Those idiots will never learn

Dans la catégorie: Geekeries,Humeur,Playskool — kwyxz le 21/09/06 à 11:00

Lu sur NoFrag:
Interview de Nicolas Eypert, le creative director de Red Steel (…) A noter la justification d’Ubisoft pour expliquer l’absence de gore, de démembrements et même de sang dans Red Steel : « La Wii est faite pour s’amuser et pour tout le monde. Comme elle est très facile à prendre en main, n’importe qui peut jouer : un joueur, un gamin, un non-joueur, un papy… Et pour la majorité d’entre eux, le gore n’est pas important. Ils veulent juste s’amuser ! C’est pour cette raison qu’il n’y a pas de gore dans Red Steel. C’est comme réaliser un Indiana Jones : les gens veulent de l’action sans pour autant être dégoûtés par le sang. Donc pas de gore. »

Nintendo fait donc un bond en arrière de plus de 10 ans: le premier jeu à vraiment montrer du sang sur une console de chez eux fut Mortal Kombat 2, en 1994. Par la suite, les développeurs ne se posèrent plus réellement la question de la censure et c’est ainsi que les Resident Evil dégoulinants purent sortir en version gore sur Gamecube. Et voici qu’en 2006, sur Wii, un jeu se déroulant dans le monde des Yakuza sera proposé sans aucune goutte de sang. Difficile de croire à une autocensure d’Ubi Soft. Si la Wii se plante, ils ne pourront pas dire qu’ils ne l’auront pas cherché.

Quant à Môssieur Eypert, qu’il apprenne qu’un papy ou un non-joueur ne s’amuse pas moins en voyant du sang à l’écran. Qu’un Resident Evil dont les zombies ne meurent pas dans une explosion sanguinolente perdrait beaucoup de son intérêt. Qu’un jeu dans lequel on taillade du Yakuza au sabre n’est pas une simulation de Bisounours. Et qu’avant de raconter des conneries, il devrait revoir Indiana Jones and the Temple of Doom dans lequel le chef spirituel des Thuggees, Mola Ram, arrache à mains nues le coeur d’un infidèle encore vivant.

11 Commentaires »

Commentaire de remouk

21/9/2006 @ 12:49

Il s’agit pourtant bien d’auto-censure. La preuve, une interview toute récente de Reggie Fils-Aime à MTV :

Franchement, nous essayons de signer tous les jours avec chaque éditeur. Aujourd’hui, je passerai un certain temps plus tard avec les gens de Take Two afin de voir quel type d’appui ils peuvent donner à notre console… En fait, il y aura des titres interdit au moins de 18 ans sur la Wii. EA a déjà annoncé qu’ils développaient “Le parrain” pour notre console. Et nous voulons que tous les titres les plus vendeurs soient disponibles sur Wii et ce quelque soit leur contenu.

Si Ubi Soft ne veut pas de sang, c’est surtout pour obtenir une classification plus large, dans le but d’être vendu dans le plus d’endroits possibles. Parce que si en France les grandes enseignes ne se gênent pas pour vendre les jeux 18+, ce n’est pas le cas dans tous les pays.


Commentaire de kwyxz

21/9/2006 @ 15:09

Alors je retire ce que j’ai dit sur Nintendo, mais c’est quand même inquétant… si Ubi en vient à s’auto-censurer pour toucher un public “plus large”, c’est qu’ils n’ont pas grand espoir dans les ventes de leur soft…


Commentaire de bart

21/9/2006 @ 16:25

“le premier jeu à vraiment montrer du sang sur une console de chez eux fut Mortal Kombat 2, en 1994. Par la suite, les développeurs ne se posèrent plus réellement la question de la censure”

… mais les politiciens américains (Joe Lieberman, Hilary Clinton…) se la sont posés. Et c’est ça le problème.

D’ailleurs, ils se la sont posés PRECISEMENT à ce moment-là, quand Mortal Kombat et Night Trap ont déboulé. Depuis le temps qu’ils étaient énervés que Mario soit plus connu que Mickey chez les gamins (source : David Sheff, auteur d’un fameux livre sur Nintendo), c’était une occasion à ne pas rater.

