Remboursez !

Dans la catégorie: Mind food — kwyxz le 9/08/05 à 11:55

Assez hallucinante, l’histoire du critique imaginaire qui adore les films Sony Columbia Tristar et qui en chante les louanges alors que tous ses collègues, bien réels ceux-ci, ont démoli lesdits films. Pris la main dans le sac en flagrant délit de foutage de la gueule du spectateur, Sony décide de rembourser toute personne s’étant estimée flouée. Encore faut-il, tout du moins je le suppose, que ladite personne dispose encore du ticket de cinéma faisant foi, ce qui pour des films sortis entre 2000 et 2001 ne devrait finalement pas coûter si cher au studio.
Je me demande si je ne pourrais pas obtenir de la rédaction de Première qu’ils me remboursent mon ticket de Kill Bill vol.1, tiens.

8 Commentaires

Commentaire de gromit

9/8/2005 @ 17:31

J’aimerais bien aussi que première me rembourse l’argent qu’ils m’ont honteusement volé en 1999 en osant comparer matrix à blade runner. Et puis il faudrait aussi que le congrès américain vote une loi pour envoyer à la chaise électrique les dirigeants de new line pour le foutage de gueule total qu’a été l’exploitation cinéma du seigneur des anneaux : une immense bande d’annonce de trois fois trois heures pour “le seigneur des anneaux le DVD” ; Et après on ose dire que tarantino est un roublard (au passage kill bill est un excellent film)


Commentaire de kwyxz

9/8/2005 @ 18:24

Ah oui, moi aussi je veux bien que Première me rembourse pour Matrix. Et pour 6ème Sens. J’abonde aussi concernant Le Seigneur des Anneaux.
Au passage, Kill Bill 2 est un excellent film. Le 1 est un foutage de gueule non assumé et mal ficelé. Histoire de ne pas avoir à répèter pourquoi, voir ici.


Commentaire de gromit

9/8/2005 @ 18:53

Ah non, kill bill vol. 1 n’est pas mal filmé, chaque chapitre du film emprunte à un genre particulier et le premier chapitre emprunte les tics des séries télé. Bon on aime ou on aime pas mais les ralentis saccadés, les mauvais raccords c’est voulu. D’ailleurs dans le second ou trosième chapitre, celui de la house of blue leave c’est beau comme du kubrick avec des effets de mise en scène dans ta gueule sur fond de woo hoo wooo hoohoo irrésistible!!!

D’ailleurs au passage la coupe en deux films est justifié puisque le premier volume est le négatif du second et le cliffhanger final est parfaitement adéquat pour passer du bourrin le plus total à du sergio leone. Aucun problème pour moi de payer deux séances parce qu’un film de 4 heures en rotation dans des multiplex j’en ai pas vu beaucoup (il suffit de voir ce qui est arrivé à il était une fois en amérique”)
Et pour le passage en noir et blanc tant décrié et bien je préfère cette autocensure plutôt qu’une coupe nette rendant le film totalement incompréhensible comme cette souillure de pellicule qu’est le seigneur des anneaux.

Et puis la photo de robert richardson est sublime et rien que pour ça ça vaut deux fois 7,50?


Commentaire de kwyxz

10/8/2005 @ 16:13

Euh, il était complètement bidon, le cliffhanger final. Un vrai cliffhanger, c’est Jack Bauer qui descend Nina Meyers sur ordre d’Ira Gaines au beau milieu de la saison 1 de 24. Ça c’est un cliffhanger. Celui de Kill Bill n’avait franchement pas grand chose d’excitant.

Je n’ai rien contre la coupe en deux puisqu’au contraire, elle m’a permis d’encore plus apprécier le second volet. Quant au passage en noir et blanc, qu’on me trouve une explication valable pour justifier qu’il soit en couleurs dans la version japonaise du film. Les japonais sont-ils les seuls au Monde à pouvoir supporter la vue (et encore, on ne voit pas grand chose, n’est pas Tsui Hark qui veut) d’un combat au sabre en couleurs ?

Quant au Seigneur des Anneaux, je n’ai rien à ajouter, je me suis passablement ennuyé pendant les 3 films.


Commentaire de gromit

10/8/2005 @ 18:13

Bon c’est clair qu’on est pas d’accord sur kill bill. J’aimerais bien répondre à tes remarques somme toutes pertinentes mais de toute façon on va tourner en rond donc j’ai aimé et t’as détesté.

Au dela de ça effectivement le seigneur des anneaux c’est très ennuyeux. A côté ludwig de visconti on dirait un court métrage (c’est dire!)


Commentaire de kwyxz

10/8/2005 @ 18:52

Par contre j’ai revu Reservoir Dogs ce week-end et ce film-là, qu’est ce que je le trouve chouette.


Commentaire de gromit

11/8/2005 @ 10:48

Reservoir dogs très bien mais faut pas non plus oublier que c’est le remake quasi plan par plan de city on fire de ringo lam sorti en 1987 !

De toute façon tarantino est au cinéma ce que teenage fan club est au rock, ils ont rien inventés mais rendent hommage à tout ceux qu’ils aiment.


Commentaire de kwyxz

11/8/2005 @ 11:21

Damned ! J’ignorais que RD était un remake. Je le note, il me tarde de voir ce que donne le film de Lam (avec Chow Yun-Fat, youpi)


Flux RSS des commentaires de ce post •

Sorry, the comment form is closed at this time.