On nous cache tout, on nous dit rien

Dans la catégorie: Geekeries,Humeur — kwyxz le 28/09/05 à 11:36

Vous avez déjà entendu parler du projet de loi DADVSI ? Non ? C’est normal, apparemment certains de nos chers gouvernants auraient tout intérêt à en parler le moins possible avant de l’avoir fait passer en force. Pour quelle raison ? Probablement éviter que trop de monde se souvienne de qui a laissé ça se mettre en place avant 2007.

Petit florilège:

En plus de mettre à mort la copie privée tout en conservant la redevance, il prévoit jusqu’à trois ans de prison et 300 000 euros d’amende pour le simple fait de lire un DVD avec un logiciel non autorisé par l’éditeur du DVD. Un tel acte est assimilé dans le projet de loi à un délit de contrefaçon. Cela revient à dire qu’un éditeur de livres peut imposer une marque de lunettes pour lire les livres qu’il fait imprimer, et que tout lecteur qui se permet de lire ces livres avec des lunettes d’une autre marque est un « pirate ».

Autrement dit: adieu VideoLan, Xine, Mplayer, et autres logiciels libres ayant permis aux utilisateurs de systèmes « alternatifs » de lire des DVD légalement acquis.

Le fait de convertir au format MP3 un fichier « protégé » téléchargé sur le site de la F.N.A.C. est également assimilé à un délit de contrefaçon, tout comme la publication d’informations techniques (par exemple un code source) permettant une telle conversion.

Autrement dit: impossible de lire sur un autre support que celui imposé par l’éditeur un morceau de musique légalement acquis. Il va sans dire que le projet de loi légitime les merdes « Copy Control » qui vous empêchent carrément d’écouter un disque que vous avez légalement acheté. Toi aussi, paye deux fois (voire plus…) pour le même morceau de musique !

« Le fait, en connaissance de cause, de faire connaître, directement ou indirectement », un outil de contournement est aussi sanctionné pénalement, indépendamment du fait que l’outil en question puisse avoir une utilisation principale autre que le contournement.

Autrement dit: adieu les cours de sécurité informatique ou de cryptographie. Vive l’obscurantisme ! La recherche française va se porter de mieux en mieux, c’est évident.

Le passage en urgence n’a dès lors qu’une seule justification possible : à l’approche des élections et au milieu du tumulte social annoncé, faire passer un texte inacceptable le plus vite possible en espérant que les électeurs auront la mémoire courte. Inutile de dire que les membres d’EUCD.INFO sauront eux rappeller le moment venu les faits et gestes de chacun, et notamment des élus de la majorité qui resteraient silencieux.

Ce qui me pose un léger problème à moi, c’est que le consommateur n’est pas le seul à se faire enfler dans cette affaire. Les constructeurs de baladeur mp3 auraient tout lieu de se plaindre également, puisque non seulement leurs produits sont scandaleusement taxés mais leur usage va devenir périlleux pour qui désire rester dans la légalité… De même, certaines sociétés utilisant des logiciels libres pourraient se retrouver inquiétées. Alors, pourquoi n’en entend-on pas plus parler ? Je m’étonne du silence de ces professionnels qui risquent, à terme, de se retrouver perdants face à nos amis les majors, uniques bénéficiaires de lois aussi liberticides. Les bénévoles du site EUCD.info sont-ils de simples paranos ? Cette impression d’être manipulé, d’un côté comme de l’autre, ne me réjouit guère…

10 Commentaires »

Commentaire de gromit

28/9/2005 @ 12:46

“On nous cache tout on nous dit rien” c’est une référence à jacques dutronc ? “fait pas ci, fait pas ça” aurait également pu servir comme titre. Ou à la rigueur “les cactus” parce que là on est en train nous les mettre bien profond!

Eh! Mais fallait aussi nommer le post sur le porno “j’aime les filles”!


Commentaire de Ben Kenobi

28/9/2005 @ 14:51

Bientôt écouter de la musique ou regarder un film va devenir illégale !

