Chronic’hard

Dans la catégorie: Humeur,Mind food — kwyxz le 16/11/05 à 12:10

Je n’ai jamais été contre une critique acerbe dans tous les domaines. La télévision est d’ailleurs un endroit gerbant de consensualité où tout le monde ne fait que des trucs formidables et où jamais un avis négatif n’est émis, la radio s’en sort un peu mieux grace à des émissions comme Le Masque et la Plume où depuis 50 ans certains se font étriller sans ménagement, la presse c’est mitigé, parfois mieux vaut ne pas fâcher certains annonceurs et rester sympa avec des oeuvres d’une qualité plus que limitée.

Mais plus je lis les critiques cinéma de Chronic’Art, plus je les trouve insupportables de prétention, bouffies d’intellectualisme elito-branlettesque avec leurs phrases de cinq lignes sans virgules remplies de mots piochés dans un dictionnaire des synonymes et leur condescendance affichée. Ils se la surpètent en permanence, et ça me file des boutons. C’est grave, Docteur ?

23 Commentaires »

Commentaire de mitch

16/11/2005 @ 12:44

ah ah ah :) en effet impossible de lire jusqu’au bout la critique de “In her shoes”. Je suis certain que le film est moins brainfuck !


Commentaire de rom1

16/11/2005 @ 13:44

Pour la critique de “in her shoes” je pense que celle -ci correspond plus à une volontée de son auteur d’accoucher du texte le plus incomprehensible pour le commun des mortels et de se faire mousser genre ” vous avez vu bandes de blaireaux comment je vous torche avec mon dico des synonymes” . Mettons fin à ce mouvement d’intellectualisme rampant qui ne trouve son interet que dans le fait que la majoritée des lecteurs n’en comprendrons que la moitiée


Commentaire de rom1

16/11/2005 @ 13:48

Preferez le Journal du Hard à Chronic’Art beaucoup moins prétentieux.


Commentaire de gromit

16/11/2005 @ 14:46

Bah elle est pas si pédante que ça la critique de chronic’art. J’ai déja vu bien pire. Je vous conseille de jeter un oeil sur la revue “positif” et là vous allez voir ce qu’est la branlette intellectuelle, des critiques de 15 pages où on fait intervenir nietzsche, freud et kant pour parler du dernier blockbuster hoolywoodien!


Commentaire de kwyxz

16/11/2005 @ 16:24

Gromit: acheter un magazine sur papier ? Malheureux, mais tu n’y penses pas !


Commentaire de gromit

16/11/2005 @ 17:40

Je te rassure, je n’ai jamais donné un seul centime durement gagné à des magazines insignifiants, enfin pour “premiere” si mais bon j’étais jeune, influençable…

Heureusement que les bibliothèques municipales existent.


Commentaire de neuro

16/11/2005 @ 19:53

plus je les trouve insupportables de prétention, bouffies d??intellectualisme elito-branlettesque avec leurs phrases de cinq lignes sans virgules remplies de mots piochés dans un dictionnaire des synonymes et leur condescendance affichée. Ils se la surpètent en permanence, et ça me file des boutons.

Ouf, j’ai cru une seconde que tu parlais de mes posts…
Putain d’ego


Commentaire de Erik

16/11/2005 @ 23:31

De grands penseurs que vous reconnaitrez ont déjà exprimé mon point sur ce sujet:
il ne faut pas cautionner l’irréalité
Sous les aspérités absentes et désenchantées
De nos pensées iconoclastes et désoxydées [et v…]
De nos désirs excommuniées de la fatalité
Destituée
Et vice et versa
Et vice et versa…

Sinon, c’est clair qu’ils écrivent dans un style pas très accessible. Trop “cryptique” et intellectualiste. Mais être pédant, c’est un signe d’appartenance à une communauté littéraire… non?

Difficile de juger si ils sont injustes ou pas dans leurs critiques. Autant ils démontent “Casshern”, qui pour moi a un scénario assez limité, mais bien mis en scène et au style manga très réussi, autant ils font une analyse de qualité sur “Ring” (la version originale, japonaise).


Commentaire de bart

17/11/2005 @ 10:38

Des mêmes penseurs :

“tout espoir n’est pas si désespéré
A condition d’analyser
Que l’absolu ne doit pas être anihilé
Par l’illusoire précarité de nos amours
Destitués
Et vice et versa”

Quant à Chronic’art, c’est leur seule critique cinéma que j’ai lue jusque-là, et comme gromit, j’ai vu pire et plus illisible. Là, j’ai au moins compris qu’il n’aimait pas le film et j’ai vaguement compris qu’il le trouvait ennuyeux, surfait par endroits et gratuit par d’autres endroits. C’est déjà ça.


