No surprises

Dans la catégorie: Pol fiction — kwyxz le 23/06/10 à 13:51

On ne peut pas dire que ce soit une surprise: Didier Porte et Stéphane Guillon viennent de se faire éjecter de France Inter. Le sort de Guillon était déjà quasiment scellé depuis des mois, le (peu inspiré, avouons-le) « J’encule Sarkozy » de Porte a fait le reste.

Ce qui est plus surprenant par contre, c’est l’impressionnant numéro de langue de bois et d’hypocrisie auquel s’est livré Jean-Luc Hees pour justifier la disparition des chroniqueurs humoristiques de la tranche matinale (l’humeur de François Morel ne sera pas reconduite non plus):

« J’ai eu de nombreuses discussions avec Stéphane Guillon à propos de ses chroniques. Si l’humour se résume à l’insulte, je ne peux le tolérer pour les autres mais également pour moi. Quel patron d’une grande entreprise accepterait de se faire insulter par un de ses salariés sans le sanctionner. J’ai un certain sens de l’honneur et je ne peux accepter que l’on me crache dessus en direct. »

C’est là le lot commun de toute personne employant des humoristes, et Jean-Marie Messier ne dira pas le contraire: les Guignols ne l’ont jamais épargné alors que Vivendi était propriétaire de Canal+.

« L’humour ne doit pas être confisqué par de petits tyrans. »

Cette phrase, reprise dans tous les média, ne veut rien dire. En quoi Porte et Guillon auraient-ils “confisqué” l’humour ? C’est de leur faute si Laurent Gerra, Anne Roumanoff et Nicolas Canteloup sont plus pathétiques que drôles ?

« Je prends cette décision non pas sur une quelconque pression politique mais en m’appuyant sur des valeurs minimales d’éducation et de service public. »

L’éducation a bon dos. Okay, le langage employé par Porte et Guillon ne convient pas à une audience “jeune”. Mais si Jean-Luc Hees essaie de nous faire croire que les programmes matinaux d’Inter sont destinés à la jeunesse… faudrait pas pousser Mémé non plus.

« Je considère que cette tranche d’humour est un échec. »

En matière de flagornerie et de léchage de boule, effectivement c’est loupé. Concernant l’audience, on verra bien l’an prochain mais j’ai déjà mon opinion.

Mes félicitations au demeurant à Messieurs Hees et Val: nul doute que « l’actionnaire » saura apprécier leurs efforts.

10 Commentaires »

Commentaire de Jean Culaisse

23/6/2010 @ 14:03

Juste dégouté…Porte, je croyais bien qu’il avait sauvé sa chemise grâce à l’intervention de Bern. Même si j’ai beaucoup de mal avec Guillon – que je ne trouve bon que quand il se défend, et qui n’a d’autre ambition que de faire lauler en se se faisant mousser l’égo – Porte et lui avaient une liberté de ton qui manquera.


Commentaire de kwyxz

23/6/2010 @ 14:07

Tu ne m’en voudras pas, je l’espère, d’avoir légèrement masqué ton identité. Depuis la dernière plainte pour diffamation et injure déposée à mon encontre suite à un commentaire injurieux écrit par quelqu’un d’autre, je fais un peu gaffe.

Je suis d’accord sur le fond avec ton commentaire. Je ne suis pas un fan acharné de Guillon qui ne me faisait rire qu’une fois sur trois et qui cède un peu trop souvent à la facilité, mais qu’on laisse ces gars-là s’exprimer me semble indispensable. Quitte à donner la parole à d’autres types aux avis divergents dans une autre chronique.


Commentaire de Daz

23/6/2010 @ 14:26

Mais c’était couru d’avance que ces humoristes ne pourraient pas rester advitam chez France Inter, voyons !

Guillon là-bas, c’est comme la montée des marches en survet’ Lacoste: y’a rien qui l’empêche, mais ça cadre pas trop et au bout d’un moment, on fait comprendre que ça se fait pas.

Du coup France Inter a bien joué son coup, Guillon en produit d’appel et une fois la clientèle fidélisée, on le dégage, l’audience ne bougera pas trop.

