Malades

Dans la catégorie: Mind food — kwyxz le 29/08/07 à 3:33

Des millions d’américains sans aucune couverture maladie. Un système de santé déficient, aux abysses du classement des pays occidentaux. Des compagnies d’assurance faisant passer le profit par dessus tout. Et des pays voisins infiniment plus accueillants pour les malades. Voici une facette de l’Amérique dont on entend souvent parler mais dont on ne connaît finalement pas grand chose. Et celle-ci n’est pas belle à voir.

Sicko, le dernier film de Michael Moore, est une violente charge envers l’absence de Couverture Maladie Universelle en vigueur aux États-Unis. Envers le châtiment infligé aux personnes ne pouvant financièrement assumer le coût d’un traitement ou d’une hospitalisation. Même si Moore conserve certains travers, ce film est probablement, à ce jour, celui dont le message a le plus de chance de porter même parmi ses détracteurs.

Sicko

Absolument indispensable.

6 Commentaires »

Commentaire de Vincent

29/8/2007 @ 10:16

Le problème de Moore, c’est qu’il pose les mauvaises questions sur les bons sujets.
Je n’ai pas vu Sicko (je le verrai probablement)… mais ce qui m’a géné dans ses précédents films, c’est cette habitude qu’il a de surenchérir, de vouloir ajouter la cerise sur le gateau, juste pour alimenter la polémique. Et là, il fait parfois appel à des arguments facilements démontables, qui du coup peuvent décrédibiliser le reste de son propos.
Il serait bien meilleur s’il se contentait de faits uniquement, et laissait le soin à son public de faire la part des choses, au lieu d’en rajouter des tonnes pour rendre son message plus “clair”.
Mais bon, il a peut être un peu les même travers que cette société US qu’il condamne, miser davantage sur la forme et le grand spectacle, plutôt que sur le fond et la réflexion…
Ne crachons pas dans la soupe, il reste un des seuls agitateurs suffisamment (re)connu pour essayer de faire passer un message. Même Al Gore a eu du mal à se faire remarquer avec sa “Vérité Qui Dérange”.


Commentaire de kwyxz

29/8/2007 @ 11:10

Rose Ann DeMoro is executive director of the California Nurses Association. When her group had a rally in Sacramento a few weeks ago, the local media covered a frog-jumping contest instead. Moore, she said, “brings light” to the health care issue.

Voilà, Moore il sert aussi à ça.


Commentaire de Vincent

29/8/2007 @ 13:39

Merci pour le lien vers l’article.

“”Everyone, anyone can go to the hospital, can go to a doctor and never have to worry about paying a bill,” Moore said. “And those countries – Britain, France, Canada — the people in those countries all live longer than we do.””

Oui, sur le papier c’est bien beau, mais bizarrement je ne suis pas persuadé que tout le monde, rien qu’en France, soit aussi enthousiaste quant à la couverture sociale de notre pays, et surtout de sa contrepartie (rien que l’augmentation de 1€ des honoraires a fait jazzer dans les chaumières).
Dire aux américains “[en France] tu peux aller chez le médecin, tu peux aller à l’hosto et ne jamais te soucier de payer la moindre facture” c’est de la poudre aux yeux! Ou alors je me suis fait arnaquer par l’hopital la dernière fois.
Donc, la lecture de ton article me renforce dans mon opinion, Moore pointe du doigt les bons problèmes, et permet de concentrer l’attention sur des sujets importants.
Néanmoins, comme évoqué dans l’article (cf l’épisode de la photo de la petite fille, lorsque Moore interview Heston dans Bowling for Columbine), ses méthodes un brin théatrales nuisent au débat plus qu’elles ne le renforcent…
Ce qui pouvait être un documentaire édifiant devient une enquête sensationnaliste, et c’est dommage.


Commentaire de kwyxz

29/8/2007 @ 13:56

Oui, sur le papier c’est bien beau, mais bizarrement je ne suis pas persuadé que tout le monde, rien qu’en France, soit aussi enthousiaste quant à la couverture sociale de notre pays, et surtout de sa contrepartie

Comparé au système de couverture sociale américain, y’a quand même pas photo. Mais oui, il y a toujours des mécontents, il y a même des gens qui se vantent d’avoir quitté la Sécu.

Dire aux américains “[en France] tu peux aller chez le médecin, tu peux aller à l’hosto et ne jamais te soucier de payer la moindre facture” c’est de la poudre aux yeux! Ou alors je me suis fait arnaquer par l’hopital la dernière fois.

La dernière fois que je suis allé aux urgences, on m’informe que je vais devoir y passer une nuit, on me prépare une chambre, on m’opère, on me sert deux repas, on vérifie que je suis en état, et je repars. Sans payer le moindre centime. Tu y es allé pour quoi, la dernière fois ?


Commentaire de Leo

29/8/2007 @ 20:52

@vincent: les gens en France ne sont pas enthousiastes parce qu’ils ne connaissent que le systeme francais pour la plus part.

Payer 1euro le medecin au lieu de zero, dur! aux USA ma derniere visite de routine m’a coute $15 (et j’ai une bonne assurance pour les standards locaux).
A l’hopital, avant d’etre rembourse de quoique soit, il faut que j’ai deja debourse $300 minimum de ma poche en frais hospitalier dans l’annee. Et pour le reste je ne serais pas rembourse a 100% bien entendu…
Donc oui la France est un paradis medical, sicko permet aussi de le realiser :)


Commentaire de Vincent

30/8/2007 @ 10:13

@ kwyxz, toutes les hospitalisations ne sont pas toujours urgentes, et quand on te prescris (sans complaisance) 2 jours pour un opération des dents de sagesse (les 4 d’un coup sous anesthésie générale)tu as intérêt à avoir une bonne mutuelle. Effectivement les dents de sagesse par rapport à un doigt coupé c’est du confort, mais pas tant que ça.

@ leo, pour les USA je n’ai testé que le remplacement urgent de lentilles de contact + la visite optometrist, je ne suis pas à même de juger plus avant… Par contre, apparamment, si j’avais eu une mutuelle les frais auraient bien baissé…comme en France.
En revanche, j’ai dû être hostpitalisé d’urgence à Hong Kong (une angine qui a viré à la scepticémie pendant que je bossais en Chine) et pour l’hospitalisation même urgente, on te prend une caution de 2000 € sur ta carte de crédit avant ne serait-ce que de t’examiner. Chaque soin est facturé, et tu dois payer ta facture et tes médicaments au départ de l’hosto. Mais au moins tu peux garder tes scanners en souvenir.
Après, quand tu rentres en France et demande à la Sécu un remboursement sur les soins (environ 3000€ au total), on te répond qu’il y avait un formulaire à remplir et signer AVANT le départ.

Bref, c’est ptet moi qui ai pas de chance, ou le système n’est pas fait pour moi, mais je songe sérieusement à prendre une mutuelle internationale qui m’évitera de m’inquiéter quand je passerai par la case docteur.

Mais on s’éloigne de Michael Moore là :)


Flux RSS des commentaires de ce post • Adresse de TrackBack

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>