Ceux que l’on ne peut croire

Dans la catégorie: Humeur — kwyxz le 16/01/06 à 23:34

Plus les jours passent et plus le terme “journaliste” devient péjoratif à mes yeux. Même si je préfère me convaincre qu’une majorité de la profession fait du bon boulot, il est impressionnant de constater à quel point certains articles ne sont que monceaux d’erreurs, approximations flagrantes, amas de contre-vérités, sources non-vérifiées, hypothèses sans fondements ou absence de sens critique.

Dernier exemple en date, un article du Figaro Magazine intitulé Voyance : ce que l’on peut croire. Cet article fait partie d’un dossier et, si l’on en croit l’en-tête, ils se sont mis à quatre (et non cinq, merci Ln2) pour le rédiger ce qui au vu du contenu est effrayant.

J’avais commencé un décorticage en règle de ce ramassis de foutaises mais à vrai dire celà n’aurait été que temps perdu. Tout l’article est bon à jeter. Notons une attaque franche envers le Cercle Zététique, composé de scientifiques « peu portés sur les arguments rigoureux ni sur la discussion, (…) en revanche très forts en lobbying » ressemblant à s’y méprendre à l’argumentaire défensif déployé par les membres d’une secte. « Et c’est aussi à ces inquisiteurs des temps modernes que la France doit d’être le seul pays industrialisé à n’abriter aucun laboratoire universitaire ni aucune chaire consacrés à l’étude des capacités extrasensorielles dont sont manifestement dotés certains voyants ». Voilà qui va ravir des scientifiques sérieux, des prestidigitateurs professionnels, qui se sont fait un devoir de démasquer les arnaques que certains journalistes du Fig Mag prennent pour des apparitions de la Vierge.

La France n’est malheureusement pas le seul pays industrialisé dans lequel on distribue des cartes de presse dans les Kinder Surprise.

18 Commentaires »

Commentaire de J.

17/1/2006 @ 1:11

Le figaro est bon à jeter tout court :)


Commentaire de plus1

17/1/2006 @ 2:23

Jamais lu ce journal, mais en surfant un peu je remarque que chez madamefigaro, il y a de l’horoscope sur chaque page, d’ailleurs dans la rubrique “psycho”, les deux derniers articles parlent d’astrologie et de numérologie:
http://www.madamefigaro.fr/psycho/

Bien sûr, ce n’est pas le figaro lui-même, mais quasi toutes les rubriques “et vous” mènent chez madamefigaro. On peut facilement imaginer qu’un journal qui accorde une place si importante à l’astrologie soit assez “pro-para-sciences”, car cela doit logiquement reflèter les goûts d’une bonne partie de son public, au moins féminin, qui, au risque de paraître sexiste, est culturellement moins incité à s’intéresser aux sciences.

D’ailleurs, toute la presse féminine en général me semble infesté de para-sciences (comme l’homoéopathie ou toutes les idées pseudo-zen d’énergies magnético-végétales). Enfin, ce qui m’énerve surtout, c’est l’amalgame causé par le mélange avec des conseils de médecine classique (sujet dont elles semblent aussi friandes, ce quoi elles ont bien raison).
Hum, j’ai un peu changé de sujet, désolé.

PS: Tiens pour comparer, j’ai été sur le site du journal que je lis (“Le Soir”, le plus gros journal francophone de belgique), et je n’ai pas réussi à trouvé d’horoscope (même si il y en a un petit planqué au fond de la version papier). Mais, bon il me semble bien plus sérieux et scientifique que ce que cet article du Figaro expose. Pour info, ils ont fait récemment beaucoup parler d’eux via ceci:
http://nouveausoir.lesoir.be/campagnepub.php
Sont moins provoc d’habitude mais ca pose bien la ligne éditoriale, bien différente de ce que j’ai entendu du Figaro.


Commentaire de Trem_r

17/1/2006 @ 12:09

Pendant un temps il y a eu un labo de parapsychologie à l’université de Toulouse Le Mirail ;)
Le responsable passait tout le temps à la télé c’était marrant


Commentaire de gromit

17/1/2006 @ 16:09

C’est georges charpak qui va être content d’un tel article, lui qui pouvait déjà pas encadrer elizabeth tessier.

D’un autre côté faut comprendre le figaro magazine, vont pas non plus se mettre à dos toutes les rombières et les mal-baisées qui lisent ce journal.

Au passage c’est rien par rapport aux articles de “cosmopolitan”, “marie-claire” ou “elle” qui me font toujours autant rire lorsque je tombe dessus dans la salle d’attente du médecin.


Commentaire de bart

17/1/2006 @ 17:31

Chez les médecins, je tombe le plus souvent sur le “Fig-Mag”, parfois même “Valeurs Actuelles”. Par contre, “Elle”, c’est plutôt chez le coiffeur que je me le tape.


