Gizmondomfg

Dans la catégorie: Geekeries,Hardcore gaming,Humeur,It's a mad world — kwyxz le 5/10/06 à 16:12

Voici une console de jeux vidéo à la vie plus qu’éphémère, et dont même la plupart des amateurs du genre n’a jamais entendu parler: la Gizmondo. La dernière évocation de ce nom dans les journaux (américains !) remonte probablement à l’accident de voiture d’un des ex-responsables de la société développant, produisant, et commercialisant ladite console. Qu’est-ce qui rend cette console si intéressante ? Pourquoi son échec aurait-il un retentissement supérieur à ceux de la GX-4000, du Virtual Boy, de la Pippin, de la FX-32, et autres 3DO du passé ? Tout simplement parce qu’il s’agit ni plus ni moins du plus gros portnawak que j’aie jamais lu de mémoire de gamer. Incroyable. Extraordinaire. Hallucinant. Presque irréel. D’un autre âge. Et pourtant, tout ceci s’est réellement produit en 2005. C’est un peu long, c’est en anglais, mais croyez-moi, et ce même si les jeux vidéo ne vous font ni chaud ni froid: ça en vaut le coup.

6 Commentaires »

Commentaire de Pomme

5/10/2006 @ 18:54

(J’ai pas encore lu)

Côté portnawak, n’oublions pas la Phantom…

Sinon, c’est quoi la FX-32 ? Le seul truc qui s’en approche dans mes souvenirs est la CD32 d’Amiga/Commodore (love).

PS : je me souviens encore quand j’ai joué à la Pippin au Supergame show de Paris, il y a… bien longtemps.


Commentaire de bart

5/10/2006 @ 19:50

N’oublions pas non plus la fameuse console Konix ! A l’époque (1989-1990), Konix était surtout connu pour concevoir d’excellents joysticks, dont le très ergonomique Speedking. Forts de ce succès, ils ont eu l’idée de se lancer dans la commercialisation d’une console de jeux. Leur gros argument de vente était le siège hydraulique qui était censé marcher avec certains jeux, dont “Attack of the Mutant Camels”. Malheureusement, il y avait un choix encore trop restreints de jeux, et ce pour une qualité pourrie (du 8 bits, et encore, à peine).

Résultat, le projet a été avorté, et la dernière News que j’ai lue à son sujet date de septembre 1990, dans Tilt.


Commentaire de kwyxz

6/10/2006 @ 0:04

Le FX-32 était le codename du PC-FX, console 32 bits de NEC. Désolé pour la confusion.

Bon vous l’avez lu l’article du lien ? :D


Commentaire de Le_Zouave

9/10/2006 @ 9:20

arf à la base j’avais lu l’histoire du gars qui avait pulvérisé sa ferrari Enzo (en direct à la télé, vu d’un hélico comme les ricains savent le faire). Un tel gachis m’avais fait sourire. Ce n’est que plus tard mais bien plus tard que le lien entre la gizmondo et ce crash a été fait (et ça m’a sidéré…)


Commentaire de Pomme

9/10/2006 @ 13:44

Wouw, je suis en train de le lire, mais c’est sacrément long, surtout pour quelqu’un à qui on interdit d’aller sur le net au boulot…

Sinon, la Pippin (parmi d’autres) était en exposition au Festival des Juex Video ce week-end à Montreuil. Ca m’a fait bizarre de la revoir :p


Commentaire de Léo

9/10/2006 @ 16:02

Je connaissais les bases de l’incident mais je n’aurais jamais imaginé de telles ramifications :O
On remplace le nom de l’enqueteur par “Jack Bauer” et hop là on a le scénario de la saison 6 de 24 :P


Flux RSS des commentaires de ce post • Adresse de TrackBack

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>