Little Johnny never knew how to stop

Dans la catégorie: Geekeries,Misc — kwyxz le 8/11/04 à 10:32

Après un an passé à poster quotidiennement ses pensées, coups de gueule et son vague à l’âme de pornographe pas comme les autres, John B. Root a donc mis fin hier à Inkorrekt.

Le lire chaque jour m’a permis de confirmer ce que je savais déjà du bonhomme: contrairement à, je suppose, l’immense majorité des réalisateurs/producteurs de X, John est profondément humain, respecte non seulement ses actrices mais aussi ses spectateurs. Il aime les femmes, il aime le sexe, il sait ce qu’il fait, il sait montrer ce que dans nos prudes sociétés on préfère ne pas regarder. John élève le cinéma pornographique hors d’une fange dans laquelle les gens respectables aimeraient l’y voir rester. Non, le sexe n’est pas sale, le montrer dans des conditions respectables devrait pouvoir être naturel.

J’espère que les archives d’Inkorrekt resteront en ligne pour permettre aux plus sceptiques vis à vis du porno de, peut-être, voir qu’il est possible de faire du X de qualité, dépourvu de toute vulgarité et comportant un message, une symbolique. Bien sûr, ce sont des films de cul. Mais pour une fois qu’ils sont de meilleure qualité que la moitié des films qu’on vous sert au ciné, pourquoi s’en priver.

Aucun commentaire »

No comments yet.

Flux RSS des commentaires de ce post • Adresse de TrackBack

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>