2011

Dans la catégorie: It's a mad world — kwyxz le 1/01/11 à 6:59

La Norvège compte moins de cinq millions d’habitants, mais ceux-ci se partagent un territoire grand comme la moitié de la France. Avec seulement 15 habitants par kilomètre carré, c’est le deuxième pays ayant la plus faible densité de population d’Europe, juste après l’Islande. Oslo, la capitale, n’a que 600 000 habitants: c’est plus que Lyon, mais c’est moins que Marseille. Le climat à Oslo aime faire le grand écart et si les moyennes oscillent entre -6°C en hiver et +20°C en été, il arrive que la température descende à -20°C pour monter à +30°C quelques mois plus tard. Toutefois l’air sec et l’absence de vent en ville font que des températures très basses sont supportables même sans être couvert comme un scientifique du pôle Nord. On croise d’ailleurs parfois des gars vêtus d’un simple pull ou d’une doudoune largement ouverte sur un simple T-shirt alors que le thermomêtre flirte avec les -10°C, mais notre enquète a permis de conclure qu’il s’agissait de Vikings en goguette.

Après sa destruction au XVIIème Siècle, la ville est renommée Christiania en hommage à son Roi de l’époque. La Norvège est toujours une monarchie à l’heure actuelle même si ses souverains jouissent, contrairement à leurs homologues anglais, d’une paix royale, comme son nom l’indique. La population respecte en effet l’intimité de sa famille royale et sa vie privée est rarement commentée. Le pays était une province danoise jusque dans les années 1800. Il existe deux langues officielles mais la plus utilisée est un dérivé du danois, dont l’écriture reste identique mais la prononciation change. Il n’y a pas de séparation de l’Église et de l’État, et celle-ci est de confession Luthérienne.

Traditionnellement, lors du nouvel an, la population achète pétards et feux d’artifice et est autorisée à les lancer. Tout du moins, c’était encore le cas jusqu’à une récente interdiction, les accidents se multipliant chez les particuliers. Toutefois, on trouve encore très facilement des batteries de lancement de feux d’artifice qui, s’ils n’égalent bien sûr pas ceux réservés aux professionnels, s’en approchent nettement et sont bien plus impressionnants que tout ce que vous pourrez trouver en magasin et voir entre les mains de particuliers en France. On comprend mieux les accidents quand on voit la tronche des trucs en vente. A minuit, chacun lance ses fusées et pour peu d’être bien placé comme nous l’étions ce 31 décembre quelques secondes avant l’instant fatidique, après avoir difficilement gravi une petite colline recouverte de neige dans un petit square en plein Oslo, on peut assister à un spectacle absolument féérique. Partout autour, des fusées décollent, explosent de couleurs, on peut tourner sur soi-même à 360 degrés et il y a toujours une gerbe lumineuse qui illumine le ciel, pendant cinq bonnes minutes le spectacle ne s’arrête jamais et c’est tel un gosse que l’on reste la bouche grande ouverte et les bras ballants, pas vraiment sûr d’être en train d’assister à un truc réel tellement l’instant est fantastique, tellement ce qu’on est en train de vivre est merveilleux, magnifique, si simple mais en même temps si sublime ; un spectacle qui dépasse pour l’éternité n’importe quel feu d’artifice futur car même à grand spectacle, celui-ci restera toujours terriblement isolé et semblera toujours minuscule par rapport à cette ville entière qui s’illumine, s’embrase, commémore de la plus incroyable des manières cette nouvelle année.

Non sincèrement, je n’ai pas recopié ce qui précède sur un guide touristique ou quoi que ce soit. C’est vraiment l’un des trucs les plus extraordinaires auxquels j’ai eu la chance d’assister de toute ma vie. Je n’exagère pas. Venez en Norvège.

8 Commentaires »

Commentaire de Timothep

1/1/2011 @ 14:44

C’est du même genre en Allemagne et ça fait clairement son un effet et ça renvoi notre 14 juillet se coucher vite fait.

Je me souviens la première fois que j’ai vu ça (ainsi que les fusées partant à l’horizontale et les pétards atterrissant dans nos pieds) j’étais bouche bée.

Voila une des vidéos que j’ai pris hier soir, à Regensburg en Bavière, depuis un petit pont sur le Danube aux alentours de minuit… ça ressemblait à ça la Norvège?


Commentaire de kwyxz

2/1/2011 @ 0:06

Oui ça ressemble tout à fait à ça, sauf que nous étions en hauteur donc surplombant toute la ville, ce qui rend le truc encore plus impressionnant.


Commentaire de Hypolite

2/1/2011 @ 6:51

Ah, la Norvège, ne serait-ce le paradoxe défense de l’environnement/extraction pétrolière et l’absence d’histoire réellement norvégienne avant 1800 comme tu as dit, ce serait le meilleur pays du monde.

Ah et les fruits et légumes frais aussi.


Commentaire de kwyxz

2/1/2011 @ 9:29

J’ai appris pour l’extraction pétrolière hier soir :D la position du gouvernement est en effet très hypocrite (de l’aveu même de notre guide), je pense qu’ils se retranchent derrière le fait qu’ils en exportent la majorité et donc que les pollueurs, ce sont les autres


Pingback de Silvester Fireworks « Auswanderer Quatsch

2/1/2011 @ 21:14

[…] short like to kwyxz’s similar experience this year in […]


Commentaire de bart

3/1/2011 @ 22:14

Bonne année, en tout cas !


Commentaire de Gilles Delouse

9/1/2011 @ 12:32

Comme Timothep, ils font pareil en Allemagne, et je me souviens effectivement m’être retrouvé comme un gosse à Berlin, avec des fusées qui partaient de toute la ville, et une neige qui tombait à gros flocons.

Vraiment magique (et incomparablement plus féérique qu’une Tour Eiffel qui clignote :'( )


Commentaire de Doudou

13/1/2011 @ 21:36

C’est pas 1 million d’hbts à Lyon?


Flux RSS des commentaires de ce post • Adresse de TrackBack

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>