New York 9/11

Dans la catégorie: It's a mad world,Monte le son — kwyxz le 11/09/06 à 15:55

Il y a cinq ans jour pour jour des centaines de tonnes de verre et d’acier percutaient de plein fouet d’autres centaines de tonnes de verre, de béton et d’acier et le Monde en fut à jamais changé.
Je me revois encore devant mon poste de télévision regarder avec fascination les tours du World Trade Center brûler, me disant que j’étais en train de faire un mauvais rêve, me disant que ce n’était qu’un film et non la réalité, me disant que l’Amérique, et par extension l’Occident entraient alors en guerre contre un ennemi indéterminé.
Je me souviens les commentaires des journalistes aussi désappointés que les téléspectateurs, cherchant quelques mots pour essayer de décrire les images à l’écran, les longs plans fixes sur Manhattan recouvert d’une épaisse et sombre fumée, les moments de silence, les hésitations, le spectacle quasi hypnotique des tours encore debout mais inexorablement vouées à disparaître. L’effondrement successif des tours jumelles mit un terme à ces tergiversations et les interrogations et autres rumeurs allèrent bon train. L’Amérique invincible, l’Amérique toute-puissante venait d’être frappée en son sein par un ennemi encore non identifié.
Cinq ans plus tard, la menace terroriste, loin d’avoir été annihilée, est plus présente que jamais, et les politiques menées en Afghanistan et en Irak n’ont fait qu’envenimer une situation déjà fragile. Quel avenir pour les générations futures ? Quelle issue à ce gigantesque bourbier ?
Ce soir, Pearl Jam, l’un des groupes les plus virulents envers l’administration Bush lors de l’intervention en Irak, célébrera probablement à sa manière cet événement qui marque un tournant majeur de l’histoire des États-Unis d’Amérique. Jouer à Paris un 11 septembre est un symbole loin d’être innocent.

2 Commentaires »

Commentaire de Léo

11/9/2006 @ 21:29

M’ont marqué à jamais les photos des corps tombant du 110ème, un collegue exultant tel un soir de victoire de coupe du monde …


Commentaire de bart

12/9/2006 @ 10:15

J’étais sur la route des vacances, j’avais vaguement entendu à la radio qu’il y avait eu un attentat contre le Pentagone, on comprenait que c’était grave. Puis quelques heures plus tard, sur une aire de repos, j’écoute la radio plus attentivement, et celle-ci nous apprend que ce sont en fait les tours jumelles qui ont été attaquées, mais on ne réalise pas encore tout à fait. Le soir, c’est à la télé que j’ai appris ce qui s’était vraiment passé. Et effectivement, les images étaient hypnotiques : je ne croyais pas totalement à ce que je voyais, et je ne savais pas quoi dire, ni quoi penser.


Flux RSS des commentaires de ce post • Adresse de TrackBack

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>