Les ailes de l’Enfer

Dans la catégorie: Humeur — kwyxz le 24/10/05 à 20:11

Alors évidemment, je pourrais parler de la grosse de devant qui m’a explosé les genoux une première fois en baissant à fond le dossier de son siège, bien évidemment sans prévenir ni demander jusqu’à quel point elle pouvait le faire sans me gèner. Je pourrais ajouter qu’après une gentille demande de ma part elle a remonté son dossier, pour le rebaisser une seconde fois alors que, cherchant un truc dans mon sac, j’étais penché vers l’avant ce qui a provoqué une collision entre ma tête et l’écran incrusté dans le siège (ainsi qu’un petit cri de douleur entraînant une remontée du dossier). Je pourrais décrire comment, revenant des toilettes, j’ai constaté que cette grosse conne avait profité de mon absence pour rebaisser pour la troisième fois son siège et que ce coup-ci, j’y suis allé gracieusement les pieds en avant dans le fauteuil pour lui signifier qu’elle commençait un peu à me casser les couilles. Mais non, là n’est pas le sujet de ce post.
Je pourrais parler de cette dame, fort gentille au demeurant, mais pas trop dégourdie malheureusement, dont j’ai eu le malheur d’être pour la seconde fois le voisin de rangée. Elle veut se mettre près du hublot, je lui cède la place de bon coeur. Elle n’arrive pas à mettre le film qu’elle veut avec la télécommande, je lui montre gentiment une fois, deux fois… à la quatrième fois je commence à me poser des questions sur ses facultés mentales. Je ferme les yeux et cherche à trouver le sommeil, elle allume la lumière, un spot directement en plein dans ma face, en essayant de règler la clim. Je lui explique gentiment qu’on est pas dans des compartiments privatifs et que la clim ne se règle pas comme ça. Elle me met des coups de coude dans les côtes pour me montrer Paris alors que j’arrive à peine à m’endormir. Bref elle est quand même un peu lourde et pète-burnes mais non, là n’est pas le sujet de ce post.
Ce post vise à analyser et comprendre la raison d’être de l’équipe de relais qui s’est soigneusement appliquée à rendre le trajet proprement insupportable. Je veux bien entendu parler des trois enfants en bas âge, situés à diverses positions stratégiques de l’appareil, qui ont réussi l’exploit de pleurer à eux trois durant dix des onze heures qu’a duré le vol. Je l’avoue, j’ai du mal à comprendre ces gens qui, fiers de leurs bambins, ressentent le besoin d’aller les exhiber jusqu’à Papeete, soumettant les autres passagers aux cris et aux larmes des mômes de façon ininterrompue. C’est si difficile que ça de pas partir en vacances à Tahiti quand on a un enfant de moins de trois ans ? C’est compulsif, c’est pas possible de se retenir ? Non seulement le gosse n’aura aucun souvenir du séjour mais en plus je suis loin d’être persuadé qu’il soit armé psychologiquement pour affronter plus de onze heures d’affilée dans un espace confiné et bruyant, soumis aux turbulences, dépressions, accélérations et déccélérations brutales de l’appareil. En bref, mis à part assouvir un irrésistible besoin de voyage à Tahiti, certainement provoqué par la monotonie du cycle du changement de couche-culotte et la baisse de leur appétit sexuel, les gens qui embarquent avec eux des enfants en bas âge pour des trajets aussi longs ont manifestement pour but d’emmerder un maximum de monde, yeah, pour une fois on est pas les seuls à pas dormir quand le chiard pleure, niquons-leur leur voyage autant que possible ! Je ne vois pas d’autre explication.

49 Commentaires »

Commentaire de huge

24/10/2005 @ 20:30

ben …

http://www.quies.com

et un masque qu’on met sur les yeux la pour ne pas voir la lumière. Et s’ils font un peu trop chier, un nipod rempli a la gueule d’un peu de metal avec un casque ouvert histoire que ca te défoule et que ça les fassent chier (pas sûr cependant que ça ne te détruise pas les oreilles plutôt qu’autre chose, la musique à fond avec le bruit ambient …).


