Sauver le Mouv

Dans la catégorie: Monte le son — kwyxz le 16/09/08 à 10:29

A en croire Libération, Le Mouv, la radio jeune du service public créée en 1997 serait mal en point, son audience frôlant les abysses. C’est triste à dire, mais ce n’est pas une surprise: Le Mouv est devenue une radio catastrophique, à la programmation indigente et aux émissions d’une pauvreté rare. Les quelques animateurs “compétents” ont été remplacés par des petits jeunes qui enchaînent les disques et les “chroniques” d’une minute trente (super, pour approfondir un sujet), musicalement il y a bien longtemps que Le Mouv ne vaut guère mieux qu’un vulgaire NRJ. Ah, qu’elle est loin l’époque où on y entendait des groupes qui ne passaient nulle part ailleurs ! Je m’en étais d’ailleurs ému dans plusieurs posts, en décembre 2002, en février 2003, en mars 2003, en décembre 2003 et encore en août 2004 (oui, le sujet m’avait manifestement pas mal inspiré).

Alors quand je vois qu’on appelle Hervé Riesen au secours, j’avoue garder un secret espoir: c’est suite au départ du même Hervé Riesen que la programmation du Mouv est devenue si consternante. Alors j’espère, oui, j’espère qu’Hervé va redonner au Mouv cette approche avant-gardiste, ce côté indé et découvreur qui m’avait tant séduit à l’époque. Et au lieu de faire valser les directeurs de la station, il serait judicieux de virer une fois pour toutes l’andouille qui a un jour décidé qu’Avril Lavigne, Pink ou Hillary Duff avaient leur place sur cette antenne, et qui est toujours en poste depuis 2002.

Et en attendant, bin je n’écoute toujours pas Le Mouv.

6 Commentaires »

Commentaire de mitch

16/9/2008 @ 10:42

pas mieux.


Commentaire de swix

16/9/2008 @ 11:41

Reste plus qu’à écouter Couleur3 via le net :-)


Commentaire de Vanessa

16/9/2008 @ 13:46

Encore pire qu’Avril Lavigne, il diffuse même les bébés brunes!!!


Commentaire de steph

16/9/2008 @ 15:11

Globalement, c’est toute la radio publique qui baisse de niveau.
Aujourd’hui, Inter vaut à peine plus qu’RTL…
Culture s’en sort bien le matin. Quiconque à écouter Ali Badou ou Nicolas Demeurant a bien compris : aujourd’hui, Culture fait le matin ce que faisait Inter auparavant.
Le pb est qu’une fois que Culture aura atteint le niveau ancien d’Inter, il n’y aura plus d’autres alternatives :(
En clair, c’est de l’acharnement. La volonté de nous gaver de conneries prend le dessus, même dans la radio publique.
“c’était mieux avant”


Commentaire de Bishi

16/9/2008 @ 17:10

Du coup, vaut mieux écouter les netradios.

Radio Neo for the win.


Commentaire de banux

30/9/2008 @ 15:31

Je suis d’accord même si radio neo a quelque défaut ça me permet de découvrir pas mal de groupe français très sympa.


Flux RSS des commentaires de ce post • Adresse de TrackBack

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>