Commentaire de gromit

17/11/2005 @ 11:24

De toute façon, critique ciné c’est un métier on ne peut plus étrange, voila des gens qui sont payés pour aller voir des films qu’ils détestent d’avance. Des gens qui ont oubliés qu’un ticket ça coûte plus de 7? et que pour cette raison on va voir des films qui sont susceptibles de nous plaire.

Critique ciné, critique musique, critique littéraire, c’est après en avoir lu qu’on se rend compte qu’elles ne servent à rien sinon à quelques frustrés qui n’ont rien trouver de mieux comme but dans la vie que de se la péter dans leurs articles et de se tailler mutuellement des pipes en se prenant pour lester bangs ou henri jeanson (qui eux avaient une vraie plume)


Commentaire de toutankh

18/11/2005 @ 14:31

Alors que le masque et la plume ça va quoi, ils se la surpètent pas du tout et c’est uniquement de la critique fondée, jamais de joute verbale à la con.


Commentaire de Titx

18/11/2005 @ 18:58

Moi j’en ai marre de ces gens qui tapent sur les magazines et critiques ciné. Et si chaque magazine (ou site) avait en gros sa façon de penser et que le lecteur pouvait choisir le(s) média(s) qui se rapprochent le plus de la sienne à lui?


Commentaire de gromit

18/11/2005 @ 20:32

Titx, c’est de moi dont tu parles ??? Alors le lecteur devrait dire amen à la moindre connerie écrite sous prétexte que si on est pas d’accord on s’en va ???

Le problème de beaucoup des critique ciné, musique, littéraire c’est qu’on parle de choses hautement subjectives et de fait pourquoi perdre son temps à descendre ce qu’on déteste ? Ne faut-il pas mieux encenser ce qu’on apprécie et donner envie de lire plutôt que l’inverse ? Quand on hait quelquechose le meilleur moyen de l’exprimer n’est ce pas le fait de ne pas en parler ?

Je sais pas, je dois pas être normal. Je considère marc levy comme un écrivain médiocre bouffi de prétentions mais bon j’irais jamais déverser ma bile sur lui et bourrer le mou des gens avec mon avis. Je préfère largement parler de bukowski…


Commentaire de kwyxz

19/11/2005 @ 4:12

toutankh: bin, dans le Masque au moins y’a l’idée de joute, y’a des contradicteurs, etc. Là, non.

Titx: oh mais je suis bien d’accord, j’explique juste en quoi la façon de penser (et surtout d’écrire) des critiques ciné de Chronic’Art me déplaît. Au point que j’ai cessé de les lire :)


Commentaire de Titx

21/11/2005 @ 20:26

gromit > c’était une réaction générale à la lecture des commentaires, pas forcément dirigée contre toi. Là je répondrais bien à ta réponse mais tu poses un peu trop de questions. Bon je vais faire un efort quand même :)

Premièrement oui je pense que si un lecteur n’aime pas le style employé par un critique (voir par un magazine tout entier) la meilleure solution est d’arrêter de le lire. Si en plus l’avis sur les oeuvres diverge je crois qu’il ne faut même pas se poser la question… à moins de s’en servir comme “négatif” mais à ce moment là la consultation du nombre d’étoiles sur Allociné suffit ;)

Pour moi le métier de critique est de donner son avis sur une oeuvre. Cette personne engagée, parce que ses goûts sont conformes à la ligne éditoriale du journal qui l’emploie, est donc payée pour ça… penses-tu vraiment qu’elle devrait s’abstenir de le faire parce que ce n’est pas positif? Lirais-tu les critiques si elles étaient toutes positives? Honnètement ça m’étonnerait. D’ailleurs regardes-tu les émissions ciné à la télé? As-tu remarqué qu’on ne parlait jamais en mal d’un film? Les trouves-tu pour autant intéressantes?