Commentaire de swix

24/10/2005 @ 23:15

Mieux (testé en caserne et en cabane): boules quies + pamirs: http://img2.ricardo.ch/2005/07/19/0/383279323.jpg
(normalement utilisé en stand de tir par ici…) :-)


Commentaire de Asone

25/10/2005 @ 0:30

Il existe un remêde pour bien faire comprendre que toi aussi tu peux faire chier : le ukulélé, c’est petit, portable, et paf ! en plein milieu de l’avion tu joues un morceau en faisant expres de faire friser les cordes. Succès garantis.

Plus sérieusement, je te plains. Je crois personellement que j’aurais peté les plombs dans de telles conditions.


Commentaire de batouchu

25/10/2005 @ 7:48

Euuuh, Tahiti ?
Avoue, c’est une blague, non ?


Commentaire de Léo

25/10/2005 @ 8:55

J’ai connu le pb de la “grosse conne serial-baisseuse de siège” une fois. J’étais sur la dernière rangée où les sièges, pour cause de mur derrière ne se baisse pas autant qu’ailleurs, et elle n’arretait pas de foutre le sien à fond en arrière comme si de rien n’était. Je lui ai demandé gentillement un fois, deux fois, troi fois, j’ai commencé à lui foutre de bons gros coups de genoux dans le dos mais rien à faire …

Au bout d’un moment, j’ai demandé à changer de siège si possible à l’hotesse (javoue j’esperais le miracle: être upgrader en 1ère classe). Bon, evidemment, ça n’a pas marché, l’avion était plein.
Parcontre, lorsque madame n’a même pas attendu que j’ai fini mon repas pour repasser en mode abaisser à fond, cette même hotesse est venue d’elle même lui passer un sacré savon en lui rappelant point par point les méthodes de savoir vivre dans un avion.

Petite victoire certes, mais à la voir se faire afficher comme ça devant tout l’avion j’ai quand même pris mon pied ! Puis bon, j’ai eu de la place pour mes jambes pendant tout le reste du voyage \o/


Commentaire de Le_Zouave

25/10/2005 @ 11:47

Pour batouchu, je crois savoir que kw a pris un vol paris Papeete qui fait escale à Los Angeles.
Donc il prend le train en marche et il y a des passagers déjà dans l’avion qui viennent de Tahiti.

Je souviens quand j’étais allé en Thailande, l’avion faisait Paris-Bangkok-Ventiane (c’est au Laos) et donc je descendais à Bangkok mais ma valise est partie pour Ventiane… Elle était en plastique assez dur mais le verrou était en acier chromé et quand je l’ai récupérée le verrou était completement attaqué par la rouille, c’est dire le taux d’humidité dans les pays tropicaux…


Commentaire de kwyxz

25/10/2005 @ 12:25

Exact Zouave, je prends un vol sur Air Tahiti Nui qui fait escale à Los Angeles entre Paris et Papeete (à l’aller comme au retour). C’est assez drôle d’ailleurs parce qu’à l’aller les gens sont globalement de super bonne humeur, ils partent en vacances à Tahiti, c’est la fête, et au retour la plupart du temps ils tirent une gueule de deux kilomètres de long :)


Commentaire de Nam

25/10/2005 @ 13:21

Bonjour,

Je viens réagir sur la partie “bambins qui pleurent”.

Ce n’est pas parce qu’on est parents qu’on doit se priver de voyages et/ou de vacances. Même si les enfants en questions sont trop jeunes pour se souvenir d’un tel voyage.
Maintenant, un séjour à tahiti, ça dure rarement une semaine, mais plutôt 15 jours.

Et franchement, je vois mal comment laisser un enfant 24h/24 à une nounou, ou aux grands parents, souvent trop agés pour gérer un enfant sur une telle période.
Donc quand on a pas le choix, en emmene les enfants avec soit !
Alors oui, c’est chiant des enfants qui pleurent, mais aussi penser de temps à temps à se mettre à la place des parents et à la place des enfants…

Ca me fait penser au gens qui gueullent sur les routes contre les voitures d’auto-école qui callent aux feux …
Souvenez-vous, vous aussi vous avez débuté, vous avez callé, et vous appris à conduire …

Les enfants, c’est pareil … ils ont le droits d’apprendre à vivre, avec leurs parents si possible !