C’est la même technique employée partout, depuis le grec du quartier qui te file un coca gratis les 5 premières fois que tu commandes chez lui jusqu’à Apple qui augmente de 200 EUR le prix de son Mac mini.


Commentaire de Peu Inspiré

23/6/2010 @ 14:32

Porte et Guillon étaient déjà rarement d’accord : leur forme d’humour est très différente. D’ailleurs, avec Morel il y avait vraiment 3 styles de dérision qui se complétaient, je trouve, plutôt harmonieusement. C’est rare des grincements de dents harmonieux ; je ne sais pas s’il sera possible de retrouver une telle alchimie. L’engagement d’un Porte, l’originalité d’un Morel, la hargne colérique d’un Guillon, tout ça permettait d’épanouir un horizon satirique relativement large sur une semaine d’actu. C’est vraiment le signe de la fin d’une époque.
(désolé pour le pseudo, sapristi, je ne veux pas attirer d’ennuis)


Commentaire de kwyxz

23/6/2010 @ 14:33

Mais c’était couru d’avance que ces humoristes ne pourraient pas rester advitam chez France Inter, voyons !

Tout à fait. D’où le titre de mon post ;)


Commentaire de Ju

24/6/2010 @ 2:36

Guillon n’a jamais fait d’humour. A Canal comme a Inter, il lui manque toute une forme de finesse dont tant d’autres satiristes avant lui ont su faire preuve. Je dois avouer n’avoir jamais bien compris comment et pourquoi il etait soudainement devenu un symbole de la resistance contre le pouvoir sarkozyste. On peut etre irreverencieux sans etre insultant, mais ce n’est manifestement pas son credo.

Que les humoristes puissent s’exprimer est une chose; que France Inter deviennent une plate-forme reguliere d’insulte pour un individu en est une autre. J’aime pas TF1 et comme j’ai fait le choix de pas le regarder, ils n’obtiennent rien de moi. J’aime pas Guillon mais c’est bien une redevance obligatoire et collective qui lui sert a vivre. Si il est tellement populaire, ca devrait etre facile de retrouver un taf ailleurs.


Commentaire de kwyxz

24/6/2010 @ 3:53

Guillon ne fait pas du tout à Inter la même chose qu’il faisait à Canal. Au vu de ton commentaire je doute que tu aies réellement écouté ses chroniques sur Inter.

Sinon si on peut décider de qui ne mérite pas de toucher la redevance, je te vire toute la direction de l’information de France 2 et je te mets Pujadas en cadeau avec, hein.


Commentaire de Arkadia

24/6/2010 @ 12:26

Ce matin pour cause de grève, j’ai mis Europe 1. Et au final, il y a tellement de pub, Fogiel m’énerve au surplus.
Je n’ai rien retenu de l’info.
Je vais rester fidèle à France Inter malgré ces “évictions”. Je n’ai jms été une fan de Guillon ou Porte mais ils faisaient contre poids.
Maintenant, j’ai aussi appris que France Inter allait supprimer et pourtant elle tourne et dernier parking de nuit…..ça j’aimais bien !


Commentaire de bart

25/6/2010 @ 2:07

Ah, sacré Philippe Val, il a bien changé depuis le temps où il chantait en duo avec Patrick Font des choses comme “Villa mon cul”, “On s’en branle” ou “Baader” (morceaux choisis : “Baader mangeait ses crottes de nez / Baader faisait pipi par terre (…) Baader a chié sur le velours / Blanc de la robe de mariée (… ) Baader mentait en confession / tandis que le curé, ému / Lui accordait l’absolution / Baader s’enfonçait l’doigt dans l’cul”).

Et sous sa houlette, “Charlie Hebdo” a bien changé aussi, mais bon, ça, tout le monde le savait déjà.


Commentaire de caraVANe

26/6/2010 @ 15:55

J’avais lu un post intéressant sur le futur de Guillon en mars 2009 je l’ai retrouvé, en gros il s’est planté d’une année mais quel visionnaire…

http://www.lepost.fr/article/2009/03/02/1441538_guillon-sarkozy-ca-va-mal-finir-pour-france-inter.html


Flux RSS des commentaires de ce post • Adresse de TrackBack

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>