L’autocensure s’explique par l’implication politique : depuis le méga-scandale “Hot Coffee” de l’an dernier, les politiciens américains n’arrêtent pas de faire pleuvoir les projets de loi visant à s’assurer que les jeux interdits aux moins de 17 ans ne soient pas vendus aux mineurs. Sachant qu’en plus les élections américaines vont bientôt avoir lieu pour désigner les gouverneurs qui dirigeront les différents états, les “jeux violents” sont une cible de choix.

N’oublions pas non plus que depuis “Hot Coffee”, la pression s’est accentuée sur les jeux “à controverse” : il n’y a qu’à voir “Bully” et “25 To Life”. Et maintenant, avec la fusillade qui a eu lieu à Montreal, c’est le tour de ce pauvre machin amateur qu’est “Super Columbine Massacre”.

Enfin, le débat aux Etats-Unis est complètement gangréné par les idées reçues sur la violence. Il n’y a que ça qui compte, tout tourne autour, et les recherches sur les effets de la “violence dans les jeux vidéo” pleuvent depuis quelques années. Le problème, c’est que dès qu’il y a une bagarre ou une scène d’action, “le jeu contient des scènes de violence”, et les gens pressés traduisent cela par : “le jeu est violent”. Pas étonnant qu’après on entende certains gueuler que “70% des jeux sont violents”, ou que “90% des jeux ont un thème en rapport avec la violence”.

Pour en revenir au sujet, UbiSoft espère peut-être éviter la controverse, mais c’est peine perdue, à mon avis. Les habituels détracteurs de la “violence dans les jeux vidéo” devraient continuer à trouver ce jeu “violent” avec ou sans hémoglobine. Qu’on se souvienne aussi que dans les années 80, il y avait déjà des “spécialistes” qui soupçonnaient Pacman “d’inciter à la violence”, et que dans les années 90, on prétendait que le preneur d’otage de la maternelle de Neuilly était un obséde de Super Mario. S’il en tourne, une “simulation de Bisounours” passera pour une incitation à la drogue…


Commentaire de J.

22/9/2006 @ 18:57

Il me semble que MK1 avec le code ActionReplay (prévu par Acclaim) qui portait le nom de : DEADC0DE permettait d’avoir du sang bien rouge.


Commentaire de kwyxz

23/9/2006 @ 13:52

J.: ton code ne fonctionne pas sous Zsnes avec la rom de Mortal Kombat version US, en tout cas :(

Je pense que c’est définitivement foutu, je n’achèterai pas la Wii et je prendrai la version Gamecube à moins de 55 Euros de Zelda Twilight Princess.


Commentaire de Pomme

27/9/2006 @ 7:13

Sans rapport (mais je voulais pas polluer le post sur Loic : http://tinyurl.com/rsl7s


Commentaire de kwyxz

28/9/2006 @ 10:10

http://www.nofrag.com/images/002249/

Red Steel, le jeu qui n’a du sang que sur sa jaquette.


Commentaire de kowalsky

29/9/2006 @ 9:55

Je m’en fiche du sang dans les jeux.
Mais est-ce que Red Steel serait mieux avec du sang…?

Pas selon moi.


Commentaire de kwyxz

29/9/2006 @ 10:34

Est-ce que Mortal Kombat était mieux avec du sang ? Oui. Est-ce que Red Steel serait mieux avec du sang ? L’avenir le dira, mais donner un coup de sabre à un mec qui ne saigne pas, bonjour le réalisme…


Commentaire de bart

29/9/2006 @ 20:31

Il faut dire que dans le cas de “Mortal Kombat”, les principaux intérêts du jeu, outre les graphismes digitalisés, étaient le sang et les “fatalities” bien gore. La version Megadrive à laquelle j’étais chez moi était certes amusante, mais en comparaison, ça manquait de sel.

Il y a bien sûr des jeux d’action qui n’ont aucun besoin de rajouter de l’hémoglobine pour être amusants (je joue à “Battlefield 1942” et “Battlefield Vietnam” avec des détails mini, et l’absence de gore ne se fait pas remarquer). Mais dans le cas de “Red Steel” qui est censé se dérouler dans l’univers des Yakuza, cacher le sang est une tartuferie qui n’empêchera personne de gueuler parce que le jeu est “trop violent”.


Commentaire de bart

27/2/2007 @ 2:09

Et dire que “Manhunt 2” va sortir sur la Wii, apparemment sans aucune censure…


Flux RSS des commentaires de ce post • Adresse de TrackBack

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>