Commentaire de gromit

25/10/2005 @ 13:36

Les enfants sont une espèce fortement nuisible, c’est d’ailleurs pour ça que l’être humain a inventé la pilule.

Le plus insupportable avec des chiards dans un espace confiné, au delà du fait que ça donne des envies de meurtres, c’est que personne n’osent rien dire parce que “bah, c’est des gosses!”.


Commentaire de kwyxz

25/10/2005 @ 13:47

Non Nam, je suis désolé, quand on fait des enfants on a des responsabilités à assumer, c’est un choix que l’on fait et qu’on n’a absolument pas à imposer aux autres. Sans parler du voyage long et pénible qu’on impose à l’enfant ! Alors oui, ça signifie “pas de trajet en avion” pendant un moment, c’est bien pour ça qu’un gosse, c’est quelque chose qui doit être réfléchi et pas pris par dessus la jambe. Alors non, on n’emmène pas les enfants avec soi, c’est encore plus simple, on ne part pas. Ça a déjà tué quelqu’un de se priver de vacances à Tahiti alors qu’il avait un enfant de deux ans ? Allons.


Commentaire de rdd

25/10/2005 @ 14:23

Je suis plutôt d’accord avec Nam, la vie ne doit pas s’arrêter sous prétexte qu’on vient d’avoir des enfants. (même si je suis bien d’accord avec kwyzx, et que je trouve ultra pénible des hurlements de bébés/gamins).

Mais si les parents ont la chance (?) de pouvoir partir pour une destination loitaine (tahiti ou autre, soyons pas limités) et de pouvoir emmener leur enfant, je dis “tant mieux pour eux”. Et même si le bambin ne gardera “aucun souvenir” (ce qui reste à prouver, j’ai de gros doutes), il pourra trouver ça très drôle, amusant, etc, de découvrir tout ce qu’il y a à découvrir ailleurs…

Bref, y’a plein de raisons de gueuler, mais l’argument “quand on a des enfants, on reste à la maison pour pas faire chier le monde”, ben bof.


Commentaire de coute

25/10/2005 @ 14:23

Ma nièce de 2 ans est partie il y a quelques mois à la Réunion. Par conséquent elle a dû vivre pas mal d’heures de vol. Elle a probablement pleuré (quoique la connaissant se serait surprenant). Pourtant ce voyage était loin d’être une fantaisie de maman qui en a marre des couches-culottes (c’est pas du tout le genre de Hélène comme tu peux t’en douter). Ma belle-soeur ainsi que ses parents avaient envie de se retrouver en famille. Certes les grand-parents auraient pu venir en métropole. Mais on a pas toujours le choix dans la vie. Tu pousses encore à la caricature kwyxz, comme souvent quand tu écris sous le coup de l’émotion.


Commentaire de kwyxz

25/10/2005 @ 14:26

rdd: tu as des souvenirs de quand tu avais deux ans ? J’en doute. Ils peuvent emmener leur enfant si ça leur chante, c’est leur problème. Mais ça devient le mien, et celui des autres passagers, quand l’enfant passe son temps à pleurer. Je veux bien faire preuve de patience, mais dix heures sur onze, ça commence à faire beaucoup, et sur les quatre aller-retour que j’ai faits ce mois-ci il y a toujours eu au moins un enfant qui pleure, alors ras-le-bol. Je n’ai rien dit les trois fois d’avant, mais là faut pas pousser… Je ne dis pas qu’un couple avec des enfants n’a pas le droit de partir en vacances ! Je dis qu’un trajet aussi long ne s’impose pas dans la majorité des cas.

Coute: Les parents avaient envie de se retrouver en famille. Les grands parents auraient pu venir en métropole. Inutile d’en rajouter, tu as tout dit. Et de plus tu parles quand même d’un cas bien particulier…


Commentaire de rdd

25/10/2005 @ 14:34

kwyxz: le coup des 10h de braillements, c’est un gros coup de pas de bol, parce que t’es tombé sur un troupeau qui se relayait, tu peux pas blamer un des couples en particulier, c’est pas juste.
Et je maintiens que je vais pas empêcher des gens de voyager avec un marmot sous prétexte qu’ils me gachent mon voyage, même si c’est pas juste non plus que t’aies pas pu dormir.