Sinon… moi je porte pas de lunettes… pourrais-je encore lire un livre en toute légalité ? :D


Commentaire de Léo

28/9/2005 @ 16:49

et puis franchement, une loi qui s’appelle DADV, rien que ça, ça veut bien dire que quelque part on essaye de nous enculer !!!


Commentaire de palpatine

29/9/2005 @ 0:07

On n’en entend pas parler en dehors de ceux qui sont dans le milieu, mais d’un autre côté, il en était de même pour les brevets logiciels. On est passé tout près d’une catastrophe immense, à la place on a eu un désaveu total du conseil européen, et dans les deux cas, nul mot à la télé ou autres médias grand public. Et si les médias se taisent, c’est évidemment parce qu’ils baignent dans la même corruption/imbécilité que les politiques, tout simplement. On est vraiment mal, je me demande si ce n’est pas le retour de bâton annoncé après l’échec des brevets logiciels ; une loi liberticide peut en cacher une autre…


Commentaire de Doudou

29/9/2005 @ 9:59

Où va le monde… où va la société française?


Commentaire de michel

30/9/2005 @ 11:41

ha.. si seulement c’était le sujet politique le plus grave du moment…

enfin bref, dites vous bien qu’une telle loi en pratique est inapplicable à la lettre
et va faire le délice des juristes, avocats et associations de consommateurs.

aux usa le DMCA a été aussi bien une gène qu’un outil pour les industriels. pour le consommateur c’est uniquement une gène.

oui, le désaveu du parlement européen sur la légalisation du brevet logiciel (mathématique, algorithmique en réalité) a jamais été traité à la télévision
OR ce fut pourtant un acte parlementaire FORT qui montre clairement les jeux de pouvoir au sein des institutions de l’union

mais tout le monde s’en fout de l’union européenne dans les médias, je dirai même que les médias cherchent à débecter des outils politiques de l’union et de la France et à nous endormir.
et après on nous fait des débats “pourquoi le français se fout de tout ?” (je simplifie, on a eu ça pour les ptits vieux, la Constitution européenn,, pardon le référendum sur un traité en vue d’instituer une constitution européenne… et d’autres sujets encore )

ma réponse au “pourquoi” :
– ben on lui a dit de s’en foutre, le français est honnête et discipliné.

pareil pour la DADV , qui que ça intéresse ? hein ? les gens qui s’intéressent à leur pays et ses lois ? pfff. les médias m’ont dit d’être concerné par le brushing de Villepin.

non non non !


Commentaire de EmKi

1/10/2005 @ 0:22

“Le fait, en connaissance de cause, de faire connaître, directement ou indirectement, un outil de contournement est aussi sanctionné pénalement, indépendamment du fait que l??outil en question puisse avoir une utilisation principale autre que le contournement.”

Ca veut dire également que pour chaque fois que tu as conseillé un logiciel devenu “illégal” dans un forum, tu risques des poursuites, non? Ben bonjour.


Commentaire de rom1

2/10/2005 @ 19:18

EmKi : la loi n’étant pas rétroactive dans notre cher pays aucune poursuite ne peut engagée pour les actes anterieurs à la promulgation de la loi… Je pense qu’il est absolument nécessaire de faire la publicité de ces projets de loi et que ceux-ci ne soit pas passés sous silence…il en va de nos libertés


Commentaire de J.

2/10/2005 @ 19:23

Une loi de plus pour détruire les acquis, nos droits, nos connaissances (pour nous rendre plus cons), nos services publique, ils finiront par le payer cher.


Trackback de Post-Eire

29/10/2005 @ 14:49

Ceci n’est pas un post de geek…

.. ça concerne tout le monde. Ou presque.

Lisez, déduisez, et faites tourner. Surtout si vous voulez continuer à utiliser votre Ipod ou votre Freebox… (…)


Flux RSS des commentaires de ce post • Adresse de TrackBack

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>