Point commun

Dans la catégorie: Pol fiction — kwyxz le 22/02/05 à 2:01

Devinette: quel est le point commun entre Patrick Devedjian (actuel ministre de l’industrie, UMP), Gérard Longuet (ministre de l’industrie lui aussi, mais sous Balladur, actuellement sénateur UMP), Alain Madelin (ministre de l’économie et des finances sous Balladur, député Démocratie Libérale), Frédéric de Saint-Sernin (actuel secrétaire d’état à l’aménagement du territoire, UMP), Herve Novelli (député UMP), Bernard Carayon (député UMP), Guy Teissier (député UMP), Claude Goasguen (Vice-président du groupe UMP à l’assemblée nationale), Didier Schuller (ancien directeur de l’OPHLM et conseiller général RPR des Hauts-de-Seine), Jacques Bompard (maire d’Orange, Front National), Jean-Luc Cazettes (président du syndicat cadre CFE-CGC), Patrick Mahé (rédacteur en chef de « Télé 7 Jours » et « Première »), Patrice Gélinet (producteur de “2000 ans d’histoire” sur France Inter, ex-directeur de France Culture), François d’Orcival (président de la Fédération Nationale de la Presse Française) et Catherine Breillat (actrice et réalisatrice), et d’autres encore ?
Ils sont tous de droite ? Non, là ce serait trop facile.
La lecture du livre Génération Occident de Frédéric Charpier (Seuil) permet de découvrir le passé trouble de ces charmantes personnes, alors qu’elles se rencontraient au sein de mouvements de sympathiques jeunes gens réunissant fachos, anticommunistes violents, antisémites pro-palestiniens, nationalistes et adeptes des putschs, dont l’un était nommé Occident. Lorsqu’ils se faisaient connaître du public, c’était pour diffuser des tracts prônant « l’élimination physique » des communistes ou dénonçant « la fable des six millions de [Juifs] morts ».
Certes, c’est maintenant du passé, et la plupart d’entre eux ne va probablement pas se vanter d’avoir appartenu à Occident. Il n’empêche que quelque part, là-dedans, quelque chose me pose problème. Ça me titille, un peu, je l’avoue, de voir où en sont arrivés ces gens-là.
Et je ne sais pas pourquoi, mais j’imagine déjà qu’on va me ressortir l’amitié de Mitterrand avec Bousquet comme toute défense, comme si celle-ci permettait d’excuser le passé trouble des charmants personnages pré-cités.

Post grandement inspiré d’un article du toujours excellent, quoiqu’en disent les aigris et les sceptiques, Canard Enchaîné, mais aussi du Monde, pour Devedjian, D’Orcival, Novelli, Longuet et Schuller, et ô surprise, si certains préfèrent nier avoir fait partie d’Occident, aucun n’avoue réellement regretter ces “erreurs de jeunesse”, au contraire. Palme de l’hypocrisie à Devedj (comme d’hab, un peu) pour son « Ce mouvement n’avait rien à voir avec l’extrême droite de Jean-Marie Le Pen. C’était une autre époque, on ne peut pas comparer », ben voyons, faut assumer un peu Pat.

3 Commentaires »

Commentaire de neuro

22/2/2005 @ 7:46

Comme tu t’attendais certainement à ce que je commente… et bien allons-y.
Et puis non en fait, mais desolé tu n’auras pas réussi à m’énerver.


Commentaire de bart

22/2/2005 @ 10:42

Parmi eux, il n’y en a pas au moins un qui en a fait des tonnes sur le passé trotskiste-lambertiste de Jospin ? Juste pour savoir…


Commentaire de kwyxz

22/2/2005 @ 11:17

Oh, ça doit pouvoir se trouver. En 3 secondes sur Google j’ai trouvé ça, mais rien de choquant. Il a le droit de poser des questions et d’exiger la vérité. En fouillant un peu plus, j’ai trouvé aussi ça mais c’est l’Huma, donc je me méfie un peu.


Flux RSS des commentaires de ce post • Adresse de TrackBack

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>