C’est toi qui parle d’un cas bien particulier, pas coute.


Commentaire de kwyxz

25/10/2005 @ 14:43

rdd: je blame pas un couple en particulier, je fais la remarque que partir en vacances aussi loin avec des enfants aussi jeunes, c’est probablement pas la meilleure idée à avoir. Et les personnes agées qui auraient bien aimé se reposer un peu et qui ont subi les braillements, qui se sont retrouvés complètement exténuées en arrivant le matin, c’est juste, pour elles ? Parce qu’il y en avait un paquet dans l’avion… et je peux te garantir que malgré les boules Quiès on entendait les pleurs ! Les gens qui ont des enfants en bas-âge et qui veulent aller à Tahiti, ils ont encore beaucoup de temps devant eux pour le faire, non ?


Commentaire de rdd

25/10/2005 @ 14:49

Bon, franchement, on boucle un peu, “demain, j’arrête”.
Mais on sait rien des conditions du voyage pour tous les gens qui étaient dans l’avion, est-ce qu’ils auraient pu attendre, y aller en jet privé, aller dans le cantal pour camper, plutôt, j’en passe et des meilleures…

Le trajet, ça reste que le trajet, c’est pas *si* vital, même si on préfère le faire dans les meilleurs conditions, ça se comprend.

Il reste que je trouverai honteux même d’imaginer restreindre la liberté de mouvement de personnes avec comme principe “ça fait chier les autres gens pendant le trajet”, ou des trucs aussi subjectifs que “le bébé se souviendra de rien”. Et les souvenirs des parents d’un merveilleux voyage après la naissance de leur enfant, de ses sourires devants des grandes fleurs qu’il verra jamais à Paris, etc…

Et ensuite, on empêche les gens trop gros de prendre l’avion parce que “ils reculent les fauteuils, ça me nique les genoux”, ou alors “il a son gros coude qui déborde sur mon accoudoir…”. Bref, c’est la porte ouverte à toutes les fenêtres, j’ai l’impression.


Commentaire de kwyxz

25/10/2005 @ 14:54

D’ailleurs je trouve ça honteux qu’il soit interdit de fumer dans les avions, ça restreint la liberté des fumeurs. Quelle honte ! C’est le début du fascisme, c’est évident.

Ce qui me fait marrer, c’est que je demande juste un peu plus de bon sens, histoire d’éviter des voyages qui ne seraient peut-être pas indispensables, ce qui pour l’enfant comme pour les autres passagers ne serait peut-être pas une mauvaise chose, et en bon défenseur de la veuve et de l’orphelin tu viens me parler de restriction des libertés et limite de totalitarisme. On croît rêver.


Commentaire de rdd

25/10/2005 @ 14:56

Exactement, baillonnons les bébés !!


Commentaire de gromit

25/10/2005 @ 15:07

A quand des coins enfants insonorisés dans les avions?


Commentaire de toutankh

25/10/2005 @ 16:25

http://www.vhemt.org/


Commentaire de Nam

25/10/2005 @ 16:40

héhé, enfin un débat ;-)

Je ne dis pas que les parents ont eu raison d’emmener leurs enfants, je dis juste, comme il a déjà été dit, que c’est trop facile de critiquer les parents !
Alors oui c’est vrai que c’est chiant les gamins qui pleurent, mais y’en faut pourtant des gamins !

Qd à la comparaisons avec “les fumeurs sont interdits, on leur prive leur liberté ” tout ça, ben …
La cigarette a été inventée par l’homme … un enfant, c’est “naturel” si je puis dire …

L’humanité peut se passer de clope, mais pas d’enfants !
Et dis toi bien une chose, c’est que les parents, ils devaient pas être à l’aise de devoir gérer leurs momes avec tous les regards tournés sur eux …

Et puis tant qu’on en a pas, des enfants, ben on sait pas “réellement” de quoi on cause !
Il est tjs plus facile de critiquer les parents tant qu’on est pas soit meme parent, ça je peux te le garantir !
(Et en matière d’éducation, rien n’est garanti à 100% !)


