La mort d’une liberté

Dans la catégorie: Humeur,Pol fiction — kwyxz le 15/03/06 à 23:46

Les députés UMP viennent d’aveuglément approuver l’amendement Vivendi-Universal, et ceci après que le rapporteur a usé et abusé du récent jugement de la cour de cassation pour appuyer son propos. Il est donc désormais illégal en France d’utiliser, de mettre à la disposition du public ou de communiquer au public, sciemment et sous quelque forme que ce soit, un dispositif manifestement destiné à la mise à disposition du public non autorisée d’oeuvres ou d’objets protégés.

Concrètement, le simple fait de lire un DVD avec VideoLan devient illégal puisqu’il utilise la LibDVDCSS pour accèder aux données protégées. Je suis donc désormais dans l’illégalité dès lors que je cherche à lire l’un des DVD de ma collection. Les contributeurs dudit projet VideoLan peuvent également désormais penser à changer de pays. Une personne téléchargeant des fichiers DRMisés sur une plateforme Windows Media (Fnac, Virgin…) doit désormais se mettre dans l’illégalité pour les lire sur son iPod.

Ce soir, je suis énervé, écoeuré, dégouté. Ce soir, j’ai envie de vomir. J’ai envie de hurler sur ces gros cons bornés, ces députés qui se permettent de faire passer en force des lois au mépris de tout débat démocratique.

31 Commentaires »

Commentaire de Ol

16/3/2006 @ 0:04

Pour préciser un brin: l’amendement 150 “Vivendu-Universal” ne rend pas -en soi- illégal de lire un DVD avec VideoLan/libDVDCSS. Par contre, la mise à disposition de VideoLan/libDVDCSS est punissable, ou l’incitation à utiliser libDVDCSS. Et il est probable que même fournir VideoLan en suggérant à l’utilisateur de charger et compiler LibDVDCSS le sera tout autant, pour la même ‘incitation’.


Commentaire de kwyxz

16/3/2006 @ 0:07

Ne nous voilons pas la face: si ce n’est pas déjà couvert par un autre amendement, la première cour de cassation venue rendra l’usage de LibDVDCSS illégal également. Il serait complètement ridicule d’imaginer que seule la mise à disposition serait illégale, et non l’usage !


Commentaire de kwyxz

16/3/2006 @ 0:20

Ah bin voilà, Renaud Donnedieu de Vabres vient de lacher le morceau. Tu utilises un mécanisme de contournement ? 750 Euros d’amende.

Bon bin je n’ai plus qu’à arrèter d’acheter des DVD.


Commentaire de J.

16/3/2006 @ 0:54

Le pire c’est qu’ils sont incompétents sur tout les sujets ces gros cons.


Commentaire de an.archi

16/3/2006 @ 1:10

C’est con, je venais tout juste d’arrêter de télécharger des DivX pour acheter des DVD…

On ira vomir ensemble si tu veux bien.


Commentaire de bart

16/3/2006 @ 9:08

Je croyais qu’il fallait attendre le 21 mars pour que la loi soit définitivement appliquée (même si je ne me fais plus trop d’illusions).

Sinon, il reste le conseil constitutionnel, même si je ne me fais plus… etc… etc…


Commentaire de roselan

16/3/2006 @ 9:49

Vive la suisse, la belgique et les democraties qui ne cachent pas de republiques bananières.

Trêves de plaisanterie, je comprend votre frustration face à tant d’arbitraire et compatis à votre douleur.

Mais je peux faire encore moins que vous…


Trackback de N'HaazBlog

16/3/2006 @ 10:34

Bien bien bien……

J’en rêvais et l’UMP l’a fait ! Non là je dit bravo… Donc maintenant même lire mes DVDs achetés sous Linux ca va devenir interdit… Alors moi je dit BRAVO !
Et bien je vias donc arrêter d’acheter des DVDs voila !……


Commentaire de kwyxz

16/3/2006 @ 11:13

RDDV l’a déclaré hier “il est possible de lire légalement un DVD sous Linux !”

Étant donné que PowerDVD pour Linux ne semble plus exister (pas une seule référence sur le site de CyberLink) on peut apprécier à quel point Monsieur connaît son sujet.