Commentaire de steph

17/1/2006 @ 18:57

>gromit et bart
qd je pense aux soufreteux qui postillonent ou toussent sur ces revues dans les salles d’attente, cela donne vraiment envie de les ouvrir ;)


Commentaire de Jack

18/1/2006 @ 5:24

N’empeche que je suis d’accord sur le fait que les scientifiques soient forts en lobbying, et que la discution soit impossible… D’ailleur, comme tout les dogmes, la “science” d’aujourd’hui pointe du doigt les vilains blasphémateurs, comme la religion pointait du doigt toute personne disant que la terre était ronde, les deux sans preuves évidement… Comme quand ils riaient bien de l’accuponcture, pour commencer maintenant à avouer que ça marche drolement bien, même si y savent pas pourquoi… Que “certains” scientifiques se font lyncher parce qu’ils parlent des canaux d’energie, parce que malheur, ils ont des resultats qui vont dans le même sens…

Le problème étant que les scientifiques ont pour facheuse tendance de nier à tort et à travers ce qui ne vient pas de la science, et cela sans la moindre rigueur scientifique… Bref, que la science n’a plus rien à voir avec de la science…


Commentaire de bart

18/1/2006 @ 9:20

@steph : en même temps, je vais rarement chez le médecin, et j’ai trouvé un coiffeur qui me les coupe en 10 minutes chrono. Donc pour ma part, le problème est résolu.


Commentaire de Ln2

18/1/2006 @ 10:46

En meme temps vous participez vous meme à la denegation malveillante en faisant croire que 5 personnes ont écrit cet article, alors que manifestement, seulement 4 étaient nécessaires pour pondre ces imbecilités ;-)


Commentaire de gromit

18/1/2006 @ 11:18

@steph : Toi tu dois être du genre à porter un masque et des gants pour serrer les mains. Etonnant pour un gauchiste…


Commentaire de kwyxz

18/1/2006 @ 11:26

Ln2: merci pour cette remarque, je ne sais pas d’où j’ai sorti le cinquième. Erreur corrigée.


Commentaire de steph

18/1/2006 @ 14:01

@Jack
Les scientifiques sont méchants… (grandes nouvelles)
Le principe même des expériences scientifiques, c’est de pouvoir les faire et les refaire à loisirs et toujours obtenir le même résultat…
Or même l’accuponcture ne marche pas sur tout le monde. De là à dire que c’est de la fumisterie et qu’en gros, c’est plus le cadre du soin, l’aspect détente : on s’occupe de moi, cela va me faire du bien, qui marche, il n’y a qu’un pas. (le bon viel effet placébo… je ne le dénigre pas, ça marche bien). Tu vois, on peut dire que cela marche, mais dire que cela repose sur des bases solides est assez douteux. Cela me fait penser à la mémoire de l’eau, un truc qui semblait marcher mais non reproductible donc non crédible = on jette.
Of course, aujourd’hui, les croyances infondées (paranormal, astrolgogie, voyance, la lumière blanche au bout du tunnel et j’en passe et des meilleurs) sont des ilots auxquels se raccrochent ceux qui hier croyaient en dieu, chacun son dogme, je préfère le doute.

@gromit
Toujour au taquet à ce que je vois!
En fait, je l’ai constaté la dernière fois que j’ai été voir le médecin pour ma faire soigner… une petite vieille crachait ses poumons sur une revue, ça m’a laissé songeur.
Mais je te renvoie ta remarque, étonnant de “partager” pour un libéral comme toi, même s’il s’agit de maladie. De plus, tu as forcement entendu parler des maladies nosocomiales. Ici, le principe est pratiquement le même, à une échelle inférieure. Bien entendu, ta caricature est assez mauvaise, pas si étonnant venant de toi.


Commentaire de Jack

19/1/2006 @ 0:36

Je ne cherchais pas à prouver quoi que ce soit, l’accuponcture était juste un exemple… Mais on dirait qu’il n’existe que deux mondes, la science, et le “paranormal medecine orientale mémoire de l’eau…” Bien évidement, croire que la médecine chinoise est bien meilleure que la médecine occidentale, cela ne m’améne pas à croire à toutes les conneries qu’on classe dans le paranormal…

Mais sinon, ce que je disais, c’est que les “ilots auxquels se raccrochent ceux qui hier croyaient en dieu” était devenu la science, et non le paranormal. Parce qu’entre le scientifiquement prouvé et approuvé par l’église, il n’y a pas un pas. Les deux étant à leur époque respective seul détenteurs de la vérité. Alors oui, les scientifique font dans l’obscurantisme, et ne pas voir cela releve du manque d’esprit critique…


Commentaire de steph

19/1/2006 @ 22:43

@Jack

c’est trop facile
être scientifique, c’est justement être critique, et en 1er lieu envers les autres scientifiques. L’exemple récent (que je pourrais cherché si tu me le demandes) concernant une fumisterie mise à jour sont pour ma part parlant. Il faut être critique sur tout ce qu’on peut lire, mais excuse moi, une fois vérifié que tout est en ordre et que cela tient debout, on peut tenir cela pour vrai, jusqu’à la prochaine expérience qui viendra bouleverser tout ça, les exemples sont nombreux… l’histoire des sciences en regorge, fais ton choix !!

