Pire du pire

Dans la catégorie: Humeur,Monte le son — kwyxz le 14/03/06 à 1:56

Candide que je suis, j’avais donc acheté il y a quelques semaines le dernier album de Gorillaz pour me rendre compte que la bête était Copy Controlled. Un peu deg, surtout que je m’étais déjà fait avoir avec le second opus de RöyksÞpp. Lorsque j’ai appris qu’EMI proposait de m’envoyer une version sans Copy Control de ces deux CDs j’ai sauté sur l’occasion: moins j’ai de DRM chez moi, mieux je me porte. J’ai donc composé le numéro, renvoyé les deux disques, et patiemment attendu.

Aujourd’hui j’ai enfin reçu une enveloppe qui contenait, non pas les deux disques, mais uniquement le Demon Days de Gorillaz. Je déballe donc la bête pour me rendre compte que le CD qu’on m’a renvoyé est toujours Copy Controlled. En fait, c’est exactement le même que celui que j’avais expédié. Avant d’appeller EMI pour les insulter dans tous les langages que j’ai eu la chance d’étudier, je vérifie le reste du contenu de l’enveloppe par acquis de conscience et je constate qu’il s’y trouve un second disque ressemblant à un CD-R. Je regarde la chose de plus près, et oui, c’est bel et bien un CD-R sur lequel a été dupliqué mon album de Gorillaz. Voilà, je l’ai ma copie de sauvegarde sans DRM. C’est ce truc tout moche.

J’ai donc le choix entre le joli disque avec la pochette et le livret, mais Copy Controlled, et cette horreur à peine digne d’un CD pirate de la mafia russe dont l’examen attentif me montre qu’en plus, celle-ci est watermarkée pour fliquer les éventuels usages illégaux que je pourrais en faire ! C’est ça le monde de la musique de nos jours, quoi que vous fassiez, même quand vous achetez vos disques, vous êtes suspect !

Je garde le meilleur pour la fin: cette repro a été faite par des sagouins, les morceaux ne sont même pas mixés correctement, il y a un gap de 3 à 4 secondes entre chaque. Messieurs de EMI, je vous demande de bien vouloir ouvrir la bouche: j’ai très envie de faire caca dedans.

23 Commentaires »

Commentaire de remouk

14/3/2006 @ 7:52

Deux solutions, le boycott ou la révolution. En attendant les autres, je boycott.


Commentaire de Elixie

14/3/2006 @ 10:57

AAAAAAAAAH AH AH.
Cet aprem 15h, ptet que tout ira mieux =) (je suis jeune et pleine d’espoir)


Commentaire de Ainulindalë

14/3/2006 @ 11:00

De plus en plus sympathiques avec les protections. J’aime bien, la watermark, ça respire le bonheur.


Commentaire de Devil_Dave

14/3/2006 @ 12:44

C’est beau, c’est grand, c’est fort sympathique comme méthode.
Nan, vraiment, j’adore.

Rassurez-moi, ils les font exprès, hein ? A la fin, ils vont bien nous dire ” Mais nan, c’était une grosse blague, z’y avez cru, hein ?”

Bon, on peut toujours rêver :/


Commentaire de Keraoc

14/3/2006 @ 12:51

C’est bizarre.
J’ai moi aussi Demon Days, en version limité et il n’est pas protégé contre la copie, j’ai pu a loisir le mettre en mp3, le graver, le copier. J’ai eu aucun problème. Heureusement sinon j’aurai eu du mal a le mettre sur l’Ipod.

Et je suis pour le boycott. De toute facon avec la Dadvsi qui a mon avis devrait surement ne pas passé, on va pas avoir d’autre choix si l’on veut pouvoir mettre nos CD sur lecteur amovible.


Commentaire de Le_Zouave

14/3/2006 @ 15:20

moi je voudrais bien savoir à quoi consiste le watermarkage du CDR.
Je n’ai qu’un seul CD copy controled et c’est Hail to the Thief de Radiohead ce qui n’a pas trop empecher grand chose mais bon… enfin là j’étais content d’avoir un plextor.


