The truth is, you suck

Dans la catégorie: Humeur — kwyxz le 21/07/10 à 2:16

De vilaine humeur.

Quand j’étais petit, je lisais les magazines spécialisés sur les jeux vidéo et je rêvais de devenir testeur. Être payé pour jouer toute la journée, voilà qui s’apparentait d’assez près à l’idée que je me faisais d’un métier de rêve. Celui qui me donnerait envie de me lever le matin. Celui que je ne rechignerai jamais à faire puisque bien évidemment, cette vision idyllique de la chose oubliait largement qu’il faut parfois se taper des bonnes grosses daubasses en test. C’est pour cette raison qu’un beau jour de 2007, pour fêter les cinq ans du présent blog, j’ai eu envie de créer Gaming since 198x et d’y inviter quelques compagnons de route, pour aborder le jeu avec nos yeux de vieux briscards, mais aussi réaliser ce rêve de gosse.

À l’époque, il ne me serait jamais venu à l’idée que ce projet, issu de ma passion, puisse me rapporter un centime. D’ailleurs, il ne m’en rapporte toujours pas un puisqu’il est toujours hors de question de mettre une seule publicité sur le site, ni de donner dans le post sponsorisé complaisant. Aussi, lorsque j’ai eu l’immense chance d’être mis en contact avec les community managers s’occupant des événements PlayStation et Xbox, je me suis d’une part étonné qu’il existe de tels avantages pour de simples blogueurs et d’autre part dit qu’il valait mieux en profiter tant que ça durait, parce que vu qu’on risquait de massacrer un jeu généreusement fourni par un éditeur le bonheur allait vite tourner court.

Malheureusement celà m’a aussi amené à découvrir que toute une catégorie de personnes juge légitime qu’on lui offre des goodies, des jeux gratuits, et qu’on l’invite à des soirées. Ces gens sont persuadés que leur blog, probablement la meilleure source d’information depuis l’ORTF, est tellement fantastiquement excellent et indispensable qu’il justifie allègrement tous les cadeaux qui leur sont faits. Ces personnes, capables de chier une brique lorsqu’elles ne reçoivent pas leur exemplaire presse d’un jeu, se comportent comme les derniers des connards durant les soirées puisque, attends mec, je suis blogueur moi, merde. Eh bin non mon pote: t’es une merde. Mais c’est pas parce que tu squattes le buffet que t’es une merde, non ça j’ai envie de dire que t’as raison d’en profiter, c’est parce que tu n’assumes même pas ton appartenance au clan des imposteurs, et que t’es persuadé d’avoir une légitimité alors qu’en fait t’es rien. Au mieux tu poses une crotte de temps en temps sur ton super blog SERIOUS BUSINESS histoire de conserver ton audience de débiles qui trouve ça tellement génial de te voir décrire les trucs qu’on t’offre (ou que tu t’achètes parce que t’es plein de fric), au pire la marque se penche et en ramasse dix comme toi dès que tu n’as plus assez de visites. Alors putain, arrète de te prendre comme ça au sérieux: tu tiens un blog sur les jeux vidéo, bordel de merde, t’es pas Maître Eolas, t’es une fourmi sur le web et tout ce qu’on t’offre, c’est pas un dû, c’est un putain de privilège.

C’est quand même dingue de voir tous ces gens invités à des soirées où le bon sens voudrait qu’ils n’aient rien à y foutre, même pas foutus d’au moins remercier ceux qui les y ont invité. C’est quand même hallucinant de voir toute une population de morts de faim se précipiter au buffet dès l’arrivée d’un truc comestible, vaguement regarder les produits présentés en attendant que la bouffe arrive, puis se tirer sans demander son reste une fois le buffet vidé. J’avais conscience de complètement abuser le système et d’en rajouter quand je parasitais les soirées Gratuit Gratuit ? Pour eux c’est une attitude tout à fait normale. Sans parler des manières de merde, de l’incivisme, et de la prétention généralisée. Je ne parle pas spécifiquement de ce soir, c’est une attitude que j’ai pu observer durant plus d’un an. Toute cette population de branleurs est archi-privilégiée et un bon paquet d’entre eux se prend pour la nouvelle bourgeoisie, c’est à gerber. Eh, bande de merdes, n’oubliez pas qui vous êtes, qui vous n’êtes pas, ni d’où vous venez, parce que quand on voit comment vous vous comportez vous méritez vraiment d’y retourner. Heureusement il subsiste quelques personnes qui sont simplement heureuses d’être là et savent apprécier les générosités qui leur sont octroyées, et j’ai toujours plaisir à croiser ces gens en soirée, mais l’attitude des autres donne vraiment des envies de briques dans la gueule… dealer avec ce genre de personnes tous les jours, c’est pas un boulot si marrant que ça, finalement.

