Santé du jour

Dans la catégorie: Humeur — kwyxz le 24/09/05 à 20:38

Hier au rendez-vous des amis houlala je m’ suis mis minable
Putain d’ muflée que j’ me suis pris, lamentable
Des comme ça j’en prend qu’une par an à la Bastille, l’ dîner au soir
Ou encore les jours d’enterrement, c’ qu’est plus rare
J’ me souviens même plus c’ qu’on fêtait mais on a pas bu trop d’ tisane
C’ matin j’ai une casquette plombée sur le crâne

Pochtron, pochtron ! Tu ferais mieux d’ m’écrire une chanson
Pochtron, pochtron ! C’est c’ que m’ dit ma femme qu’aime bien mes chansons

Des musettes comme ça ça vous laisse des souvenirs en forme de cicatrice
Des coups d’ poignards dans votre jeunesse, c’ que c’est triste
J’ bois jamais trop mais j’ bois assez quoique des fois j’en renverse un max
Dans l’ caniveau devant l’ troquet j’ laisse des traces
Le Picon-Bière c’est redoutable même les Belges ils s’y aventurent pas
Ça vous fait glisser sous la table comme un rat

Pochtron, pochtron ! Fume un joint t’auras l’air moins con
Pochtron, pochtron ! C’est c’ que m’ dit ma mère qu’a toujours raison

Je gerbe pas toujours comme hier soir c’est seulement quand j’ fais des mélanges
Quand on me met d’ l’eau dans mon Ricard par exemple
Y a Boris qui m’a raconté c’te nuit j’ai failli foutre une danse
A quinze rugbymen en virée, z’ont eu d’ la chance
Si les potes m’avaient pas r’tenu j’ me les serai mangé un par un
J’aime pas les costauds quand j’ai bu ni à jeun

Pochtron, pochtron ! Un d’ ces quatre tu vas prendre des gnons
Pochtron, pochtron ! C’est c’ que m’ disent mes potes en m’ filant des marrons

J’ai rejoins ma turne au radar en filant des coups d’ pompes aux parcmètres
Et en insultant les trottoirs pour qu’y s’arrêtent
Chez moi j’ai réveillé tout le monde en m’ tapant l’ pied nu contre un meuble
Ça m’a fait mal jusque dans ma montre, quelle horreur
Puis j’ai voulu r’peupler la France même que la France était pas d’ac’
Je m’ suis endormi sans résistance comme un sac

Pochtron, pochtron ! Lève-toi c’est huit heures y m’ faut mon biberon
Pochtron, pochtron ! C’est c’ que m’ dit ma gosse qu’a pas d’éducation

Pochtron, pochtron ! Tu ferais mieux d’ m’écrire une chanson
Pochtron, pochtron ! C’est c’ que m’ dit ma femme qu’aime bien mes chansons

Pochtron, pochtron ! Un d’ ces quatre tu vas prendre des gnons
Pochtron, pochtron ! C’est c’ que m’ disent mes potes en m’ filant des marrons

Pochtron, pochtron ! Fume un joint t’auras l’air moins con
Pochtron, pochtron ! C’est c’ que m’ dit ma mère qu’a toujours raison !

Renaud – Pochtron!

2 Commentaires »

Commentaire de bart

24/9/2005 @ 22:31

Quand j’ai vu les premières lignes, je sais pas pourquoi, j’ai tout de suite deviné que c’était Renaud, même si je ne connaissais pas la chanson.


Commentaire de gromit

25/9/2005 @ 10:32

Renaud c’est toujours le grand écart, ou des chansons bien démago ou alors des trucs comme ça, frais, juste et sincère.


Flux RSS des commentaires de ce post • Adresse de TrackBack

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>