Commentaire de kwyxz

14/3/2006 @ 17:15

Un exemple assez démonstratif de ce qui peut être fait et qui survivra même à une compression en mp3/ogg


Commentaire de gromit

15/3/2006 @ 9:56

Bientôt obtenir de la musique légale ça va devenir plus dur que d’obtenir de la drogue !


Commentaire de steph

15/3/2006 @ 10:00

je suis bien conscient que les systèmes de protection sont génants, mais en même temps, le watermark n’empeche pas la copie privée, ni la copie pour sa famille ou ses amis (corrigez moi si je me trompe). Il empèche dissuade d’uploader en somme… et là, je ne vois pas ce qu’il y a de génant. Acheter un cd ne donne pas le droit de le distribuer à tout va.


Commentaire de kwyxz

15/3/2006 @ 11:06

Le fait qu’une major du disque conserve mes coordonnées à des fins de flicage, moi je trouve ça gènant. Peut-être fais-tu partie de ces gens pour qui “tant qu’on n’a rien à se reprocher, pas de problème à être fliqué”, mais ça n’est pas mon cas.


Commentaire de downwater

15/3/2006 @ 15:28

<naïf>
La loi informatique et libertés n’oblige-t-elle pas les majors à retirer les “informations nous concernant” à la demande du consommateur ?
</naïf>


Commentaire de steph

15/3/2006 @ 15:41

Qu’ils aient des infos ou pas sur chacun, je leur fais confiance sur ce point, c’est leur intéret d’en savoir le plus sur vous et moi… oui, je trouve cela pénible, ne serait-ce que pour le côté “on veut le mieux vous connaître pour mieux vous enc****, en vous vendant de préférence les produits dont on sait qu’il vous sera le plus difficile de résister à leurs achats”.

Maintenant, les majors n’ont jamais eu à ce que je sache, et n’auront jamais (espérons), le droit de flicage que tu cites. Que la justice puisse accéder à des données de ce type durant une enquète ne me gène pas, que ce soit les majors, là effectivement… c’est inimaginable.

Dans un délire, j’imaginais un double fichier : un donnant des liens n° de série -> magasin et un autre donnant n° de facture -> nom du possesseur. En gros diviser les infos pour éviter le flicage. Et les seuls à pouvoir croiser les fichiers étant des gens assermentés. En cas d’upload, une major pourrait signaler à la justice (grace à des robots parcourant les réseaux) qu’un cd vendu dans tel ou tel magasin est sur des réseaux d’échanges sans être capable d’identifier la personne. Après, charge à un agent de la loi d’identifier le fautif à partir du n° de sére et de la facture…

Mais bon, les délires sont généralement faillibles, n’hésiter pas à ma contredire. Je n’approuve ni la licence gobale, ni les DRM… mais ne vois pas vraiment quelles seraient la meilleure solution…


Commentaire de kwyxz

15/3/2006 @ 16:00

Maintenant, les majors n??ont jamais eu à ce que je sache, et n??auront jamais (espérons), le droit de flicage que tu cites. Que la justice puisse accéder à des données de ce type durant une enquète ne me gène pas, que ce soit les majors, là effectivement? c??est inimaginable.

Ils ont mon nom, mon prénom, mon adresse postale, et m’envoient un CD watermarké à mon nom. Tu en tires les conclusions que tu veux. Il n’y a pas de double fichier avec le nom du magasin puisque j’ai dû directement les contacter pour avoir un disque “sans DRM” et qu’ils m’ont directement renvoyé l’exemplaire watermarké. En ce qui me concerne, je vais user de mon droit de regard en passant par la CNIL.


Commentaire de steph

15/3/2006 @ 17:19

Q : qu’ont-ils le droit de faire avec ces informations? Je te rappelle de plus que mine de rien, tu les leur as donné bien gentilment…

Qt au double fichier, c’est juste une idée, je ne suis pas sur si elle est bonne/réalisable/juste/etc… (je repète, c’est juste une idée !! :p)


Commentaire de J.