Commentaire de Le_Zouave

25/10/2005 @ 16:58

De 0 à 5 ans j’ai beaucoup voyagé, mes parents m’ont pris avec eux au Chili, à Hong Kong, à Singapour, au Portugal, à Amsterdam, au Texas, au Japon…
Evidemment je ne m’en souvient pas du tout et il n’en reste que des photos et le récit de mes parents.
Mais bon j’étais sage puisque jusqu’a 3 ans j’étais sourd (j’avais les yoyo).


Commentaire de frouny

25/10/2005 @ 17:13

Bien entendu, si le bruit qui gêne pendant plus d’un mois vient de marteaux-piqueurs on sourit gentiement en se disant “roh le joli trottoir qu’on va avoir”.

Le droit au coup de gueule existe et si on désire avoir un gamin, les voisins n’ont pas forcément donné leur assentiment.

Cordialement et avec robustesse.


Commentaire de kwyxz

25/10/2005 @ 17:22

Je ne dis pas que les parents ont eu raison d??emmener leurs enfants, je dis juste, comme il a déjà été dit, que c??est trop facile de critiquer les parents !

Donc ils ont eu tort, mais faut pas le dire ?

L??humanité peut se passer de clope, mais pas d??enfants !

M’enfin, elle peut aussi se passer de vacances à Tahiti avec des mômes de 2 ans, non ?

Et dis toi bien une chose, c??est que les parents, ils devaient pas être à l??aise de devoir gérer leurs momes avec tous les regards tournés sur eux ?

Dommage qu’il leur ait fallu en faire l’expérience pour leur faire comprendre de ne pas recommencer…


Commentaire de Léo

25/10/2005 @ 17:31

De tout façon la meilleure façon de voyager tranquille c’est de voyager en première :p

J’ai pris une fois la première classe (pas en avion, je suis pas cresus hein mais en train), je sortais de nuit blanche, j’en avais pour 7 heures de trajet et sur le coup j’ai eu très peur: il y avait 3 bébés dans mon wagon …

Et ben croyez moi ou non mais les gens de première classe ils font des enfants qui ne pleurent pas et du coup c’est moi qui ai pu dormir comme un bébé \o/

Sinon les parents c’est comme le reste, y en a des grossiers et des cons ! J’ai déjà vu une mère laissé brailler son gamin 15 minutes pendant une pièce de théatre sans rien faire … Au final les acteurs ont de s’arrêter pour lui demander de sortir pour qu’elle évacue enfin son brailleur de la salle, ça ne lui serait pas venue à l’idée toute seule.


Commentaire de rdd

25/10/2005 @ 17:38

Ah tiens j’avais pas lu l’edit sur le bon sens et le totalitarisme.
Et donc, le bon sens c’est de priver les gens d’un voyage qu’ils ont envie de faire, avec leur bébé qui braille, parce que ça t’empeche de dormir ? Tu les prives de deux semaines qu’ils ont envie de passer ensemble, maintenant, loin de chez eux, parce que ça casse ta nuit dans l’avion ?

L’accusation de totalitarisme, et le défenseur de la veuve et de l’orphelin, c’est la routine, je relève pas, hein, surtout, je peux pas venir te dire “ah je suis pas d’accord” sans me faire dire que je cours au godwin.


Commentaire de gromit

25/10/2005 @ 17:48

Bah ouais Léo & kwyxz, tout dépend des parents, y en a qui s’en tamponnent de leurs braillards et leurs laissent casser les pieds et les oreilles des autres et y en a qui s’en occupent.

Au passage, et peut-être que le webmaster l’a vu dans l’avion, mais The Curse of the Were Rabbit ah le putain de bon film d’animation que c’est!!!


Commentaire de kwyxz

25/10/2005 @ 17:52

rdd: le bon sens c’est d’essayer un peu de respecter son prochain et d’assumer les conséquences de ses actes. Ils ont voulu un enfant, c’est leur choix, et s’ils décident deux ans plus tard de prendre deux semaines à Tahiti, c’est également leur choix, simplement le bon sens aurait voulu soit qu’ils le fassent deux ans plus tôt, le voyage, soit qu’ils attendent encore un peu pour attenter le moins possible à la liberté des autres. Parce que leur choix aura des conséquences sur leur environnement, et parce qu’ils en sont responsables !