25 Commentaires »

Commentaire de batou

21/7/2010 @ 2:24

Et sinon ma copie gratuite elle est où?

(sisi je promets, je vais poster mes articles, je merde juste avec les tags et les images et tout :( )


Commentaire de Daz

21/7/2010 @ 2:28

Haha il l’a fait !

My mayne, viens, à nous deux on change l’image (déplorable) de la blogololosphere du JV parisienne ! ^^


Commentaire de kwyxz

21/7/2010 @ 2:29

Nan mais comme je le dis à chaque fois Daz, nous on est des imposteurs tout comme eux, des baltringues complets, mais on est là for the lulz et on se prend pas au sérieux comme ces branchouilles… ça me tue franchement que les mecs se prennent pour des stars et réalisent pas la chance qu’ils ont…


Commentaire de MickBim

21/7/2010 @ 8:46

T’es souvent invité à ce genre de soirées ?

Et sinon je pense avoir une idée de qui tu parles ^^
(même s’il ne doit pas y en avoir qu’un… ou qu’une)


Commentaire de Makash

21/7/2010 @ 10:02

On veut des noms !
On veut du tweetclash !
On veut du lulztoshop !!

Et sinon, faut coucher pour en arriver là ?


Commentaire de spdy

21/7/2010 @ 10:11

Rien de plus à ajouter tellement ce post est plein de bon sens.

Juste, Merci.


Commentaire de Hypolite

21/7/2010 @ 10:51

Joli article qui illustre bien la désillusion qu’on peut avoir d’un métier trop rêvé pour être réaliste. J’ai moi aussi caressé de loin la douce idée d’être payé à faire des tests de jeux vidéo, mais j’ai rapidement compris que les places étaient chères et que finalement, à côté des bons jeux, tu es également obligé de tester des jeux beaucoup moins bien, et jusqu’à la fin !

Et comme je suis infoutu de terminer un jeu, j’ai rapidement compris que je n’étais pas à la hauteur, mais je tente actuellement de passer de l’autre côté de la barrière, à savoir créer moi-même un jeu vidéo.


Commentaire de Marc

21/7/2010 @ 15:30

Merci pour ce post qui résume bien ma pensée.

J’imagine que ce genre d’imposteur a toujours existé mais ils ont maintenant une notoriété publique à cause des réseaux sociaux.
Je connais mal le jeu vidéo mais grâce à Twitter j’ai découvert quelques imposteurs dans cet univers là.

Dans le monde du blog ciné, ca fonctionne exactement de la même manière et Twitter, encore une fois, permet de les repérer : entre ceux qui pleurent parce qu’ils ont été oublié pour une opé, ceux qui s’en vantent en le criant partout et ceux qu’on voit à tous les événements comme s’ils étaient chez eux… On est pas sortis du sable.
Le pire étant surement le blogueur qui, après une projo avant-première, prend 15 lignes pour raconter le buffet et les rencontres kikoolol et 5 pour parler mal d’un film…

Pour ma part, ça fait huit ans que j’écris pour mon blog, et à chaque fois que je suis invité quelque part, je le prends à chaque fois comme un immense honneur. J’ai même parfois pleuré, si si.

Ne pas oublier aussi les agences qui ne trient pas forcément. Ils préfèrent souvent taper large, privilégier le chiffre (ou d’autres critères aberrants comme sélectionner un blog “girly” plutot que quelqu’un qui parlera bien du film/du jeu) que la qualité.

Et on se retrouve à des soirées avec n’importe qui.


Commentaire de merriadoc

21/7/2010 @ 16:24

… c’est en faisant n’importe quoi qu’on devient n’importe qui ?


