal à balancer à la benne mes cours de fac. Aucun affect pour ceux-ci, juste une dimension utilitaire: lesquels suis-je susceptible de relire, à l’occase ? Quasiment aucun, poubelle. Je conserve deux ou trois classeurs qui éventuellement me feront gagner du temps sur une recherche Google.

Deuxième étape, les cours d’école primaire… aucune utilité, mais un affect puissant. Des dessins, des textes, des poèmes que je ne me souviens même pas avoir écrits. Difficile de s’en séparer et pourtant, à quoi peuvent-ils bien me servir ? J’en avais oublié l’existence, je ne les avais pas relus depuis 25 ans, pourtant certains m’ont presque mis les larmes aux yeux. Eh bien, rien que pour pouvoir ressentir de nouveau ce petit pincement quand je les retrouverai dans 25 ans, je les ai presque tous gardés.

When you have to shoot, shoot. Don’t talk.

Dans la catégorie: Misc — kwyxz le 23/12/09 à 17:15

La mésaventure arrivée à Tomer Sisley ne m’étonne qu’à moitié puisque des connaissances ont vécu une histoire similaire voici quelques années (une bonne dizaine en fait). Pour le récent cas, n’étant pas sur place au moment des faits, je suis bien obligé de me baser sur ce que raconte la presse et force est de constater que c’est, quelle surprise, assez flou.

L’acteur s’amuse en compagnie d’amis dans un parking avec des airsoft guns, répliques factices de flingues pouvant tirer des billes de plastique. Tout du moins, on est obligé de supposer qu’il s’agissait d’airsoft parce que l’on peut aussi lire ici et là qu’il s’agissait peut-être de paintball, ce dont je doute puisqu’un flingue de paint est moins facile à confondre avec une vraie arme. Le Figaro parle même de flashball ce qui est complètement idiot: jouer avec des flashball c’est le meilleur moyen de finir à l’hôpital, pas terrible pour une soirée entre amis, je doute que Sisley et ses potes soient aussi crétins. Allons.

Pas complètement un jouet, mais loin d’être une arme létale, un airsoft peut quand même faire des dégats quand on s’en prend par malheur une bille dans l’oeil, par exemple. Jouer avec ces trucs-là sur la voie publique est interdit pour des raisons assez évidentes, et ça n’a pas loupé: le gardien du parking, croyant à un braquage, appelle la police. Une équipe de la BAC débarque sur les lieux et là, l’un des joueurs vise un des flics. Celui-ci, pensant être en danger, réplique et fait usage de son arme de service à deux reprises. Fort heureusement le policier ne blesse personne (donc soit il a volontairement tiré à côté, soit je m’inquiète très sérieusement) et la fine équipe est interpellée et termine en garde à vue. Ils ont depuis tous été libérés sauf le type ayant mis en joue le policier, “des vérifications complémentaires [étant] nécessaires pour expliquer le geste de cet homme de 32 ans.”

Et c’est là que je commence à me poser des questions, puisque les journaux sont pour la plupart largement trop imprécis pour bien saisir toute l’affaire.

D’abord, quelles sortes de “vérifications complémentaires” sont nécessaires pour expliquer le geste d’un mec en train de jouer à un jeu de tir et qui vise une personne débarquant au milieu du terrain de jeu. Il est à fond dans sa partie, il voit une cible potentielle, il la met en joue, c’est un peu le principe. Qu’on veuille le garder au mitard histoire de faire un exemple et lui apprendre à ne pas recommencer, je veux bien, mais dire qu’on veut “expliquer son geste” me paraît aussi ridicule que vouloir expliquer pourquoi Thierry Henry contrôle les ballons de foot avec la main gauche.

Ensuite, est-il réellement avéré qu’un policier se retrouve instantanément en état de légitime défense lorsqu’il est mis en joue, ce qui l’autorise de facto à ouvrir le feu le premier ? Puisque nulle part dans la presse il n’a été précisé que le “joueur” ait tiré avant que le policier fasse usage de son arme, on est bien obligé de supposer qu’il s’est contenté de le viser.