>Les deux étant à leur époque respective seul détenteurs de la vérité
Mais de quoi tu causes ?? tu pense à quoi en particulier ?
Si je dis, une pomme tombe parce qu’il existe un champ de gravité, c’est une vérité… jusqu’à ce qu’Einstein propose son concept d’espace-temps et de courbure de cet espace par une masse, c’est une autre vérité, il n’existe pas UNE vérité totale, elle évolue au cours du temps

>Parce qu??entre le scientifiquement prouvé et approuvé par l??église, il n??y a pas un pas
La dernière fois que j’ai entendu “Scientifiquement prouvé”, c’était du marketing, et non de la science (pour une quelconque crème hydratante déridante, c’est prouvé, ça comble les rides et c’est anti-radicaux libres… bref)

Enfin, ravi d’entendre dire que je fais dans l’obscurantiste (comme je suis compris dans ces méchants pas beaux), j’attends des exemples qui étaient tes dire…


Commentaire de Jack

20/1/2006 @ 11:49

Tu n’a pas l’air de comprendre ce que je critique… La science, de base, est quelquechose d’assez louable, je veux dire, le principe j’aime bien… Non, ce que je disais, c’est que la science à remplacé la religion, et en plus, se comporte exactement comme elle.

“être scientifique, c??est justement être critique, et en 1er lieu envers les autres scientifiques.”
C’est bien la qu’il y a un problème, c’est que justement, pas grand monde est critique sur la science. Chaque fois que j’ai pu parler de choses un tantinet mystique avec quelqu’un, le seul argument était que ça n’était pas très scientifique… Bref la science sert de vision prémaché de ce qu’est le monde, et ce qu’il n’est pas.

Sinon, comme tu à l’air de la prendre pour toi, je resitue encore la chose, les scientifiques ne sont pas des cons, mais ils ont un pouvoir qui est, à mon avis, bien trop grand, celui d’est d’être juge au lieu d’être avocat. Après, que tu ne soit pas d’accord la dessus, je veux bien, mais que tu ne soit pas d’accord sur des choses que je n’ai pas dites…

Pour l’obscurantisme, je parle de n’importe qu’elle chose placé dans le “paranormal”, le problème n’étant pas de savoir si oui ou non cela existe, mais de savoir si oui ou non ils cherchent à le savoir, ou si ils refutent juste en bloc puisque pas adaptable à la science actuelle, contraire aux lois de la physique (comme pour Velikovsky). Si tu préfére, je trouve qu’il ont un manque incroyable d’ouverture d’esprit, et qu’ils ont oublié que la science devais se remettre en question pour évoluer…


Commentaire de Erik

23/1/2006 @ 23:53

>>Chaque fois que j??ai pu parler de choses un tantinet mystique avec quelqu??un, le seul argument était que ça n??était pas très scientifique? Bref la science sert de vision prémaché de ce qu??est le monde, et ce qu??il n??est pas.
La science ne prend pas parti. Elle explore des hypothèses. Ainsi, vis à vis des expériences mystiques et d’éléments classifiés paranormaux, une démarche scientifique (donc rigoureuse) ne peut qu’affirmer notre impuissance actuelle à trouver des réponses qu’elle aillent dans le sens de manifestations paranormales ou dans le sens de causes métaboliques, psychiactriques, psychologiques, psychosociologiques, ou autres.

En clair, un mec qui t’affirme que les fantomes (ou l’horoscope) c’est de la connerie parce que c’est pas scientifique échappe lui même à la démarche scientifique par un raccourci malhonnête, traduisant son opinion (et une opinion n’est pas démontrable!!!). Que l’on trouve beaucoup de scientifiques qui empruntent ces raccourcis ne justifie pas qu’on stigmatise la science. Le dogme est une pensée qui rejette la mise en doute mais la science accepte d’être mise en doute. Simplement, la science s’est créée peu à peu et certains concepts peuvent reposer sur des centaines de théorèmes qu’il est trop lourd de rappeler lors de discussions/débats sur internet. Il est regrettable que des non-scientifiques comparent alors la science à un dogme. Les équations et théorèmes sont là. Les sceptiques ont tout à loisir de chambouler les acquis s’ils peuvent prouver les faiblesses des théories et théorèmes. Ils deviendront dès lors, des scientifiques eux-même de par leur démarche!


Commentaire de steph

25/1/2006 @ 20:42

arf…
de retour du coiffeur, lire l’avis des lecteurs dans le figaro suivant… toujours aussi drôle je trouve


Commentaire de Nicolas Vivant

19/2/2006 @ 12:19

Bonjour à tous,

Pour information, l’OZ a fait cette analyse de l’article du Figaro : http://www.zetetique.info/archives/00000016.html

Cordialement,

Nicolas.


Flux RSS des commentaires de ce post • Adresse de TrackBack

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>