Une bande de thons

Dans la catégorie: Humeur — kwyxz le 3/11/08 à 12:22

Le départ aux aurores, l’arrivée devant un rideau métallique chez Hertz, puis ça ouvre, il nous a grillé notre tour lui, « Mais regardez j’ai chéquier et j’ai liquide, j’ai toutes les garanties ! J’ai carte crédit mon entreprise ! Hein ? J’ai carte ma femme aussi ! Mais je comprends pas j’ai toujours fait comme ça, chez Avis on me loue voiture ! Je veux parler responsable ! », Coute décide de conduire, une seule évacuation par personne durant le trajet, l’incendie sur le périphérique intérieur, le départ de Porte d’Orléans, la pluie, la pluie, la pluie, le sèchoir Dyson du futur sur l’aire d’autoroute, 50 balles pour un malheureux petit dej’ ça fait quand même mal au fondement, les questions Genius du Trivial Pursuit qui semblent plus faciles qu’il y a 20 ans, Quick ou Pizzeria del Arte ? Finalement on aurait dû faire Quick, Angers et ses singes qui copulent sur Bohemian Rhapsody, l’arrivée à Nantes, le thé à la menthe, Antoine qui a des cheveux et qui roule à 90 sur l’autoroute, la maison des parents de Mathieu, le frigo bourré de bières, les gens qui arrivent, la musique qui crachouille, Antoine qui prend un rond-point à 90, le test Get27 – Vodka – RedBull (et la conclusion: c’est immonde), la photo de permis de l’Enfer, le buffet vite englouti, la piscine couverte, des bites et des culs et des photos honteuses, si quelqu’un remet Discobitch une 6ème fois je jure que je commets un meurtre, moi aussi je t’aime et tu me manques connard de toulonnais, le rush vers les lits de l’étage, « si tu continues à faire du bordel avec ce piano y’aura tes dents à la place des touches blanches », du pipi à côté de la cuvette (erk), putain le con il continue, putain le con il monte, putain le con il est lourd, « je veux qu’un d’entre vous m’encule sinon je passe au dessus de la rembarde », la gamelle dans le meuble, il saigne là nan ? ah nan il fait juste la chochotte, mais pourquoi il nous montre ses couilles ? le bordel jusqu’à 6h30 du matin, la nuit trop courte, alors ça roule ?, le petit dej’ brioche au Super Utella, je prends le volant, le départ triomphal dans une impasse avec René et son gros fusil, les Herbiers parce que Nick sait qu’il y a un McDo, Gali l’Alligator dans une vitrine, le trafic fluide sur l’A11, le péage de Saint-Arnoult franchi en cinq minutes, les gens qui conduisent de plus en plus mal à proximité de Paris, le premier bouchon à l’entrée du périph extérieur, l’attente interminable pour quitter la porte d’Italie, la petite ceinture puis un nouveau bouchon avant la gare de Lyon, la station essence où je prends congé, la pizza New-York avec un oeuf au-dessus, le crapeau c’est la méchante Reine en fait, des calins et des bisous.

3 Commentaires »

Commentaire de NickSan

3/11/2008 @ 13:08

ahahah. On attend tous la photo de permis de l’Enfer d’ailleurs… :)


Commentaire de Pomme

3/11/2008 @ 19:26

Je savais que tu étais gay !§


Commentaire de Saki

4/11/2008 @ 11:06

C’était quoi ta fête là ? Parce que raconté comme ça, ça donne un peu envie de marcher en crabe, les fesses dos au mur…


Flux RSS des commentaires de ce post • Adresse de TrackBack

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>