Commentaire de downwater

16/3/2006 @ 11:54

En parcourant rapidement le texte de loi, j’ai l’impression qu’il suppose que seuls les logiciels peer-to-peer sont des dispositifs « manifestement destinés à la mise à disposition du public non autorisée d??oeuvres ou d??objets protégés ».

Bien sûr, c’est faux dans le sens où ce n’est pas « destiné », mais « utilisé » à cette fin là, mais le plus étonnant est qu’il fait mine que ça ne portera à conséquence que pour ce type de logiciel-là.


Commentaire de Oink

16/3/2006 @ 13:46

Ouais, j’suis aussi dégouté que vous, depuis qu’ils ont commencé les votes, je prends une claque par jour.

Mais… Pourquoi ne fait-on rien ? Je crois qu’il y a autour de 10 Millions d’utilisateurs de p2p en France (il me semble, que c’est un truc du style, mais je peux me tromper, enfin peu importe, ça représente du monde) Alors pourquoi ne pas organiser la résistance ?

Pourquoi des débats online ne déboucheraient pas sur des actions irl ?

Parce que d’un autre côté, si personne ne fait rien, alors les lobbys et le gouvernement ont bien raison de nous prendre pour des cons.

Cette société est complètement nécrosée (et je ne fais pas allusion uniquement à dadvsi) mais c’est au peuple d’agir. Faire une révolution quoi.


Commentaire de kwyxz

16/3/2006 @ 14:34

Mon objectif n’est pas de défendre les utilisateurs de P2P, loin de là. Si nous en sommes arrivés à cette situation, c’est aussi à cause des downloaders fous pour qui il est devenu inutile d’acheter la musique, vu qu’on a tout gratuit sur le net. Ces gens, ils peuvent aller en Enfer, ou en taule, je n’irai pas pleurer pour eux.


Commentaire de bart

16/3/2006 @ 16:17

…et pour prolonger ce que tu dis, le plus gros problème de cette loi, au-dela d’une vision étriquée du P2P, est qu’en plus, elle pénalise et criminalise les honnêtes gens. C’est-à-dire ceux qui achètent encore leurs CDs et leurs DVDs, mais qui ne se sentent pas obligés de raquer EN PLUS pour tel logiciel propriétaire, ou tel système d’exploitation propriétaire.


Commentaire de S3phiroth

16/3/2006 @ 18:16

Ce qui est tout de même formidable dans tout ca c’est qu’au final on se retrouve à payer une taxe sur les supports vierges pour le droit à la copie, droit à la copie devenu illégale… On se fait vraiment enc… par tous les bouts. Finalement on peut avoir le beurre et l’argent du beurre en France pas mal !!!


Commentaire de Doudou

16/3/2006 @ 23:59

C’est à se demander à quoi peut bien servir le net après ça…
Tout est plateforme d’échanges de fichiers finalement…
Blog, Mail, Sites,…

Ils peuvent être encore plus jusqu’au bouttiste pendant qu’ils y sont: interdire le net.

On va être obligé de retourner à la cassette à bande, vu que les nouvelles technologies sont à présent prohibées…

J’ai même pas l’impression de dire des conneries en plus… p’tain de faiseurs de lois.

A se demander si j’ai bien fait de m’acheter un nom de domaine au train où ça va tiens… pffff…


Commentaire de manu

17/3/2006 @ 0:58

J’hallucine. Le machin Vivendi c’est contre le p2p, non ?
quel est le rapport avec lire un dvd avec vlc, EXACTEMENT ?


Commentaire de kwyxz

17/3/2006 @ 1:10

manu: un indice pour vous chez vous “libdvdcss”


Commentaire de manu

17/3/2006 @ 1:27

Je comprends rien.

Pourquoi tu me dis “pour vous chez vous”, d’abord ?

Ensuite, je répète la question, je suis bouché ce soir, quel est le rapport entre lire un DVD avec vlc et “dispositif manifestement destiné à la mise à disposition du public non autorisée d’?uvres ou d’objets protégés”


Commentaire de kwyxz

17/3/2006 @ 9:20

Le “pour vous chez vous” est une boutade, une référence à Julien Lepers. Enfin, c’est pas grave.

