De l’amitié

Dans la catégorie: Geekeries,Humeur — kwyxz le 25/01/08 à 2:53

Immédiatement après l’annonce de la fraude qui a coûté 4,9 milliards d’euros à la Société générale, la direction de la banque a tenu à rassurer observateurs et investisseurs sur la santé de l’établissement. Le gouvernement français et la Banque de France ont promis d’éclaircir cette affaire, alors que des doutes sur la thèse d’une fraude isolée menée par un seul trader ont commencé à naître dans les milieux financiers et chez les actionnaires. Le Monde, 24/01/07

Après avoir titré quelques heures plus tôt Fraude à la Société générale : les premiers éléments sur l’identité du responsable, se torchant au passage avec la présomption d’innocence et donnant nom, prénom et photo, Le Monde est donc pris de doutes. Tout de même 5 Milliards d’Euros, ça fait beaucoup pour un seul homme. Un homme qui est aux abonnés absents, d’ailleurs. 5,000,000,000. Ça fait quand même un paquet de zéros.

Là où tout ceci devient tristement pathétique, c’est lorsque l’on constate sur le profil Facebook du suspect (eh oui) que son nombre d’amis, qui était de l’ordre de la dizaine à 18 heures, est en chûte libre: il n’en a plus qu’un seul à l’heure où ce post est écrit. Évidemment, on peut comprendre que ses “amis” se passent bien d’une telle publicité et ont donc décidé d’eux-mêmes de couper les ponts. Mais quelque part, je ne peux pas m’empêcher de penser que quelques-uns ont été contactés par des journalistes en quète de scoops sur la personnalité de Jérôme Kerviel, et que le retirer de leur liste d’amis fut le seul moyen qu’ils trouvèrent pour qu’on leur foute la paix.

5 Commentaires »

Commentaire de Xate

25/1/2008 @ 8:12

Ce qui m’épate le plus dans cette histoire, c’est qu’on s’arrête beaucoup sur le fait que 5 milliards, c’est énorme pour un seul homme.
En revanche, je ne vois personne s’étonner du fait que la Société Générale ait pu fonctionner pendant plusieurs mois avec de telles dépenses sans que quiconque sans aperçoivent.
Que le bonhomme ait pu dissimuler les détournement frauduleux, pourquoi pas. Mais que le résultat (un gouffre financier) ait pu lui aussi rester cacher, moi, je dis Bravo !


Commentaire de elrom

25/1/2008 @ 16:08

Ce que j’espère c’est que la rémunération versée à ce Jérôme à été à la hauteur de son sacrifice, à savoir porter le chapeau d’une perte si monumentale qu’il est impossible d’imaginer qu’une seule personne en soit à l’origine.


Commentaire de huge

25/1/2008 @ 17:23

@Xate : je ne suis pas un expert en finance, mais de ce que j’ai compris, ça n’est pas une “dépense” de 5 milliards avec un trou comptable de 5 milliards à la fin de l’année 2007, et qui pourrait se voir donc.

Le schéma est plutôt le suivant : il a placé (donc acheté des trucs -c’est pas des actions mais d’autres instruments financiers-) de l’argent, apparement 20 à 30 milliards selon des experts interrogés. Pour ne pas que ça se voit (parce que les achats, du coup, ils se voient), il a placé de faux ordres en sens inverse (j’ai acheté 10, je vends 10), tout en les annulant juste après, en grugant le système informatique et les procédures pour faire ça. Du coup, il n’a pas été repéré durant 2007.

Un jour, la SG a repéré une anomalie chez un partenaire, lui a demandé des explications. Le partenaire n’était pas au courant, la SG a donc remonté le fil de l’histoire, jusqu’à découvrir les 20 à 30 milliards d’achats réalisés par le gars. Ça, c’était ce week-end qu’ils ont découvert toute l’étendue du désastre.

Le problème, c’est qu’ils se retrouvent avec 20 à 30 milliards d’investis sur des trucs, d’où la question : que faire ? Les garder ou les revendre et clôturer le problème dès que possible ?

Ils ont décidé de les revendre, malheureusement dans le contexte boursier de lundi, et donc ont perdu 5 milliards entre le prix d’achat du gars et leur prix de vente. Mais les 5 milliards n’ont pas été déboursés du compte courant de la SG. C’est juste un mauvais investissement.

Après, on peut se demander s’ils ont subi la crise de lundi (pas de bol, ils ont vendus le mauvais jour) ou s’ils ont participé à la crise à cause de leurs ventes massives.


Commentaire de Harold

25/1/2008 @ 20:17

Christophe Mianné, emblématique responsable de l’activité dérivés actions, fait un discours ce matin dans la salle de marché dérivés actions. Il parle de Jérôme Kerviel, un trader dont on aurait du se méfier car il n’avait pas pris de vacances depuis 2 ans. (normal…)

Haha. Le reste ici:
http://duoandco.blogspot.com/2008/01/la-vrit-sur-la-socit-gnrale.html


Commentaire de Hypolite

28/1/2008 @ 11:00

Vu dans “Les Indégivrables” :

– Un de nos salariés a réussi à détourner 5 milliards sans qu’on le voie pendant un an !
– Vous allez le licencier ?
– Vous rigolez, 5 milliards sans qu’on le voie, c’est un bon, on le garde !


Flux RSS des commentaires de ce post • Adresse de TrackBack

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>