Je n’ai pas l’intention de “priver” qui que ce soit, je n’ai rien dit les trois premières fois alors que je n’ai pas plus dormi dans l’avion et que les pleurs m’avaient néammoins dérangé, simplement ce n’est pas en déresponsabilisant les gens à outrance comme tu le fais que les comportements risquent d’évoluer dans la bonne direction, au contraire.


Commentaire de steph

25/10/2005 @ 22:35

J’en rajoute une couche.

Il ne s’agit pas de savoir ce que les parents font ou veulent faire de leur vacances, il s’agit de ce que l’enfant peut supporter. Or, un voyage de 11 heures, pour un mome en bas age, ce n’est meme pas la peine d’y compter, c’est insupportable : bruit, mouvement, surpopulation, manque d’espace vital etc. (déjà que pour un être normalement constitué…).

Je comprend personnellement d’autant moins ce genre de comportement que la distance jusqu’au lieu de vancances ne determine pas la qualité de ces-dites vacances, mais simplement une classe sociale (JE suis parti a Tahiti… prout prout tralala balai dans le cul)

Mais où cela pousse vraiment à l’hypocrisie, c’est de dire que les enfants n’ont pas à dicter le comportement des parents. Bien entendu, le contaire est une évidence…

Partir à 100 km de chez soi, dans une chambre d’hote ou n’importe quoi, peut etre bien plus sympatique pour tout le monde…


Commentaire de Le_Zouave

26/10/2005 @ 8:21

Pour Léo, la 1ere en train et en avion c’est vraiment pas pareil.
J’ai pris le thalys en 1ere pour raison professionelle (environ 200? aller/retour tout de même), c’est bien mais c’est pas la grande classe comme tu peux l’avoir en avion.
J’avais pris chez Air France ce qu’ils appelle “Le Club” qui est une classe intermédiaire entre l’éco et la classe affaire (mon père connaissait le chef d’escale…) et ben même si c’était pas la business class, c’était déjà très classe, des sieges pour s’allonger quasi completement, on te sert les boissons dans des vrai verres et non pas des gobelets en plastique et le pompon, quand on appuie sur le bouton pour appeler l’hotesse, ben l’hotesse elle vient!
Et je ne parle pas de l’écran dans l’accoudoir alors qu’a cette époque c’était encore le petit écran de télé dans le couloir ou le tritube à l’avant de l’avion.
Et puis de toute façon pour un trajet comme Paris-LA la business class ça doit être dans les 5000? (et je comprend kw de s’être contenté de l’éco sur une ligne charter :p )


Commentaire de Pantone

26/10/2005 @ 10:50

Coute a raison, on peut aller loin pour voir de la famille. Voyager avec des enfants en bas âge c’est moins cher, voire gratuit. Donc c’est le moment d’en profiter, surtout quand c’est pour aller à Tahiti.

Et même si c’est pour des vacances… Ca veut dire qu’il faudrait parquer les parents et leurs enfants dans des lieux spécifiques ? Ou bourrer les enfants de valium ? Ou mieux, les mettre dans les soutes avec les animaux.


Commentaire de seb4771

26/10/2005 @ 11:19

Yop,

On peut aussi les dégonfler pour le voyage, une pompe à l’arrivée et hop, en + ça prends – de place.

Comme je l’ai dit à notre cher blogeur, il y a un pb d’éducation à la base, ayant 2 enfants, elles pleurent, ça arrive, par contre, en -5 minutes on gére la crise.

Malheureusement, ce n’est pas le cas de tout le monde :(


Commentaire de kwyxz

26/10/2005 @ 11:54

Voyager avec des enfants en bas âge c??est moins cher, voire gratuit. Donc c??est le moment d??en profiter, surtout quand c??est pour aller à Tahiti.

Ah oui, ça c’est de l’argumentation. Et l’intérêt de l’enfant, il est où là-dedans ? Voyager sans les bébés, c’est le même tarif qu’avec. Donc si c’est uniquement pour du tourisme, voyager avant d’en faire, c’est encore mieux: pour les parents, pour les enfants, et pour les autres voyageurs.

