Mémoire sélective

Dans la catégorie: Pol fiction — kwyxz le 11/12/06 à 17:30

LE MONDE | 11.12.06 | 13h21 • Mis à jour le 11.12.06 | 13h51
CALAIS (PAS-DE-CALAIS) ENVOYÉ SPÉCIAL

Rien n’interrompt le flux des réfugiés qui errent le long du quai de la Loire, à Calais (Pas-de-Calais), puis finissent par s’infiltrer dans un ferry pour la Grande-Bretagne : ni les arrestations musclées ni la destruction des abris par les bulldozers encadrés de CRS. Les militants associatifs qui aident les migrants ne se laissent décourager ni par les intimidations ni par les tempêtes. Jeudi 7 et vendredi 8 décembre, sous des trombes d’eau, les distributions de repas ont continué, coordonnées par le collectif C’sur, qui regroupe notamment les associations La Belle Etoile, Salam et le Secours catholique.

AFP/PHILIPPE HUGUEN
AFP/PHILIPPE HUGUEN

Je tenais publiquement à féliciter Le Monde qui a, en toute intégrité journalistique et à quelques mois de la Présidentielle, malencontreusement oublié de rappeller dans cet article qui a fait fermer Sangatte pour se faire mousser devant les caméras.

6 Commentaires »

Commentaire de steph

11/12/2006 @ 18:38

quelle tête sur la photo de l’assemblée… mon dieu qu’il est laid ! (ceci est très subjectif… cécilia doit bien lui trouver quelque chose)


Commentaire de dwan

11/12/2006 @ 21:22

Une ressemblance avec Borat? Allez, quelqu’un pour lui coller une moustache!


Commentaire de aikii

11/12/2006 @ 22:33

Ressemblant à Tony Shalhoub, quand même
http://imdb.com/name/nm0001724/

( l’avocat dans The Man Who Wasn’t There et Monk )


Commentaire de schizoboy06

16/12/2006 @ 14:12

C’est très bien. Ces personnes ne sont pas désirées, elles ne devraient jouir d’aucun droit. Les associations qui aident les clandestins devraient être dissoutes par l’Etat. A force de se faire refouler de facon toujours plus humiliante, ils finiront par comprendre. Les arrestations ne sont tout simplement pas assez musclées. Quand leur sorts sera pire ici que chez eux, alors ils arreteront de venir.


Commentaire de kwyxz

16/12/2006 @ 14:53

C’est pas mal, ça. C’est pas mal.


Commentaire de kwyxz

27/12/2006 @ 19:08

Et Le Monde récidive: « Un Noël bien noir pour les migrants de Calais Pour les migrants de Calais, les fêtes de Noël ont tourné au drame vers 2 heures du matin, mardi 26 décembre. (…) Deux d’entre eux se trouvent dans un état grave.

“Les migrants auraient été agressés à coups de poing et de bâton par des Afghans” (…) “Il pourrait s’agir d’un règlement de comptes, d’une rivalité entre réseaux de passeurs, pour la conquête d’une ‘clientèle’ ou le partage d’un territoire” (…)

Un peu plus de quatre ans après la fermeture du camp de réfugiés de Sangatte, la commune voisine, le 5 novembre 2002, les conditions de vie des clandestins qui cherchent à gagner l’Angleterre restent très délicates. Environ 300 migrants (…) errent en permanence dans Calais.

(…)

“Les clandestins ont érigé une espèce de bidonville” (…) “Ils se font des abris avec des morceaux de plastiqueset des palettes, poursuit la bénévole. Ils dorment là comme ils peuvent. Nous leur assurons une distribution alimentaire, deux fois par jour sept jours sur sept. En général, nous distribuons du pain, du fromage, des œufs durs et des conserves.”

(…)

La situation des migrants de Calais reste donc un sujet très sensible, même si ces derniers semblent moins nombreux qu’il y a quatre ans. “‘La Jungle’ a remplacé Sangatte, estime Véronique Desenclos. En pire, même. Cette fois ci, il n’y a plus de toit, alors quand il fait froid, comment fait-on ?”

(…)

Pour elle, le problème soulevé par Sangatte n’a pas été résolu. “Sangatte était un camp, avec tout ce que ce mot comprend, souffle-t-elle. C’est vrai que ce n’était pas très humain, mais, au moins, les migrants avaient de quoi manger et dormir. Le problème, c’est qu’aujourd’hui ils n’ont aucun lieu ni pour se loger, ni pour être orientés”.

Outre le quartier de La Jungle, la plupart des migrants se regroupent dans des squats, sous des ponts et dans des parcs publics, le plus souvent à l’est de Calais. Le choix de ce secteur n’est pas anodin. Les conducteurs de camions en route pour l’Angleterre s’y regroupent souvent pour y dormir, notamment sur des parkings de stations-service. Les clandestins tentent souvent de profiter de leur sommeil pour se cacher dans les camions, en espérant gagner ainsi la Grande-Bretagne. “La nuit, ils ne dorment pas, explique Myriam Rachih. Ils traînent en cherchant un moyen de passer. »

Vous avez remarqué ? Toujours pas une seule référence à qui-vous-savez. Il n’y en a pas non plus dans les passages que j’ai tronqués, évidemment. Ça doit être ça, le journalisme total: c’est totalement con, comme dirait l’autre.


Flux RSS des commentaires de ce post • Adresse de TrackBack

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>