Commentaire de Bap

22/7/2010 @ 16:23

Moi j’suis jamais invité, comme ça, ça règle les problèmes… ;-)


Commentaire de Bap

22/7/2010 @ 16:24

Et pourtant, c’est pas faute d’avoir joué à Pong !


Commentaire de Hypolite

23/7/2010 @ 20:31

@Marc : De ce que kwyxz raconte de ses soirées invitational, je me rappelle plus qu’il a rencontré des gens, bu des coups et mangé gratuit gratuit gratuit que joué à un quelconque jeu :D


Commentaire de kwyxz

23/7/2010 @ 22:08

Ne l’écoutez pas, il raconte n’importe quoi, j’ai un article en préparation pour 198X qui parlera des quatre jeux présentés à cette soirée.


Pingback de Karma geddon. | WoMM | Le blog streets ahead.

9/9/2010 @ 22:34

[…] [kwi:qz], v. transitif: râler, pester, dans la grande tradition de Kwyxz, légende vivante du rant énergique sur Internet. Category: Gaming / Geek / Humeur Tags: […]


Commentaire de Faskil

23/9/2010 @ 11:03

Franchement, t’aurais dû balancer les noms. Qu’on mette une bonne fois pour toutes ces crevards en défaut.

Nice rant, sinon, et je soutiens le propos à 200%. Mais bon, là pour le coup, t’enfonces juste une porte ouverte.


Commentaire de Matthieu

23/9/2010 @ 11:14

aah que c’est bon de lire ce genre de blogspot!


Commentaire de Michelle C

23/9/2010 @ 11:20

C’est fou! mais oui j’ai fait une blague une fois avec un de mes amis quand il m’a surprise en disant, “et ben non je vais pas me payer ma coupe de champagne”!! non mais — LOL
ravie de retrouver ton blog


Commentaire de Gonzague

23/9/2010 @ 11:20

Des noms des noms!
“C’est quand même hallucinant de voir toute une population de morts de faim se précipiter au buffet dès l’arrivée d’un truc comestible” ça c’est d’un flippant. Je suis sûr que certains blogueurs vivent sans réfrigérateur, sans provisions puisqu’ils mangent matin midi et soir aux frais de l’annonceur.

Ce serait marrant de faire une sorte de feuille de présence sur les soirées pour voir les gens qui en enchaînent 2, 3 4 le même jour :D

// please add subscribe to comments to ur blog siiiir //


Commentaire de Plume

23/9/2010 @ 11:25

Bah voilà ! C’est parce que des gens comme toi ont envie de leur envoyer des briques dans la gueule qu’après ils sont capables de chier des briques !

C’était simple à comprendre, j’vois pas pourquoi tu te prends la tête …

;)


Commentaire de boidin

23/9/2010 @ 11:25

pfiou ! ça fait du bien de lire ça. merci.


Commentaire de WhiteLight

23/9/2010 @ 12:35

Ça décape un peu et c’est tan mieux !


Commentaire de popette

24/9/2010 @ 11:57

Hahaha ! D’ailleurs tu a vu l’article des “gameuses” ce matin ? Elles sont très remontée de ne pas avoir eu droit aux même privilèges que les journalistes invités à la soirée Guitare Héros, parce que le blog ça touches les gens de plus proche que les journalistes tu comprends ? Qu’est-ce qu’il ne faut pas lire hein !


Commentaire de kwyxz

24/9/2010 @ 14:09

Pas vu, je ne lis pas leur blog… c’est bien un signe qu’il ne touche pas les vrais gens influents ! AH AH AH !

Je vais jeter un oeil pour rire.


Commentaire de kwyxz

24/9/2010 @ 14:32

Ah bin y’a presque pire que leur post, y’a le premier commentaire sur leur post: il est clair aussi que faire une différence pareille entre les gens disposant de badges presse et les bloggeurs qu’on relègue avec les gagnants de concours X ou Y ça le fait moyen

Parfaitement représentatif.


Commentaire de popette

25/9/2010 @ 14:07

Ouch ! Le niveau de fanboyïsme (avec un ï comme dans les noms de maladie parce que parfois c’est pathologique !) fait peur !


Flux RSS des commentaires de ce post • Adresse de TrackBack

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>