Tonight I fell in love with her voice, again…

Dans la catégorie: Guests — kwyxz le 25/03/04 à 12:14

Souvenez vous, il y a quelques temps de cela, j’etais allé voir Dream Theater, pour un excellent concert d’environ 4 heures.

Ce soir, à l’Elysée Montmartre, il y avait The Gathering. Après une première partie d’un groupe dont le nom s’est perdu dans l’accent de la chanteuse, et la pause-changement de matos qui s’en est suivie, la belle Anneke et ses comparses ont pris place sur scène. C’est alors qu’ont commencé deux heures de… c’est assez difficile à décrire en fait , les sensations que peuvent procurer la voix d’Anneke van Giersbergen. Une sorte de mélange entre la force et la tendresse, entre la joie et la mélancolie, et c’est sans aucun doute une des plus belles voix qu’il m’ait été donné d’entendre. Si les autres musiciens du groupe savent indubitablement poser des mélodies et une atmosphère (ça tombe bien, car ceux qui s’amusent a répertorier toutes les variantes du métal les classent dans la catégorie métal atmosphérique), sur la scène, on ne voit et on ne regarde que la chanteuse (quoique leur nouvelle bassiste Marjoleine est ma foi fort charmante…).

“Fascin&eacute”, est donc le terme qui convient. Et je ne sais pas pour vous, mais quand je vais à un concert, c’est pour ça, pour vivre la musique… et encore une fois, ce soir, je n’ai pas compris ce qui peut rendre les gens autour de moi si stoïques, statiques et amorphes, mais pendant près d’une heure, j’ai eu l’impression d’etre entouré par une foule de poteaux… mais bref l’envolée sonore et lumineuse sur In Motion #2 a fini par les réveiller, toute cette assemblée (et hop, c’est bien le mot qu’il fallait arriver à caser dans ce post) hétéroclite (vieux hardos, lycéennes qui se voudraient rebelles, deux ou trois mecs qui se sont sans doute trompés de concert, et les quelques goths qui confondent style vestimentaire et déguisement de carnaval…).
Il faut dire, qu’étant donnée la diversité du programme proposé (des morceaux d’à peu près tous les albums, de l’électrique et de l’acoustique, mais dans l’essence que du bonheur), ne pas trouver son bonheur aurait été difficile…
Comme le montre la redondance que je viens de faire avec le mot bonheur, les mots commencent à me manquer (et puis les accents ayant disparu de mon clavier, le maniement d’esperluette commence à me peser) alors je résumerai mon sentiment ainsi : c’est un de ces moments dans une vie qu’on aimerait pouvoir revivre, encore et toujours…

Prochain rendez-vous musical, le 27 Mai a l’Elysée Montmartre, pour, une fois n’est pas coutûme, mon premier live de Marillion, mais en attendant, faites vous plaisir… et joignez l’Assemblée.

P.S : le message qui suit n’a rien à voir… kwxyz, mais tu les trouves où toutes ces charmantes demoiselles ?

Aucun commentaire »

No comments yet.

Flux RSS des commentaires de ce post • Adresse de TrackBack

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>