Finale à trois

Dans la catégorie: Pol fiction — kwyxz le 25/04/07 à 21:40

Nicolas Sarkozy refuse un débat public avec François Bayrou: “Dans une compétition de football, il y a une finale entre le numéro un et le numéro deux” et “le numéro trois, il fait autre chose, mais il n’est pas dans la finale”, a-t-il expliqué.

Je citerai le camarade Magnum3: oui mais le numéro un il demande pas au public du numéro trois de venir remplir le stade, connard.

10 Commentaires »

Commentaire de yenayer

25/4/2007 @ 22:32

Un jour il a comparé la rigueur de l’Etat au bon père de famille qui se serre la ceinture en temps difficiles. Sauf qu’en temps difficiles on se sert la ceinture, mais on vend pas les bijoux de famille. Donc on ne privatise pas…Je dois rajouter le mot qui commence avec un “c” ? ;-)

Putain, ça faisait un bail que j’avais pas lu ce blog. :-)


Commentaire de D

26/4/2007 @ 10:32

Azul, Yennayer ça ne prend pas deux n ? :D


Commentaire de Vincent

26/4/2007 @ 20:18

Euh…c’est pas la numéro deux qui essaye par tous les moyens de remplir le stade là?
Enfin, c’est peut être qu’une impression?


Commentaire de kwyxz

27/4/2007 @ 0:47

Quand numéro un menace le public de numéro trois au cas où celui-ci déciderait de pas jouer avec lui, on peut dire qu’il emploie des moyens un poil plus musclés que numéro deux.


Commentaire de Vincent

27/4/2007 @ 9:29

N’étant pas en France ces mois ci, ni entourés de français ou à proximité d’un café du commerce, je n’ai pas entendu parler des menaces de “numéro un”… Tu peux m’éclairer sur la question?
Désolé, mais j’ai pas envie de me taper 300 sites pro machin ou anti truc pour me faire une opinion, alors ca serait sympa de me donner des précisions, si tu veux bien.


Commentaire de Ertaï

27/4/2007 @ 9:42

@Vincent : Les députés UDF sont historiquement liés au bon vouloir de l’UMP pour leur laisser quelques sièges.

Cette fois-ci, Xavier Bertrand a bien indiqué que l’UMP présenterait des candidats dans toutes les circonscriptions pour les élections législatives si François Bayrou n’appelait pas à un report de voix sur Nicolas Sarkozy. Il a également précisé qu’il ne s’agissait ni d’une menace, ni d’un marchandage.

L’article court du JDD (à défaut de retrouver la citation originale)

Je ne sais pas comment on peut plus faire de menace que ça… m’enfin bon, s’il dit que ce ne sont pas des menaces…

De son côté, Ségolène est racoleuse, certes, mais elle au moins ne prétend pas qu’elle ne cherche pas à obtenir les voix du centre….


Commentaire de Vincent

27/4/2007 @ 10:57

Ok je vois, merci Ertaï pour les infos.
Pour être franc je trouve que chaque candidat apporte de l’eau au moulin de ses détracteurs, ils sont vraiment flippants. Je suis content de n’être ni pour l’un ni pour l’autre, je ne trouverai pas les mots pour les défendre. Voter pour l’un uniquement pour bloquer l’autre (et ca marche dans les 2 sens), c’est triste pour une démocratie… Et ca fait 2 presidentielles de suite!
Ca se marre beaucoup à l’étranger (et pas chez les voisins, je suis à 11000 km) et je pense que les français ne se rendent pas vraiment compte de l’image qu’on donne à l’echelle mondiale…
Bon courage pour la suite!


Commentaire de Ol

27/4/2007 @ 21:28

le camarade Magnum3 ?


Commentaire de kwyxz

27/4/2007 @ 23:42

C’était un effet de style.


Commentaire de Magnum3

28/4/2007 @ 0:36

le camarade Magnum3 ?

J’ai voté pour la numéro 2 ça fait de moi un semi membre du club, non ?


Flux RSS des commentaires de ce post • Adresse de TrackBack

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>