15/3/2006 @ 17:20

“Messieurs de EMI, je vous demande de bien vouloir ouvrir la bouche: j??ai très envie de faire caca dedans.”

Mouarf mdr. Non mais hallucinant cette histoire encore, on hallucine chaque jour un peu plus.


Commentaire de kwyxz

15/3/2006 @ 17:47

Steph: justement, si je leur ai fourni ces informations c’est pour qu’ils m’envoient un disque sans DRM et uniquement pour cette raison. Une copie conforme du CD que j’ai acheté (ce que n’est pas la version watermarkée: les mixages sont sabotés) que je puisse lire sur n’importe quel équippement. Jamais il n’a été question d’un quelconque watermarkage dont le but est *précisément* le flicage.


Commentaire de AnotherDayInHell

15/3/2006 @ 18:46

Enervé par un enieme cd copy controlled dont j’avais envie, que je peux certes lire parce que j’ai une ps2 mais que je ne peux qu’a moitié ripper pour le lire sur mon baladeur mp3, j’etais tombé sur un blog ou tu parlais de la possibilité d’échange chez EMI …
Vu comment cela s’est passé pour toi, je vais m’en dispenser …
Et me dispenser a l’avenir d’acheter du copy controlled .. Definitivement ..


Commentaire de steph

16/3/2006 @ 9:51

@kwyxz
oui, effectivement, le watermark est une des nombreuses formes que peut prendre le flicage, néanmoins, je préfère un mouchard sur un cd qui me dissuade d’uploader qu’une interdiction de copie privée et une interdiction de lecture avec un logiciel non autorisé…

Ce à quoi on peut me dire que je fais un pas en arrière sur mes droits, mais vu la tendance actuelle, ce serait peut être encore le “moins pire”…

je me joins à toi pour vomir aussi… (voir post suivant)


Commentaire de Pomme

17/3/2006 @ 0:06

C’est totalement honteux…Incroyable…

Pareil que “AnotherDayInHell”, je viens d’acheter quelques CD d’artistes que j’adore. Les CD sont Copy Controlled (ce qui ne m’a aucunement empêché de les ripper en mp3 avec CDex et un lecteur/graveur de DVD LG…) et je comptais les renvoyer à EMI histoire de leur montrer que ca m’emmerde.

Vu ton histoire, je vais laisser tomber, mais je suis vraiment, mais vraiment très énervé qu’ils réussissent à nous museler par la loi du “mauvais ou pire, c’est toi qui choisis”.


Commentaire de kwyxz

17/3/2006 @ 0:15

Laisse pas tomber. Ça te prendra juste un peu de temps, et à eux ça leur coûtera du fric. Tout ce qui peut leur coûter du fric les fera chier. Autant les faire chier au maximum.


Commentaire de an.archi

23/3/2006 @ 11:56

Tiens…
J’ai moi aussi eu droit à ce copy controlled de Gorillaz. Merci à CDeX d’exister, donc.
Ceci dit, kwyxz, ça me fait un peu chier de leurs donner mes coordonnées, même s’il s’agit d’occuper un stagiaire qui fera ça en quelques secondes.


Commentaire de Saki

23/3/2006 @ 14:20

L’autre jour, je me balladais à la Fnac, et j’ai craqué sur 5 Cds. Arrivée à la caisse, un flash a traversé ma tête de poulpe tigré, j’ai vérifié, et j’ai reposé toute désolée et déçue 4 des 5 Cds qui étaient Copy Controlled…

*Soupir*


Pingback de Outrospective » Blog Archive » Y'en a qui vont encore dire que j'ai raté mon orientation sexuelle

27/3/2006 @ 20:27

[…] [edit] Je viens (enfin) de rajouter une page reprenant ma collection des oeuvres (incomplètes) de Pet Shop Boys légalement achetées ? un éditeur de merde qui met des protections anti copies et renvoie de vieux cd pourris en guise d’échange. […]


Flux RSS des commentaires de ce post • Adresse de TrackBack

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>