Enfin, et puisqu’il n’en est une fois de plus fait mention absolument nulle part dans la presse, n’est-il-pas obligatoire pour un représentant de l’ordre de procéder aux sommations d’usage avant de faire feu, en particulier lorsque l’on ne lui a pas encore tiré dessus ?

Si un juriste passe dans le coin, j’aimerais bien avoir son opinion.

La science, ce sont des hommes et des femmes qui cherchent

Dans la catégorie: Misc — kwyxz le 4/12/09 à 23:26

« Hier soir Pierre Bergé (…) a procédé à une petite mise au point que je qualifierai de salutaire, quand on pense au torrent de tartufferie gluante et à la symphonie de couinements outrés qu’il a déclenchés la semaine dernière avec sa sortie sur le Téléthon. Hier soir, il a déclaré qu’il maintenait tout ce qu’il avait dit en indiquant que, selon le dernier rapport de la Cour des Comptes, l’AFM, qui organise le Téléthon, disposait d’un trésor de guerre de deux cent millions d’Euros placés sur différents marchés, dont l’immobilier naturellement, et qui lui rapportaient annuellement pas moins de sept millions d’Euros, en intérêts donc, soit une somme supérieure à celle que récolte le Sidaction chaque année. Il a ajouté que, contrairement à ce qui a été écrit un peu partout dans la presse bien-pensante, l’association qui s’occupe des maladies orphelines ne touchait pas un kopeck de la part de l’AFM, il ne l’a pas fait mais il aurait également pu préciser que le choix de développer et d’investir massivement dans les thérapies géniques est considéré comme une impasse scientifique par certains chercheurs, aussi éminents que ceux qui travaillent pour l’AFM. Saluons le courage de Pierre Bergé car je peux vous assurer que critiquer le Téléthon c’est pas de la tarte, personnellement au cours de ces dernières années sur France Inter ou d’autres antennes j’ai pondu plusieurs papiers sur la question et, à chaque fois, j’ai eu droit à des réactions hystériques, comminatoires voire menaçantes de la part de l’AFM, qui ne sont pas sans évoquer celles de l’Église de Scientologie quand on a l’outrecuidance de mettre son nez dans son racket nauséabond. J’irai donc beaucoup plus loin dans ma conclusion que Pierre Bergé en lançant l’appel suivant: ne donnez plus un rond ni au Téléthon, ni au Sidaction, ni aux Restaus du Coeur, ni à aucune association caritative, de manière à mettre les pouvoirs publics en face de leurs responsabilités, et aux prochaines présidentielles votez pour le candidat qui s’engagera fermement à ne plus traiter la recherche et les chercheurs comme la cinquième roue du char de l’État. »

— Didier Porte, France Inter, 2 décembre 2009

Seven

Dans la catégorie: Misc — kwyxz le 3/11/09 à 0:30

Sept ans de posts légers, sept ans de posts plus sérieux, sept ans de conneries, sept ans de jeux vidéo, sept ans de réflexions personnelles, sept ans sans publicité, sept ans sans posts sponsorisés, sept ans à avoir toujours envie de continuer.

Ami lecteur, ce blog fête aujourd’hui ses sept ans et c’est un peu grace à toi: je t’en remercie.

Toujours la baisse du pouvoir d’achat

Dans la catégorie: Misc — kwyxz le 15/04/09 à 16:37

Du whisky ? Non, du solvant. C’est ce qu’ont préféré ingurgiter 7 adolescents de 17 à 19 ans samedi soir au zénith de Montpellier. La raison ? Le prix de la bouteille qu’ils trouvaient « exorbitant » : 90€ contre 15€ pour une bouteille de GBL.

Eh oui ma bonne dame, si on était encore au Franc tout ça n’arriverait certainement pas.

« Previous PageNext Page »