Pour ce qui est de Lévy et Bukowski viennent faire là mais il est clair que “Factotum” me tente plus que “Et si c’était vrai…”


Commentaire de gromit

21/11/2005 @ 21:35

@titx : Je savais que c’était pas dirigé contre moi, mais j’aime bien faire dans le trollage…

“Pour moi le métier de critique est de donner son avis sur une oeuvre […] penses-tu vraiment qu??elle devrait s??abstenir de le faire parce que ce n??est pas positif?”
>Euh, elle est pas obligé d’en faire des pages non plus.

“Lirais-tu les critiques si elles étaient toutes positives?”
>Pas besoin des critiques pour savoir que brice de nice c’est consternant et wallace et gromit génial.

“D??ailleurs regardes-tu les émissions ciné à la télé?”
>Bien sur que non, daniela lumbroso a de trop gros seins.

“As-tu remarqué qu??on ne parlait jamais en mal d??un film?”
>Diffuser la bande d’annonce de brice de nice c’est déjà parler en mal du film.

“Les trouves-tu pour autant intéressantes?”
>Si c’est melissa theuriau qui taillerait des pipes à tout les films alors la oui je les trouverais très intéressantes…

Les critiques sont de toute façon schizophrènes, tiraillé entre le fait d’informer de la sortie de tel ou tel chose (purement objectif) et le fait de donner leur avis qui n’intéressent qu’eux (purement subjectif).


Commentaire de Titx

22/11/2005 @ 11:32

gromit > ah oui effectivement tu sembles aimer le trollage… tu connais le PQTMQESIQM? :D

Pour conclure ne fait pas une généralité de ton cas : l’avis des critiques m’intéresse car je ne connais pas tous les cinéastes et j’ai encore besoin d’aide pour choisir les films que je vais aller voir (et au passage Brice de Nice n’est pas consternant, c’est une comédie très honnête)


Commentaire de gromit

22/11/2005 @ 15:01

@titx : le trollage c’est un bon moyen pour foutre des claques virtuelles aux gens qui n’ont rien demandé et accessoirement se faire entendre.

Je mets ma main à couper que 99% des gens qui vont voir un film ne le font que sur la seul foi de la bande-annonce et du marketing, ce qui n’est pas forcément un mal soit dit en passant. Les critiques servent juste aux fanatiques, à ceux qui font une fixette et qui aiment à lire du vide. J’en sais quelquechose puisque moi même je tombe parfois dans ce travers mais je préfère largement discuter avec des personnes physiques plutôt que d’être passif devant des articles qui me prennent pour un plouc illetré.

Je te rassure je ne connais pas tout les cinéastes, je ne connais pas tout les films, je chie sur les étudiants en cinéma (et sur ceux de sciences pipo au passage), je préfère voir des films peinard chez moi plutot que dans un multiplexe, vil asocial que je suis (enfin si c’est une charmante demoiselle qui m’accompagne je ne dit pas non à l’UGC) bref je ne suis absolument pas un cinéphile et j’en suis très fier.


Commentaire de Titx

22/11/2005 @ 16:04

Si, que 99% des gens qui vont voir un film ne fassent que sur la seule foi de la BA et du marketing est un mal en soit : cela veut dire que les gens auront plus de chances d’aller voir un Brice de Nice qu’un Garden State… et même si j’ai apprécié le premier je trouve ça dommage :o

Si tu es un non cinéphile qui en est très fier, je suis exactement le contraire (mais je n’en chie pas moins sur les étudiants en cinéma), on ne pourra jamais être d’accord sur ce sujet :)


Commentaire de gromit

22/11/2005 @ 17:46

@titx : Désolé mais moi je n’ai aucun altruisme, que des gens dont le jugement a été annihilé par la promo se marrent devant des comédies franchouillardes je m’en tamponne sévère.


Commentaire de Titx

23/11/2005 @ 13:56

gromit > Si tu n’aimes pas les critiques et que tu te fous de l’effet que ça peut avoir sur les autres, tu ferais donc mieux d’économiser ton temps plutôt que de leur cracher dessus… :roll:


Commentaire de gromit

23/11/2005 @ 14:28

@titx : Mais qui a dit que je venais ici pour économiser mon temps et dire des choses intelligentes ??? Je te soupçonne de vouloir avoir le dernier mot, de fait je te le laisse dans ma grande mansuétude envers les cinéphiles bornés qui abusent des smileys ;-)


Commentaire de Titx

24/11/2005 @ 11:54

gromit > trop de trollage tue le trollage… (sans smiley comme ça tu sais pas si je suis au premier ou 512ème degré)


Flux RSS des commentaires de ce post • Adresse de TrackBack

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>