Rock en Seine 5.2

Dans la catégorie: Monte le son — kwyxz le 26/08/07 à 2:46

Second jour, à priori un peu plus calme et moins agité que le précédent. Encore que…

  • J’arrive à 15h30 sur le site en compagnie de Ute, donc trop tard malheureusement pour profiter du set de Puppetmastaz. Nous allons voir sans a-priori les français de I love UFO et c’est une assez agréable surprise, ils délivrent un bon son rock puissant et efficace même si sur la fin nous trouvons qu’ils ont un peu tendance à s’écouter jouer (les solos instrumentaux de 5 minutes, c’est un peu hardos pour commencer la journée).
  • Trem_r et Elixie nous rejoignent et nous nous retrouvons devant le set de Hellogoodbye. Comme prévu, c’est émo, très émo, trop peut-être, avec un chanteur un brin caricatural et des chansons pas toutes inspirées. Manque de chance, en face ce sont les catastrophiques Pravda qui sont annoncés et ayant déjà eu à les subir une fois, j’ai assez peu envie de remettre le couvert. Peu convaincus donc, c’est pleins d’espoir que nous nous dirigeons vers la grande scène où vont officier les remplaçants de la pauvre Amy Winehouse, forfait pour cause de désintox.
  • Les Cold War Kids démarrent leur set, le chanteur est un croisement improbable entre Ian Scott et Dolph Lundgren, moui, c’est bien sage tout ça, il y a bien une guitare saturée et quelques bonnes idées mais globalement c’est quand même super décevant. Alors que nous commençons à nous barrer, un morceau un poil plus énervé nous interpelle, et là nous nous regardons, « ah mais c’est eux qui chantent ça ?! », surprise, tout le monde connaît le morceau, c’est “Hang me up to dry”, vérifiez vous-mêmes. Peut-être en attendions-nous trop d’eux ? Pas qu’ils soient mauvais, mais nous cherchons encore le groupe qui, à l’instar des Hives la veille, nous réveillera un peu.
  • Et malgré tout le bien que j’ai pu penser de la performance du formidable Erik Truffaz, force est de reconnaître que l’envie de s’installer un peu sur l’herbe à l’ombre (il fait un soleil de plomb) non loin de la scène est plus forte. Allongé, je savoure la performance et je tente tout de même de lutter contre le sommeil, il serait dommage d’en perdre une miette.
  • Nick et Kilian nous rejoignent, nous nous relevons pour foncer voir à l’oeuvre l’ex-leader de Pulp, j’ai nommé Jarvis Cocker. Il semble en pleine forme, fait des blagues, fait rire tout le monde, malheureusement ses apartés entre deux morceaux sont plus sympathiques que les morceaux eux-mêmes, serions-nous complètement blasés ?
  • Fort heureusement, les chanteuses déjantées de CSS mettent tout le monde d’accord. C’est énergique, bourré de bonne humeur, le public remue son popotin, voilà qui nous réveillera définitivement pour le reste de la soirée !
  • Direction la grande scène pour apprécier le set des fraîchement reformés Jesus and Mary Chain. L’ambiance est au mélancolique, les guitares pleurent, le chanteur a l’air de se demander un peu ce qu’il fout là, il est statique, très statique, regarde dans le vide, je me demande s’il ne va pas planter ses collègues et se barrer tellement il a l’air de se faire chier. Fatalement, une telle attitude ne nous met pas des masses en joie et fort déçus nous décidons de nous barrer avant de nous tirer nous aussi une balle, c’est le moment que choisit le groupe pour interprèter leur morceau désormais le plus célèbre pour leur nouveau public, “Just like honey” présent sur la bande originale de Lost in Translation. Contents, nous partons manger un peu parce qu’il fait faim.
  • Le concert de Tool, clou final de cette soirée approchant, nous décidons de ne pas nous éterniser au set des Rita Mitsouko et partons après un seul titre. D’après Trem_r, bien nous en a pris: Elixie et lui ont tenu 6 chansons avant de décider de se barrer et parmi ces 6 une seule était connue (“C’est comme ça”). A croire que les Rita auraient décidé de mettre le paquet pour promouvoir leur récent album en jouant le minimum syndical de leurs anciens hits. Nous nous en foutons un peu, nous attendons devant la grande scène, à quelques mètres seulement du premier rang. Ute frétille.
  • Les braves de Tool entrent sur scène, le son est puissant, les morceaux s’enchaînent, c’est un peu l’antithèse complète du concert des Hives la veille, avec un son grave et sans concessions, des morceaux extrèmement travaillés mais interminables pour qui n’accroche pas au genre, un show extrèmement esthétisé et des jeux de lumière soignés mais une communication avec le public complètement inexistante et un Maynard James Keenan qui persiste à rester à plusieurs mètres en retrait du bord de la scène. C’était la première fois que je voyais Tool en live, peut-être font-ils ça à chaque fois, je n’en sais rien. Ils ont tout de même généreusement balancé baguettes, mediators et bouteilles de flotte à la fin en saluant le public. Quoi qu’il en soit j’ai beaucoup aimé, et notre fan de référence était aux anges.

Dodo maintenant, demain dernier jour d’un festival finalement assez épuisant et chargé. Il va être dur de reprendre le travail lundi…

5 Commentaires »

Commentaire de seb

26/8/2007 @ 10:19

À propos de Tool: oui, ils font ça à chaque fois. Et de ce que tu en dis, ils sont restés gentils cette fois (pas de masque à gaz? faire face au public? veinards!)


Commentaire de kwyxz

26/8/2007 @ 11:24

Oui, pas de masque à gaz et ils faisaient face, et tous étaient même dans la lumière… sauf Meynard, largement en retrait et pas éclairé.


Commentaire de Utena

26/8/2007 @ 20:16

Maynard *.* (voui avec un a) En fait j’en ai discuté avec mon beauf et en fait, il fait ça à chaque fois, voire même reste planqué (pour APC par exemple). Timidité ou mise en scène, aucune idée, sans doute timidité en fait.
Je suis amoureuse *.*


Commentaire de Ju

27/8/2007 @ 22:38

Excellent festival !
Review, photos et vidéos du festival sur mon blog : http://www.julienfabre.info/blog/


Commentaire de kwyxz

28/8/2007 @ 1:20

“Comment peut-on porter un jean slim et ne pas avoir l’air d’un idiot ?”

Ah ah ah excellente question, je me la suis posée aussi en voyant tous ces petits Naast en herbe dans le public.


Flux RSS des commentaires de ce post • Adresse de TrackBack

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>