Ensuite, je t’invite à méditer sur ces tirades de notre ministre de la Culture, extraites du compte-rendu des débats de mercredi dernier:
Un code source doit cependant être soumis aux mêmes règles que le logiciel correspondant ; il faut notamment éviter qu’il contienne des indications sciemment conçues pour faciliter un contournement. (…) Le pourvoyeur de moyens de contournement des mesures de protection, ou qui favorise des atteintes répétées sur les ?uvres, s’expose à six mois d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende. Le « hacker » qui, par un acte individuel et isolé, décrypte la mesure technique de protection de l’?uvre ou porte atteinte par lui-même aux mesures de protection, encourt 3 750 euros d’amende. Le détenteur ou l’utilisateur de logiciels mis au point pour le contournement qui profite des moyens mis à sa disposition pour s’affranchir des mesures de protection relèvera d’une contravention de la quatrième classe – 750 euros d’amende -, qui sera créée par un décret en Conseil d’État.

Tu commences à saisir ?


Commentaire de TiTiX

17/3/2006 @ 10:31

@kwyxz : je crois que malheureusement manu n’a pas compris a quoi servait libdvdcss, comme a peu pret 90 % des gens qui ne se doutent pas que l’on est en train de vérouiller a peu pret tous les oeuvres et non pas de les protéger contre la copie, a ce rythme il faudra bientot avoir un lecteur DVD par editeur, un balladeur CD par maison de disque etc …
J’attends avec impatience le balladeur qui s’authentifiera avec la puce RFID qu’on nous aura implanter dans l’oreille avant de diffuser du son ;)


Commentaire de manu

17/3/2006 @ 10:36

> Tu commences à saisir ?

Je saisis surtout que tu parles là des DRM et de contournement des mesures de protection, et pas du tout du p2p et de l’amendement “vivendi”.

Je suis surpris du dérapage. Participer au fud me semble contre-productif, même si je comprends bien que tu es un poil énervé par l’ensemble.


Commentaire de khorben

17/3/2006 @ 12:29

Le mécanisme CSS sur les DVD est une protection au même titre que les DRM pour cette loi, il n’y a pas de distinction de faite. De plus, les logiciels de partage de fichiers y sont également incriminés.


Commentaire de Erik

17/3/2006 @ 16:36

Je vous y prends, brigands! vous parlez de VLC! le simple fait d’en discuter est passible de la même peine que si vous l’utilisiez ou le fournissiez à quelqu’un… 3 ans + 300000 d’amende.

[mode=ironie]
Par ailleurs, la copie privée continue d’exister, et les logiciels libres sont compatibles avec les DVDs. Ils le disent sur lestelechargements.com. C’est juste que les logiciels libres doivent “avoir accès aux données techniques des MTP” mais empêcher le contournement des protections. Donc ne plus mettre a disposition le code source.
[/mode]

M’enfin… il est clair que des ignards/soumis/néo-libéraux de l’UMP font bloc (quoique peut-être de moins en moins) pour niquer tout le secteur informatique francais au profit de quelques vendeurs/éditeurs/producteurs aux positions quasi-monopolistiques. Je tiens quand même à tirer mon chapeau aux députés de la gauche et du centre qui ont compris les enjeux et se démênent pour infléchir un projet de loi qui ignore les droits des consommateurs


Commentaire de kwyxz

17/3/2006 @ 17:05

manu: la libdvdcss est un dispositif manifestement destiné à la mise à disposition du public non autorisée d’oeuvres ou d’objets protégés. “Mise à disposition” est, à mes yeux, largement trop vague pour ne couvrir que l’upload en p2p.


Commentaire de manu

17/3/2006 @ 18:41

Mise à disposition? est, à mes yeux, largement trop vague pour ne couvrir que l??upload en p2p.

On a déjà eu ce débat. L’ammendement vu-machin est contre les logiciels qui permettent l’échange des oeuvres. Ca ne concerne pas vlc, sauf peut être si tu va chercher des histoires de streaming. Point barre en ce qui me concerne.


