Avec des amis comme ça…

Dans la catégorie: Pol fiction — kwyxz le 6/02/07 à 13:56

L’affaire qui agite la sphère médiatico-morandinesque cette semaine, c’est le cas Doc Gynéco, malmené sur le plateau de Ruquier samedi dernier. Cet extrait de l’émission permet d’observer une partie de l’échange, il ne permet malheureusement pas en revanche pas de constater que le Doc, avant qu’on s’occupe de son cas (et pendant que Roland Dumas, pourtant de gauche, se faisait salement savater la tronche), a écouté son iPod, dessiné des petits bonshommes, et ostensiblement affiché qu’il se faisait quand même bien chier.

J’ai noté quelques trucs:

  • Mustapha est un sale con. Son agressivité à l’égard de Doc Gynéco est proche de l’incompréhensible. On est presque tenté de prendre la défense du Doc quand on voit à quel point Mustapha est à deux doigts de le mordre.
  • Doc Gynéco est un sale con. Il n’a manifestement pas idée de ce que raconte le livre qu’il est supposé avoir écrit. Il n’a strictement rien à dire si ce n’est insulter les chroniqueurs, il n’a aucun argument à opposer, rien. Sa réflexion à Polac est d’une bassesse rarement atteinte.
  • Laurent Ruquier est un sale con. Qu’est ce qu’on s’en branle de sa justification à être de gauche ? Pour quelle raison a-t’il fait couper au montage, je l’ai appris par la suite, la réflexion raciste de Mustapha à Gynéco, le comparant à un Bounty “noir à l’extérieur mais blanc à l’intérieur” ?

Après visionnage il me semblait tout de même que Gynéco sortait plutôt gagnant malgré son attitude détestable et son habituel état léthargique. La férocité de Mustapha et l’hypocrisie de Ruquier avaient largement contribué à ce résultat.

C’était sans compter sur le sens de la comparaison du Doc. Lundi, dans l’émission de Jean-Marc Morandini sur Direct8 (on pouvait bien entendu se douter qu’il s’emparerait de “l’affaire”), Doc Gynéco s’est en toute logique placé dans le rôle de l’innocente victime qui venait de bonne foi parler de son bouquin et à qui l’on a reproché ses amitiés politiques. C’est probablement par accident que son bouquin parle… de ses amitiés politiques. Doc s’est donc comparé à un “prisonnier porteur de l’étoile jaune” qui se serait retrouvé “entouré de nazis prêts à lui sauter dessus”, le plateau de Ruquier n’étant donc qu’un Auschwitz des temps modernes. Morandini change de couleur et essaye de faire revenir le Doc sur ses propos, manque de bol celui-ci insiste. Morandini change de sujet. Puis vient la question que beaucoup attendaient: “Est-ce que Nicolas Sarközy vous a promis de règler votre petit problème avec les impôts si jamais il est élu ?” Il y eut un silence, puis Doc Gynéco se lança dans un périlleux numéro de langue de bois, tournant autour du pot, tentant d’esquiver la question, ne confirmant jamais les faits mais ne les infirmant jamais non plus. Le téléspectateur sera libre d’apprécier cette réponse de haut vol (et de considérer que la réponse est oui, faudrait pas trop nous prendre pour des cons non plus).

Je me suis longtemps demandé ce que Nicolas Sarközy avait à gagner à s’afficher avec Doc Gynéco. Je me le demande encore un peu plus désormais. Et peut-être bien que lui aussi commence à se le demander.

Et s’il ne le fait pas, peut-être qu’il devrait.

10 Commentaires »

Commentaire de Jy

6/2/2007 @ 14:05

“Le téléspectateur sera libre d’apprécier cette réponse de haut vol (et de considérer que la réponse est oui, faudrait pas trop nous prendre pour des cons non plus).”

*DONG* Naïveté detected *DONG*


Commentaire de bart

6/2/2007 @ 14:46

Et si Doc Gyneco était une taupe à la solde de la gauche chargée de discréditer Sarkozy en jouant les idiots ?

(tant qu’on y est, et si Ruquier et Mustapha étaient des taupes à la solde de la droite chargés de discréditer Ségolène Royal (voire la gauche toute entière) en jouant les procureurs et les pitbulls ?)


Commentaire de Ertaï

6/2/2007 @ 15:51

Mais qu’est-ce qu’on s’en fout.

Non ?

J’ai vraiment vraiment du mal à m’intéresser à tout ce qui touche de près ou de loin à la politique. Ou plutôt tout ce qui est touché par l’ignoble doigt (lourdement bagué) de la politique et qui devient inéxorablement pourri et faux.


Commentaire de kwyxz

6/2/2007 @ 16:41

Oui mais toi t’es un sale poujadiste. Et d’abord je parle pas aux mecs qui savent pas se raser.


Commentaire de Ertaï

6/2/2007 @ 16:46

Ça doit être dur de ne pas se parler à soi-même, non ?

Genre, comment tu fais pour demander à ta main de te gratter les…


Commentaire de kwyxz

6/2/2007 @ 16:49

Tu confonds ne pas savoir se raser et bien savoir mal se raser, petit canaillou.


Commentaire de Bob-i-Licious

7/2/2007 @ 10:32

Je connaissais pas Mustapha et c’est clairement un sale con. Voir enorme con. Quel est l’interet de descendre qqun en public de maniere aussi violente. Bon apres, les deux autres sont egaux a eux meme. Pas de surprise de ce cote la. Ruquier fait de la merde (mais il le fait bien) et DrG est un pantin. Moralite, je prefere Luchini a qui la loufoquerie de la situation a pas echappee…


Commentaire de seb4771

7/2/2007 @ 12:21

Apres visionnage ( pendant que je zappais sur la FBox ), je suis resté surpris effectivement de l’aggressivité de ce “mec” ( que je ne connaissais meme pas ), C’était un Fogiel model “arabe” et méchant, il avait du se faire piquer sa merco en banlieue ou sa copine avait pas voulue lui faire…, le Ruquier aussi, bizarre, complètement largué et à coté de la plaque. Drole d’émission quand même, je regrette pas de ne pas la regarder d’habitude.


Commentaire de dwan

7/2/2007 @ 19:39

bon résumé de ma pensée.
Il y avait une véritable intention de démonter Doc Gynéco de la part du petit comique puant de Ruquier, même si le rappeur gastéropode a fait l’erreur de sa vie en venant défendre un livre qu’il n’a ni écrit, ni lu.


Commentaire de Jets

9/2/2007 @ 15:15

Pour ceux qui n’ont pas le codec de cette vidéo (comme moi), voici un lien direct: http://www.youtube.com/watch?v=Xqa5vpvpe00


Flux RSS des commentaires de ce post • Adresse de TrackBack

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>