La ligne jaune

Dans la catégorie: Watching TV — kwyxz le 10/10/05 à 9:25

Pour écrire une belle histoire aux USA, il suffit de prendre n’importe qui au hasard, surtout s’il n’est pas spécialement gâté à l’origine, et de le faire réussir dans un domaine quelconque. La réussite personnelle avant tout, voici ce qui représente l’American dream depuis des décennies, Michael Jordan, Tiger Woods, et dans une moindre mesure Bill Gates (qui n’était pas spécialement défavorisé à l’origine), sont pour les jeunes américains des modèles à suivre.
Seulement, depuis quelques années, la télévision est en manque de success stories. En manque de héros. Alors que fait-elle ? Elle se lance dans l’exercice inverse. La traque, la sape, et la destruction à l’écran des célébrités déchues passées du rang de winners à celui de losers.
Prenez Anna Nicole Smith, par exemple. Elle a commencé comme go-go danseuse avant d’épouser un richissime vieillard. Puis elle a est devenue Playmate of the year de Playboy en 1993. Ensuite, elle a carrément remplacé Claudia Schiffer en tant qu’égérie de la marque Guess. Et puis après la mort de son richissime mari, son procès avec les héritiers légitimes, elle a sombré dans la dépression et est devenue obèse. La télé s’en est emparé et rapidement est né le Anna Nicole Show, sur E!. Le principe ? Montrer Anna Nicole dans sa vie quotidienne. Le résultat ? Un étalage pathétique de la déchéance de la danseuse de bar minable devenue star, celle-ci passant pour une grosse idiote finie dans l’immense majorité des situations.
Le principe fait des petits: The Osbournes apparaît sur MTV. Ici, on ne suit plus une seule personne mais carrément une famille entière, celle d’Ozzy Osbourne l’ancien chanteur de Black Sabbath. L’objectif est clair, il faut faire encore plus trash, et un peu moins crétin que le Anna Nicole Show. Mission accomplie en terme d’audience. En terme d’intérêt, on vole entre le néant et les abysses. L’audience s’étiole assez rapidement, ce genre de shows étant très volatile: si l’on ne fait pas plus trash chaque semaine, le public se lasse.
Dernier en date: Breaking Bonaduce sur VH1, qui a commencé depuis un mois. Danny Bonaduce, la victime, était un enfant star. Dans les années 70, il a participé à une série nommée The Partridge Family. Impossible de savoir si ç’a été diffusé en France, en tout cas ça ne me dit rien je ne pense pas en avoir déjà vu un seul épisode. Comme les autres, sa carrière a tourné au quasi-néant depuis des années: il était jusqu’à il y a peu DJ sur une radio locale de Los Angeles. Lors de l’épisode que j’ai pu voir ce soir, Gretchen, sa femme, participe à une fête (vraisemblablement financée par les producteurs de l’émission) à laquelle ont été conviés des strip-teaseurs. Apprenant ceci, Danny devient fou de jalousie, rentre à toute vitesse retrouver sa femme. Durant la soirée, il s’enferme avec elle dans la salle de bains. La caméra ne filme plus que la porte. Fondu au noir. Un court texte nous apprend que quelques minutes plus tard, Danny se tranche les veines des poignets après que sa femme lui ait dit vouloir divorcer.
Le plan suivant nous montre Danny et Gretchen quelques jours plus tard chez le thérapeute. Il exhibe ses cicatrices aux poignets devant les caméras. Après sa tentative de suicide, les flics sont arrivés et lui ont foutu les menottes avant de l’emmener à l’hôpital. Il prend Gretchen par le cou et lui dit qu’il l’aime, qu’il était fou de douleur, qu’elle n’a pas le droit de le quitter. Le thérapeute reste perplexe. Gretchen fond en larmes. Les caméras tournent. Quelques jours, quelques heures plus tôt, ce type tentait de mettre fin à ses jours à cause d’une fête organisée par la prod. Mais les caméras tournent toujours, au mépris de toute décence, sans parler du secret médical ici réduit à l’état de chimère. C’en était trop pour moi, j’ai arrèté de visionner l’épisode.
Un jour, j’ai entendu un type d’Endemol dire que si on l’autorisait à tuer quelqu’un pour faire plus d’audience il le ferait sans hésiter.
La ligne jaune a été franchie. On n’en est plus très loin.

17 Commentaires »

Commentaire de Pomme

10/10/2005 @ 9:50

A mettre en parallèle avec 2 nouvelles émissions, les 2 diffusées aux Pays-Bas il me semble, où un homme (*journaliste*) va tester toutes les drogues possibles et imaginables, pendant que son accolyte va baiser dans toutes les positions, et en testant toutes les perversités.