Ça veut dire qu??il faudrait parquer les parents et leurs enfants dans des lieux spécifiques ?

Je trouve quand même ça génial de lire des trucs pareils alors que je faisais juste la remarque qu’emmener des bébés sur un trajet aussi long c’est pas l’idée du siècle. Continuez, là franchement ça devient sidérant. Tu sais, quand les enfants ont l’âge suffisant, les gentils parents qu’il faut à tout prix défendre n’hésitent pas les parquer en colonie de vacances histoire d’avoir la paix quelques jours. Alors les leçons de morale, à d’autres, merci.


Commentaire de kwyxz

26/10/2005 @ 11:56

Comme je l??ai dit à notre cher blogeur, il y a un pb d??éducation à la base, ayant 2 enfants, elles pleurent, ça arrive, par contre, en -5 minutes on gére la crise.

Je ne saurais être plus d’accord. Manque de chance, il y en a qui n’ont pas l’air de trop savoir gèrer.


Commentaire de Lnbe

26/10/2005 @ 12:54

Je dois dire que la réplique sur les colonies de vacances, ça me fait doucement rire.


Commentaire de gromit

26/10/2005 @ 13:11

Pantone, on peut aussi faire comme avec les chatons, les noyer avant de partir.

Ah ces gosses et leurs familles, toute la décadence du monde occidental personnifié dans ces gros braillards et ces incompétents de parents. Ah, heureusement que la grippe aviaire va régler le problème de la surpopulation dans le monde!


Commentaire de kwyxz

26/10/2005 @ 13:35

Lnbe: normal, c’est fait pour :-)


Commentaire de rominet

26/10/2005 @ 13:51

Putain moi je pars à Tahiti pour le taf par le même vol le 3 Décembre, je commence à prendre peur, surtout que là c’est pas 12h, c’est 22h :(

Y a vraiment des malades pour emmener leur chiards sur un vol de cette durée ?

Faire des gosses et les imposer aux autres, c’est quand meme le comble de l’égoïsme.


Commentaire de batou

26/10/2005 @ 15:52

Donc en fait tu ne pars pas en vacances à Tahiti ? :/

(sinon, +1, on emmène pas des gamins de deux ans faire un trajet en avion de 10+ h à moins d’avoir un grave problème d’empathie. Empathie avec les gosses, dans ce cas là.)


Commentaire de H.B.

26/10/2005 @ 16:09

kwyxz :
Dommage qu??il leur ait fallu en faire l??expérience pour leur faire comprendre de ne pas recommencer

Je te parie 1 dollar qu’ils ont pas compris.


Commentaire de Doudou

26/10/2005 @ 17:04

Je sens comme un énervement dis donc…
Je suis d’accord, c’es vraiment bizarre de partir à Tahiti avec des mômes aussi jeunes… et surtout de mal les élever à ce point!
Déjà que l’avion pour le peu d’expérience que j’ai, c’est pas super agréable, mais avec le son en plus…

Vacances à Tahiti alors?
C’est quoi ton job…? je vais me reconvertir mouah… =p


Commentaire de kwyxz

26/10/2005 @ 17:33

Non, je ne pars pas en vacances à Tahiti. Le vol Air Tahiti Nui qui fait Paris – Tahiti fait escale à Los Angeles, et est moins cher que le vol Air France effectuant Paris – Los Angeles. Voili voilou.


Commentaire de Erik

26/10/2005 @ 21:28

En général, je pars plutot vers l’est donc la grosse dame devient un retraité asiatique. Il y a quelques jours, le vieux con avait déjà baissé son siege a fond avant même le décollage!

Concernant les enfants, quelqu’un disait qu’il ne pouvait pas les laisser aux grands parents. Je pense que c’est une exception et que la plupart des gens qui emmennent un gamin de 2 ans au bout du monde pourraient le laisser aux grands-parents. Le petit sera content. Les grands-parents aussi. Les parents eux-mêmes. Et Kwyxz!!