Commentaire de Manuel Menal

17/3/2006 @ 19:18

manu: ouais, c’est juste dommage que personne n’ait rien à branler de ton avis. C’est la cour de cassation dont l’avis nous intéresse. Et jusque là, ton argumentation juridique est niveau 0, et ne correspond *absolument* pas à l’exposé des motifs et aux présentations qui ont été faites à la fois par le ministre et par le rapporteur. Or ce sont là des sources importantes de la jurisprudence, contrairement à tes commentaires (on appelle ça le raisonnement génétique).

Il est clair, net et précis que le développement, la distribution, la publication d’articles ou le simple fait de conseiller VLC pour lire des DVDs sera au moment de la promulgation du texte assimilable à de la contrefaçon. La seule chose qu’on puisse réellement espérer maintenant, c’est le conseil constitutionnel ou que la justice (la cour de cassation, donc) fasse un bras d’honneur au ministre en interprétant de façon tordue le texte (mais c’est peu courant en droit privé).


Commentaire de manu

17/3/2006 @ 19:47

manuel: kwyxz a blogué que l’adoption de l’amendement vivendi-universal rendait vlc illégal puisqu’il utilise decss. C’est faux. Va relire l’amendement et les motifs.

Tu peux me répondre avec 200 lignes de pleurnicheries sur dadvsi en général et toutes ses conséquences, tu ne changeras rien au fait que depuis décembre, kwyxz se mélange les pinceaux avec cet amendement, qui concerne le P2P, pas le contournement des mesures.

Et deux choses :
1) moi aussi, je m’en branle de ton avis
2) que l’ensemble des textes votés cette nuit rendent ou non légal l’usage de vlc n’est pas le sujet


Commentaire de kwyxz

18/3/2006 @ 1:59

Du calme tous les deux, merci.

Que ce soit dans l’amendement VU ou non on s’en branle non ? Ce serait pas un peu du pinaillage sur un point de détail ? L’histoire du décryptage du moyen de protection qui concerne directement VideoLan est dans DADVSI en tout cas, et si ça n’est pas dans l’amendement en question ça a été voté dans la foulée.

Dernier truc, qui n’est pas dirigé contre manu, mais est beaucoup plus général: même si je suis contre la paranoïa à outrance et les gens qui crient au loup à la moindre occasion, j’avoue que les Bisounours dont le leitmotiv est “ça ne passera jamais, c’est trop énorme, trop improbable” commencent à sérieusement me les briser. Plus c’est gros, plus ça passe, ils devraient commencer à le savoir. Et une fois que c’est passé, il est trop tard pour jouer les pleureuses. Même tarif pour les pauvres cons qui s’imaginent que c’est pas grave d’être surfliqués à coups de fichage dès l’enfance ou de caméras de surveillance tant qu’on a rien à se reprocher. Le jour où la loi aura suffisamment évolué pour qu’eux aussi aient des trucs à se reprocher, faudra pas qu’ils viennent chialer.


Commentaire de Léo

18/3/2006 @ 13:47

Sur open-files.com l’autre jour j’ai lu ça:

750? pour un détournement de DRM (mesure technique de protection) ou pour l??utilisation ou la détention d??un tel programme
si vous possédez un DVD, il est illégal d??en faire la copie, même si vous possédez l??original. […] Par contre la musique ne sera pas concernée, les fournisseurs de DRM comme Apple ou Microsoft seront obligés de vous fournir les moyens de rendre la musique que vous avez achetée compatible avec tous les supports que vous possédez.

Euh ca veut dire que j’ai le droit de copier ma musique sur mon iPod Video mais pas mes films ???

A ca moment là je vois pas l’interêt d’acheter un lecteur de video portable, et je pense que les Apple, Archos et compagnie peuvent abandonner la distribution de leur futur produits en france … Merci !


Commentaire de gromit

19/3/2006 @ 16:54

“Plus c??est gros, plus ça passe”. Comme dans le porno donc…


Trackback de Camille Maussang

21/3/2006 @ 22:33

Bienvenue dans la jungle…

Alors que la Comission européenne exerce des pressions phénoménales sur Microsoft (à propos de position dominante, évidemment), que le parlement a voté, il y a quelque temps déjà, le refus des brevets logiciels, la France, déchirée dans……


Flux RSS des commentaires de ce post • Adresse de TrackBack

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>