La seconde, c’est la nouvelle saison de Big Brother, où ils ont engagé une nana à son 7ème mois de grossesse, afin de la faire accoucher à l’écran…


Commentaire de bart

10/10/2005 @ 10:37

Je connais “La Famille Partridge” de réputation, c’est une espèce de “Cosby Show” blanc et version 70’s (pour être plus exact, disons que c’est l’inverse : “Cosy Show” était une “Famille Partridge” noire et version 80’s). J’en ai entendu parler il y a 10 ans, sur MCM, à l’époque où ils diffusaient une émission de télé présentée par Ice-T et Andréa Ollivier, “Baddass TV” (où on présentait tout ce qui avait attrait à la culture noire américaine). Ils se foutaient de la gueule de “La Famille Partridge”, et notamment d’un épisode mettant en scène un groupe de Black Panthers, qui à la fin se réconciliait avec les blancs autour d’une fête où le héros, Danny Bonaduce, faisait un numéro de chanteur soul. Bref, c’était très bon enfant.

Pour en revenir à Endemol, j’ai entendu le patron dire que son rêve était de produire une émission où 10 invités seraient dans un avion en panne d’essence où il n’y aurait que 9 parachutes. Et il n’avait pas l’air de blaguer.


Commentaire de remouk

10/10/2005 @ 10:51

Ca devient vraiment du grand n’importe quoi (pour moi, les limites furent dépassées avec le “Bachelor”) et je ne comprendrais jamais les gens qui regardent tout ça, avec ou sans intêret.

Vivement “Running man”.


Commentaire de huge

10/10/2005 @ 12:00

Pour rebondir sur le propos de Pomme :

http://www.libe.fr/page.php?Article=329820

En France, on a deux tabous : la naissance et la mort.


Commentaire de gromit

10/10/2005 @ 12:52

En même temps la ligne jaune a été largement franchit depuis des lustres dans n’importe quel journal télévisé, et ça n’en devient que plus immonde avec les reportages douteux sur l’iraq. Bienvenue dans cannibal holocaust! (en même temps dans le film les journalistes racoleurs s’y font bouffer par des cannibales amazoniens donc y a une certaine morale)


Commentaire de Léo

10/10/2005 @ 19:11

Ouais chez VH1, qui comme MTV (c’est le même groupe d’ailleurs) est sensé à la base être une chaîne de clips (VH1 == Video Hits 1) et non pas de télé-réalité, ils sont assez calés en concept d’émissions humiliantes, ils appellent ça la Celeb’Reality

J’ai vu quelques saisons de Surreal Life, émission qui regroupe sous le même toit (un peu à la Real World) un groupe de stars déchues. C’est carrément navrant !
Voir Gary Coleman se faire humilier à répétition par Vanilla Ice, c’est vachement moins drôle et beaucoup plus pathétique qu’on peut l’imaginer a priori.


Commentaire de remouk

10/10/2005 @ 20:54

Pour info et pour ne pas rester dans l’ignorance jusqu’à la fin de mes jours (et pourtant, j’ai cherché), à quoi fait référence “la ligne jaune” ?


Commentaire de Eliseuh

10/10/2005 @ 21:35

Ouais enfin faut pas non plus comparé un espèce de guignol qui distribue des roses à trois strip teaseuses et un mec qui joue, d’une, avec sa vie, de deux, avec celle des autres. Et cela, même si l’effet n’est pas direct.

Bon après tout ça, moi, c’est “Date my mom” qui me manque :(


Commentaire de Pomme

10/10/2005 @ 22:25

remouk : aux putains de chinois et de japonais qui nous envahissent !!!!

huhu, je plaisante hein.


Commentaire de Pomme

10/10/2005 @ 22:27

Eliseuh : Y a une émission sur NT1 (ou peut-être E!TV) où des enfants ont recruté une quinzaine de nanas dans le principe Bachelor, pour les présenter à leur père et au final, qu’elle se marie avec lui…J’imagine que c’est la même chose ?

NB : Kwyxz, si tu penses que ca risque de t’attirer des ennuis, tu peux virer mon précédent comment hein.


Commentaire de kwyxz

10/10/2005 @ 22:59

remouk: a la ligne continue au milieu des routes qui, aux US, n’est pas blanche, mais jaune :-)


Commentaire de Doudou

11/10/2005 @ 10:44

Forest, Forest Guuuump…
Rien d’autre à dire… =p


Commentaire de Eliseuh

11/10/2005 @ 18:32

Pomme : nope, pas tout à fait. Le principe de date my mom (ça passe/passait sur mtv je crois) c’est que c’est le mec (ou la nana) qui date la mère de l’autre (le mec doit séduire la mère et la mère le mec) et ensuite le mec/nana doit choisir une des mères pour sortir avec la fille (fils).
Je pense que c’est le ridicul de la situation (et les personnages plutôt originaux) qui font que c’était assez sympa à regarder :)


Commentaire de kwyxz

11/10/2005 @ 19:17

Ça a l’air marrant ton truc Eliseuh. Faudrait que je voie si ça passe encore…


Commentaire de gromit

11/10/2005 @ 19:23

Tout ça pour dire que sur MTV y a pas grand chose de bien (et certainement pas la musique)


Commentaire de clim

13/10/2005 @ 16:02

gromit: ça c’est une question de point de vu :p

Viva MTV Germany


Commentaire de gromit

13/10/2005 @ 18:32

MTV, Maso TeleVsion.


Flux RSS des commentaires de ce post • Adresse de TrackBack

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>