Et à ceux qui diront que les grands-parents sont trop vieux… je pense que l’age moyen pour avoir des enfants est inferieur à 30 ans. Ce qui fait que les grands parents du bambin de 2 ans n’ont pas plus de 62 ans. Sachant que l’espérance de vie s’allonge, on doit pouvoir trouver des vieux sans avoir à chercher longtemps, non? Par contre, je reviendrai sur la proposition de Kwyxz de faire voyager les grands-parents en avion, pour des raisons de circulation sanguine. On appelle ca “le syndrome de la classe économique” (google saura surement trouver un nom plus scientifique à ce réel probleme qui peut etre fatal) et les anciens y sont plus sensibles. J’en profite pour recommander vivement de suivre les petits exercices qui sont indiqués dans les avions et a se degourdir les jambes en marchant un peu dans l’avion.

Si certains insistent tout de même pour emmener leur petit dernier à 10+ heures d’avion de chez eux, et je ne doute pas qu’il y en aura, ils doivent assumer la responsabilité envers les autres passagers de gérer leur gosse en minimisant le dérangement.


Commentaire de Pomme

28/10/2005 @ 17:58

Pour apporter mon caillou à l’édifice, je suis tombé sur un post “de l’autre côté de l’histoire” en faisant une tournée des blogs. Je ne prends pas partie, car tout le monde sait que je déteste les gamins qui hurlent, et qu’ils peuvent tous crever (la bouche fermée).

http://doctormama.blogspot.com/2005/10/first-hit-is-free-then-you-have-to-pay.html


Commentaire de Esildut

4/11/2005 @ 20:14

Bon, j’arrive un peu tard, je vais répéter un peu ce qui a été dit, mais
j’y tiens:

– un môme, même chiant, braillard, c’est un être humain, comme vous :p

– j’ai des enfants, en bas age, et il est évident que ça ne me viendrait pas à l’idée de voyager à l’autre bout de la planète avec eux, déjà car ils sont trop petits et ça ne leur profiterait même pas, et ensuite, parce que bien sûr qu’on va déranger tout le monde autour de nous, pendant le trajet et même sur place.

– je sais pour l’avoir vécu que les pleurs et cris d’un enfant sont terribles à supporter, jamais de la vie je ne voudrais imposer cela aux autres. Je trouve d’ailleurs que ceux qui le font sont de purs égoïstes qui ne pensent qu’à leur pomme, à leur petit voyage au soleil, à leur nombril: ils oublient les autres et leurs enfants, et ne font plaisir qu’à eux mêmes.

– j’en rajoute aussi une couche sur le voyage au soleil à plus de 10 h d’avion avec bébé: franchement, s’il n’y a pas de raisons familiales (et encore, c’est même pas une raison), qui peut croire que le changement induit dans la vie du couple, du à l’arrivée du bébé, va se résorber simplement en allant se bronzer le cul 15 jours? Parce que oui, comme ça a été dit, faire un enfant, ça se maitrise assez aujourd’hui pour que quand ça arrive, ce soit murement réfléchi. J’en reviens à ma première idée: c’est un être humain, pas une valise de plus à trainer en vacances, ni un pot de fleurs à exhiber, pour dire “vous avez vu, moi aussi j’ai fait mes mômes reglementaires”. Un enfant c’est du bonheur, mais encore faut-il en avoir à lui donner, et pas espérer que ça tombe du ciel.


Commentaire de Ha-Loan

2/12/2005 @ 4:12

Il aura réussi à me faire éclater de rire… ^^


Commentaire de Hub

17/2/2006 @ 2:55

Les rotules explosées par le passager qui abaisse son siège devant, tiens ca me rappelle des choses…

Le pire c’est peut-être quand tu commence a bien dormir, tes jambes allongées là où il y a de la place, tu te fait réveiller par le chariot du personnel naviguant qui écrase tes jambes, pour apporter le petit déjeuner.

*sigh*

Je comprends ta souffrance.


Commentaire de guy

18/6/2006 @ 14:32

C’est la 1ère (et dernière fois que je viens sur ce blog)

Je savais qu’il y avaient quelques micro-céphales dans ce pays mais à ce point !!!!!

Le tout arrosé d’une puante odeur de nazillons.

Guy


Commentaire de kwyxz

18/6/2006 @ 17:42

Adieu Guy ! Tu ne nous manqueras pas.


Flux RSS des commentaires de ce post • Adresse de TrackBack

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>